Thunder

Preview Thunder – Blazers : Russell Westbrook peut entrer un peu plus dans la légende, ça faisait longtemps

Russell Westbrook

Et de dix pour le Brodie ?

Source image : NBA League Pass

Le Thunder reçoit les Blazers cette nuit et Russell Westbrook a l’occasion de faire tomber un nouveau record que l’on pensait intouchable. Russ peut, effectivement, devenir le seul et unique joueur à avoir réalisé au moins dix triple-doubles consécutifs. Vous avez bien lu.

À un moment donné, on ne trouvera plus de superlatifs pour décrire ce qu’est en train de réaliser Russell Westbrook. Il y a deux jours, grâce à son neuvième triple-double successif enregistré à Houston, le meneur égalait le record de Wilt Chamberlain et, rien qu’à la lecture de cette phrase, on se rend compte que c’est surréaliste. Cette nuit, il peut tout simplement devenir le premier joueur de l’histoire à compiler dix T-D à la suite. Oui oui, dix rencontres consécutives avec au moins 10 unités dans trois catégories statistiques. Nous pensions ce record impossible à aller chercher mais c’était sans compter sur Russ, qui devrait s’imposer un jour comme le spécialiste all-time du 10-10-10 aux yeux de tous. Sur ses neuf matchs en 3D, l’animal possède des moyennes folles : 19,8 points, 13,1 rebonds et 14,1 passes. Cette fameuse série avait d’ailleurs débuté le 23 janvier dernier, face… aux Blazers, l’équipe qu’affronte justement OKC la nuit prochaine. Un hasard du calendrier qui permet de boucler la boucle de la meilleure des façons. Mais le plus impressionnant dans cette histoire, c’est certainement le fait que personne n’avait vu venir un tel exploit il y a trois semaines, contrairement à la saison 2016-17 où tout le monde s’en souciait et durant laquelle Westbrook s’était approché du record par deux fois (il en avait réussi 7 à la suite), mais avec une impression de facilité beaucoup moins évidente. Preuve que l’exceptionnel a été banalisé dans le plus grand des calmes et que le MVP 2017 force beaucoup moins qu’avant ses triple-doubles, bien que sa réussite aux tirs soit loin d’être optimale (environ 42%, son deuxième pire exercice en carrière à ce niveau).

Fort heureusement, cela ne fait pas défaut au Thunder (36-19), qui se classe 3ème de la Conférence Ouest et qui est tout proche des Nuggets, dauphins des Warriors. Le niveau de Paul George n’y est d’ailleurs pas étranger puisque PG13 nous gratifie d’une saison XXL. Le Brodie le laisse s’occuper du scoring, l’ailier n’a jamais semblé aussi fort et l’équilibre collectif est parfait (ou presque). Bien difficile de se dire que l’ex-Pacer s’était pété la jambe en 2014… Depuis dix matchs, George est tout bonnement unstoppable, compilant 35,4 points, 7,7 rebonds, 4,1 passes et 2,4 interceptions de moyenne. Ajoutez à cela des joueurs de complément au niveau, qui connaissent leur rôle sur le bout des doigts et vous obtenez là une équipe qui a tout pour aller loin en Playoffs, si les blessures ne viennent pas s’en mêler. Côté blessure justement, OKC devra faire sans Andre Roberson ni Jerami Grant face à Portland. Le premier nommé est toujours indisponible en raison de ses soucis au genou tandis que le second est gêné par sa cheville et est au repos jusqu’au All-Star Break. Grant, titulaire au poste 4 cette saison, devrait laisser sa place dans le cinq de départ à Patrick Patterson. Un intérieur de devoir, qui va tenter d’aider Oklahoma City à continuer sa série de cinq victoires consécutives à la maison.

La mission s’annonce donc compliquée pour Portland, quatrième à l’Ouest avec un bilan de 33 victoires et 22 défaites. Les Blazers sont en back-to-back et ont perdu hier à Dallas, Luka Doncic les crucifiant en fin de rencontre. Sous la menace des Rockets au classement, les coéquipiers de Damian Lillard feront tout pour ne pas sortir du Top 4 de leur conférence. Le point positif étant qu’ils restent sur sept succès au cours de leurs dix derniers matchs. Par contre, le point négatif est qu’ils ont bien du mal à performer loin de leur Moda Center adoré. De plus, ils retrouvent un adversaire qui ne leur réussit pas en 2018-19 puisque le Thunder a triomphé lors des deux premiers affrontements et a ainsi l’occasion de s’assurer l’avantage du tie-breaker, ce qui est toujours une bonne chose en vue du classement de fin de saison. Dans ce match mettant aux prises deux grosses attaques, les défenses pourraient avoir du mal à tenir le choc et cela risque de fuser d’un camp à l’autre avec un nombre de possessions élevé. À ce petit jeu-là et à domicile, OKC devrait pouvoir faire la différence au fil de la rencontre, avec un Russell Westbrook probablement en mode record… Spectacle garanti !

Duel de haut de tableau entre OKC et Portland à la Chesapeake Energy Arena. Ceux qui seront toujours éveillés à partir de 2 heures auront l’occasion de vivre un moment particulier, pour ne pas dire unique, grâce à Russell Westbrook. Connaissant le bonhomme, on imagine qu’il ne manquera pas son rendez-vous avec l’histoire. 14-10-10, 20-15-15 ou 25-12-12 pour la ligne de stats ? Réponse dans la nuit !

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top