Cavaliers

Officiel : John Beilein devient le coach des Cavaliers, ça ne lui changera pas trop de la NCAA comme ça

John Beilein

Il a déjà l’air content d’être là.

Source image : YouTube

Après des semaines de recherche active, les Cavaliers ont enfin mis la main sur l’homme providentiel. Monument du coaching en NCAA, John Beilein s’est finalement décidé à franchir le pas pour venir entraîner des adultes. Cela dit, le niveau ne devrait pas être si différent de Michigan.

On ne compte même plus les entretiens qui ont été passés avec Koby Altman depuis la fin de la saison régulière à Cleveland. Depuis l’annonce du départ de Larry Drew il y a un mois, les Cavaliers étaient sur le marché pour trouver l’homme qui allait entamer la reconstruction de la franchise sur le terrain. Qui de mieux alors qu’un coach respecté de la ligue universitaire américaine pour prendre le relais avec un effectif jeune et prometteur qui ne cherche pas à gagner immédiatement ? Adrian Wojnarowski d’ESPN a la réponse sur Twitter. C’est exactement la stratégie qui a été adoptée du côté de l’Ohio avec l’annonce de la signature de John Beilein pour un contrat de cinq ans. Le tacticien de 66 ans avait déjà été en contact avec Orlando et Detroit la saison dernière mais il avait finalement décidé de prolonger à Michigan University où il est arrivé en 2007. Ce sera la première expérience de Beilein au niveau professionnel, lui qui a gravi tous les échelons dans sa carrière d’entraîneur, commençant par des lycéens avant de grimper progressivement de la Division III à la Division I en NCAA pour mener les Wolverines jusqu’à deux Final Fours.

Après avoir passé plus de 30 ans de sa vie sur un banc de NCAA, Johnny n’a pas apprécié l’évolution de la ligue universitaire où les scandales sont fréquents et le départ de ses meilleurs freshmen à la fin de la saison a fini de le convaincre de se lancer un nouveau défi. Très attaché à sa région, il voulait donc un poste qui reste proche du Michigan et Cleveland rempli parfaitement ce critère en plus de proposer un projet intéressant sur le moyen et le long terme. En effet, tout reste à faire avec les Cavaliers qui devraient vraisemblablement se débarrasser de Kevin Love pour tout reprendre à zéro avec des jeunes comme Collin Sexton et Cedi Osman sur lesquels construire en attendant peut-être une bonne surprise à la Loterie. Beilein sera justement à Chicago avec le front office de sa nouvelle franchise pour le tirage des balles de ping-pong et le Draft Combine qui lui permettra de glisser quelques conseils à son GM sur les joueurs qu’il a pu observer sur les parquets de NCAA cette saison. Réputé pour son jeu offensif, l’ancien patron des Wolverines devrait vite être rejoint par des assistants d’expérience sur le banc pour y développer sa culture et commencer dignement l’ère post-LeBron au pays du pneu.

Les assistants de San Antonio, Portland et Denver peuvent retourner à leurs occupations, les Cavaliers lancent un message fort en signant un coach d’expérience encore jamais aperçu en NBA pour un contrat de longue durée qui va lui permettre de se faire la main tout en développant les jeunes joueurs comme il pouvait le faire au niveau inférieur. On lui souhaite bonne chance car ce n’est jamais facile de passer derrière Tyronn Lue.

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. chutney65

    14 mai 2019 à 0 h 23 min at 0 h 23 min

    Excellent, le titre, mais vraiment ….. vous êtes durs, les gars.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top