Mavericks

Patrick Beverley envisage de rejoindre les Mavericks cet été : le fit avec Luka Doncic serait parfait, non ?

Patrick Beverley

Patrick Beverley a prévu de profiter de sa free agency.

Source image : YouTube

Fort d’une très belle saison avec les Clippers, ponctuée par une qualification inattendue en Playoffs, Patrick Beverley aborde sa première free agency avec sérénité. Interrogé sur la possibilité de rejoindre les Mavericks, le pitbull n’est pas opposé à cette éventualité.

Tout est parti d’un tweet. Patrick Beverley a simplement tagué Luka Doncic, avec trois paires d’yeux. Pas grand-chose donc, mais alors que le meneur de jeu va aborder la free agency pour la première fois de sa carrière, ce simple tweet a suffi à lancer la machine à rumeur. Le meneur des Clippers serait-il intéressé par un retour dans le Texas, lui qui a joué les cinq premières saisons de sa carrière à Houston ? Le pitbull sera sans doute très demandé, après la superbe saison de son équipe. Alors qu’on les imaginait sur la route d’une reconstruction, les hommes de Doc Rivers ont déjoué tous les pronostics pour se qualifier pour les Playoffs. Huitièmes de la terrible Conférence Ouest avec un bilan de 48-34, la meilleure franchise de Los Angeles aura eu le mérite de faire chier les Warriors pendant six matchs, avec notamment un Game 2 qui aura vu la Dub Nation blow a 31 points lead. Individuellement, les statistiques de PatBev ne sont pas exceptionnelles : 7,6 points, 5 rebonds et 3,8 passes décisives par soir, avec un joli 39,7% de loin. Mais c’est avant tout sa défense qui en fait un joueur précieux dans n’importe quel effectif. Natif de Chicago, le meneur n’a pas peur de se frotter aux plus grandes superstars, en témoigne sa match-up face à Kevin Durant au premier tour des Playoffs. Des qualités qui, selon le principal intéressé, lui donnent la chance de s’intégrer à n’importe quelle équipe. C’est ce qu’il a confié à Khari Arnold, sur NBA.com.

« J’ai le sentiment que je peux jouer avec n’importe quelle équipe. Quelle que soit l’équipe, je sens que je peux avoir un impact instantanément. Tout ce qui importe, c’est de faire les bonnes choses. Construire une nouvelle culture. Que je sois avec une jeune équipe et que je doive construire une nouvelle culture, ou une équipe déjà établie et je dois comprendre comment m’intégrer et rendre cette équipe meilleure, je suis désintéressé par rapport à ces choses-là. »

Et donc, ce fameux tweet à Luka Doncic ? Patrick Beverley se verrait-il sous le maillot des Mavericks ? Le fit serait excellent, à n’en pas douter. Joueur 3&D par excellence, Beverley n’a pas besoin du ballon dans les mains, ce qui lui permettrait de parfaitement évoluer en attaque aux côtés du Slovène. De plus, sa défense sur le meilleur extérieur adverse, chaque soir, serait un véritable luxe pour Dallas, qui aurait la possibilité de l’associer à Courtney Lee, et donc de proposer un backcourt extrêmement chiant en défense. Et lorsqu’on lui demande s’il aimerait jouer avec Doncic, la réponse du meneur ne se fait pas attendre :

« Bien sûr. Il est bon avec le ballon, il fait des bons choix. Si ça se fait, ce serait moi, Luka, Tim Hardaway Jr, Kristaps Porzingis, Courtney Lee. C’est solide quand on y pense vraiment. Mais je vais m’amuser avec la free agency. Je travaille dur. Je vais profiter du processus. »

Rien n’est gravé dans le marbre pour Patrick Beverley. Rester aux Clippers, rejoindre les Mavericks ou une autre équipe, le meneur aura l’embarras du choix cet été. Sa défense et sa capacité à scorer du parking avec efficacité lui offriront une place dans n’importe quel roster. Reste à savoir à quel prix. Cette saison, le natif de Chicago émargeait à 5 millions de dollars.

Source texte : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top