Thunder

Toujours pas de date de retour pour Andre Roberson : les arceaux sont aux anges, OKC un peu moins

Andre Roberson

Un an d’absence, ça commence à faire long.

Source image : YouTube

Cela fait un an qu’Andre Roberson n’a plus foulé un parquet NBA. Son retour était initialement prévu en octobre dernier mais le joueur du Thunder ne cesse de prendre du retard dans sa rééducation. Dédé, il va falloir abandonner Rachel DeMita quelques temps.

Peu de monde en parle, mais le Thunder joue depuis un an sans l’un de ses joueurs les plus importants. En effet, en janvier 2018, Andre Roberson était contraint de mettre un terme à sa saison en raison d’une rupture du tendon rotulien. Un coup dur pour OKC qui a dû jouer toute la fin de la dernière campagne sans son meilleur défenseur extérieur et avec Carmelo Anthony. Une absence qui a fait mal et qui a plutôt bien profité à Donovan Mitchell lors des Playoffs, puisqu’il avait pu tranquillement se balader dans la défense d’Oklahoma City. Depuis, l’arrière se remettait doucement mais sûrement de sa blessure aux côtés de Rachel DeMita et devait signer son retour au mois d’octobre dernier. Sauf que rien ne s’est passé comme prévu et l’indisponibilité du maçon de 27 ans s’est prolongée par deux fois, dont la dernière en décembre. Et selon son coach Billy Donovan, le 26ème choix de la Draft 2013 ne devrait pas revenir de sitôt puisqu’aucune date de retour n’est encore prévue. C’est ce qu’a annoncé hier Royce Young d’ESPN sur Twitter.

Actuellement troisième de la Conférence Ouest grâce à un bilan de 31 victoires et 18 défaites, le Thunder réussit à plutôt bien s’en sortir sans son spécialiste défensif. Pour preuve, sans Andre Roberson, les hommes de Billy Donovan se classent quatrièmes au defensive rating, avec 105,7 points encaissés sur 100 possessions. Désormais, imaginez ce roster, composé de joueurs aussi physiques et athlétiques que Russell Westbrook, Paul George, Steven Adams, Nerlens Noel, Jerami Grant ou encore Terrance Ferguson, être renforcé par un ancien membre de la NBA All-Defensive Second Team (en 2017) ? Ce serait encore plus flippant, un terme qui caractérise bien le potentiel d’OKC en défense. En attendant le retour d’Andre Roberson, c’est justement le sophomore Terrance Ferguson qui débute les rencontres au poste 2, tournant à 6,5 points de moyenne et 39% de réussite à trois points. Cette adresse longue distance, une donnée qui ne serait cependant pas renforcée par le retour de Roberson, qui shoote à un peu moins de 26% en carrière dans ce secteur. Déjà que le Thunder se classe 23ème de la Ligue (34,4%) sans lui, on n’ose pas imaginer son classement avec Dre en plus…

Heureusement pour Oklahoma City, l’absence d’Andre Roberson ne se fait pas ressentir sur les résultats de l’équipe. Mais à l’approche des Playoffs, le Thunder serait bien content de pouvoir compter sur son spécialiste de la D. Pour défendre sur les meilleurs extérieurs adverses, ce ne serait effectivement pas de trop. On aime bien Raymond Felton, mais quand même.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top