Grizzlies

Les Grizzlies ont interviewé Jarron Collins et Alex Jensen : deux assistants dans la danse pour un premier rôle

Alex Jensen Jarron Collins

Jensen et Collins sont les deux principaux candidats pour entraîner les Grizzlies.

Source image : YouTube

La recherche de coach continue à Memphis. Après avoir viré J.B. Bickerstaff, les Grizzlies ont rencontré deux actuels assistants coachs : Jarron Collins des Warriors, et Alex Jensen du Jazz.

Le marché des coachs est de plus en plus exsangue, et on est seulement début mai. Mais voilà, les Kings ont récupéré Luke Walton, les Suns ont choisi Monty Williams, et les Lakers vont très probablement signer Tyronn Lue. Alors pour les équipes encore à la recherche d’un entraîneur, comme les Cavaliers ou les Grizzlies, le choix est plus restreint. Dans le Tennessee, les recherches continuent, et si Sarunas Jasikevicius est une option envisagée, ce sont deux actuels assistants coachs qui ont été interviewés pour le poste. Selon Ramona Shelburne d’ESPN, il s’agit de Jarron Collins et d’Alex Jensen. Le premier est actuellement un des assistants de Steve Kerr aux Warriors, après avoir passé dix ans en tant que joueur au sein de la Ligue, principalement au Jazz. Il est également le frère jumeau de Jason Collins, connu pour être le premier joueur ouvertement homosexuel à avoir joué dans une des quatre Ligues majeures américaine. Role player pendant la majeure partie de sa carrière, terminée avec 3,9 points et 2,9 rebonds de moyenne en 542 matchs, Jarron Collins fait partie du staff des Warrios depuis juillet 2014.

De son côté, Alex Jensen n’a jamais connu les parquets NBA, mais il présente une histoire assez atypique. Originaire de l’Utah, il rejoint la fac d’Utah auréolé du titre de meilleur lycéen de l’état. Évoluant au poste d’ailier, sa première saison s’achève avec des statistiques de 6,7 points et 6,1 rebonds. Jensen a ensuite quitté l’université pendant deux ans, afin d’accomplir une mission mormone en Angleterre. De retour après coup, il termine son cursus avec les Utes, avec une saison senior à 13,1 points, 7,5 rebonds et 3,1 passes décisives de moyenne, et un titre de meilleur joueur de sa conférence, la MWC. Non-drafté en 2000, Jensen a évolué en Europe pendant la majorité de sa carrière, avec notamment ses deux premières saisons avec l’équipe turque de Darüşşafaka. Après avoir raccroché les sneakers, en 2007, le mormon a immédiatement intégré le staff de Saint-Louis, où il a retrouvé son coach à Utah, Rick Majerus. Après quatre saisons en NCAA, l’ancien ailier a pris la tête des Canton Charge, en G League, où il a été élu coach de l’année en 2013. Une reconnaissance qui lui a ouvert la voie pour un poste d’assistant au Jazz. Depuis 2015, il officie également comme assistant coach de l’équipe nationale d’Allemagne. Une montée en puissance constante, qui pourrait donc continuer avec une nomination au poste de head coach des Grizzlies. Mais les Oursons ne sont pas les seuls sur le coup, puisque Jensen doit également rencontrer le front office de Cleveland cette semaine.

Collins, Jensen, Jasikevicius, tels sont les noms qui se dégagent de la chasse au coach des Grizzlies. On rappelle également qu’un certain Dave Joerger est disponible, et qu’il sort d’une très belle saison avec Sacramento. Reste à savoir qui remportera le fauteuil d’entraîneur dans le Tennessee, pour mener le projet de reconstruction qui semble se dessiner.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top