Grizzlies

Les Grizzlies ont un œil sur Sarunas Jasikevicius : un Lituanien pour coacher Valanciunas, en voilà une belle idée

Sarunas Jasikevicius

#Légende

Source image : YouTube

Ça bouge beaucoup dans les bureaux de Memphis. Des promotions, des licenciements et des rétrogradations… mais ça n’occulte pas le fait que les Grizzlies ont besoin d’un coach. Rien de fait, mais la franchise du Tennessee aurait des vues sur le Lituanien Sarunas Jasikevicius, l’actuel entraîneur du Zalgiris Kaunas.

Et si Memphis allait se chercher un coach qui ne fait pas encore partie du cercle des techniciens avec de l’expérience sur un banc NBA ? On en est encore loin, mais selon Adrian Wojnarowski et Brian Windhorst d‘ESPN, les Grizzlies seraient intéressés par Sarunas Jasikevicius. Pas un nom totalement inconnu pour qui suit la NBA depuis longtemps, et surtout le basket tout court. Formé à l’université du Maryland, qui a également vu passer Buck Williams, John Lucas, Steve Francis ou plus récemment Kevin Huerter, Alex Len et Jake Layman, le Lituanien a surtout fait carrière en Europe. Dans son pays natal bien sûr, mais aussi à Barcelone, au Maccabi Tel-Aviv ou au Panathinaïkos. Mais il compte aussi 138 matchs NBA au compteur, avec une première saison disputée en 2005-06, aux Pacers, où il tournait à 7,3 points, 2 rebonds et 3 passes de moyenne en 20,8 minutes. La saison suivante, il est tradé aux Warriors où il joue beaucoup moins (11,9 minutes). Reconverti entraîneur à la fin de sa carrière, en 2014, il a d’abord été assistant-coach au Zalgiris Kaunas, avant de récupérer le poste en janvier 2016, suite au licenciement de Gintaras Krapikas. Sans grande expérience, l’ancien joueur a emmené son équipe au Final Four de l’Euroleague 2018. Une performance qui lui avait d’ailleurs offert un entretien avec les Raptors, l’été dernier mais le front office canadien avait finalement privilégié Nick Nurse.

Après avoir renvoyé J.B. Bickerstaff quelques jours après la fin de la saison régulière, Memphis cherche un coach pour manœuvre la reconstruction qui s’annonce. Si Jasikevicius venait à être engagé, les Grizzlies couperaient quelque peu les liens avec leur époque du Grit and Grind puisque Saras est un entraîneur offensif, qui aime voir ses équipes jouer un beau basket collectif et exécuter en attaque. Évidemment, ça ne veut pas dire qu’on négligerait la défense dans le Tennessee, mais tout de même, ça ferait une petite différence. Également à noter : Saras est un leader. Porte-drapeau de la Lituanie lors des Jeux Olympiques en 2008, meilleur joueur de l’Euro 2003, l’ancien meneur de jeu a également pris rapidement l’habitude d’emmener des équipes auxquelles personne ne donne la moindre chance, à des résultats inespérés. Malgré tout, le Woj et Brian Windhorst rappellent que la recherche d’un nouveau coach est encore à un stade très peu avancé du côté de Memphis. Jasikevicius, qui jouit d’une belle cote au sein des front offices, sera un candidat parmi d’autres, et sera possiblement reçu par le vice-président exécutif des opérations basket, Zach Kleiman, qui supervise les recherches du nouvel entraîneur des Grizzlies. Pour l’heure, la piste qui mène au Lituanien n’est rien de plus qu’un bruit de couloir.

S’il venait à accepter le poste, Sarunas Jasikevicius retrouverait un compatriote au sein de l’effectif de Memphis : Jonas Valanciunas. À moins que ce dernier refuse sa player option et teste le marché pour se barrer, voilà qui fera au moins un point de repère pour le Lituanien. Mais la possibilité de voir Saras sur un banc NBA est pour le moins intrigante, et ce pour beaucoup de monde au sein de la Ligue.

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Ž

    3 mai 2019 à 17 h 59 min at 17 h 59 min

    Deux remarques rapides, si je peux me permettre :

    1)Memphis n’a pas « finalement privilégié Nick Nurse ». Ils ont approché Šaras l’an passé pour un poste d’assistant.

    2)La partie sur le « grit and grind » est un peu hâtive… Jasikevičius s’appuie effectivement sur de très beaux systèmes offensives, avec une vraie circulation de balle, mais la base du système du Žalgiris, c’est justement sa défense. C’est le plus important pour le coach et il collerait parfaitement aux valeurs des Grizzlies.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top