Grizzlies

Preview Grizzlies – Nuggets : Nikola Jokic versus Marc Gasol, c’est l’heure de la belle !

marc gasol grizzlies

Jokic ? Même pas peur.

Source image : Montage YouTube

Cette nuit, Grizzlies et Nuggets se donnent rendez-vous au FedEx Forum. Petite rencontre sympathique entre deux pivots aux mains d’or : Marc Gasol et Nikola Jokic, l’Espagnol contre le Serbe, l’ancienne école contre la nouvelle. Les deux hommes se sont déjà rencontrés deux fois cette saison et c’est à chaque fois l’hôte qui l’avait emporté en dominant largement son vis-à-vis, de quoi annoncer une jolie petite match-up à 2 heures du matin. Allez, preview.

Comment passer à côté de la saison de Nikola Jokic ? Prolongé au max l’été dernier, le Serbe confirme cette saison en envoyant des perf’ toutes plus magiques les unes que les autres. Peu de pivots dans la Ligue ont pu résister au QI offensif, au jeu de passe et à la vista du Joker cette année. L’intérieur enchaîne les triple-doubles et permet à son équipe de toujours se positionner sur le podium de l’Ouest en cette fin janvier. Néanmoins, un joueur a su calmer les ardeurs de Nikola Jokic cette saison. Anthony Davis ? Karl Anthony-Towns ? Rudy Gobert ? Perdu. Il s’agit bel et bien du bon vieux Marc Gasol. En effet, en novembre dernier, les Morceaux de Poulet étaient en déplacement dans le Tennessee pour affronter des Ours alors en bonne forme. À l’époque, Memphis avait su imposer son rythme lent et poser des problèmes à son adversaire en grande partie grâce à son pivot, très en jambes ce soir là. Résultat, une victoire des Grizzlies (89-87) avec un Gasol à 20 points, 12 rebonds, 4 assists, 3 blocks et 2 steals. En face, le Joker prenait une leçon d’espagnol et réalisait l’un de ses plus mauvais matchs de la saison, si ce n’est le pire avec seulement 4 points, 7 rebonds et 4 passes. La star de Denver n’était tout simplement pas parvenu à peser sur ce match et repartait bredouille dans le Colorado. À cette époque de la saison, le Joker n’avait pas encore réellement lancé sa saison et enchaînait les prestations moyennes, surtout en attaque où il se montrait beaucoup trop discret. Heureusement, il a su vite se relancer et devenir le top player de niveau All-Star qu’il est depuis maintenant deux mois. D’ailleurs, Jokic a pu recroiser celui qui l’avait humilié à peine un mois après. Et le pivot ne s’était pas fait prier pour prendre sa revanche sur son aîné : 27 points, 12 rebonds, 6 passes et 2 interceptions alors qu’en face le frérot de Pau passait à côté de son sujet avec 7 petits points, 2 rebonds et 6 passes en 31 minutes de jeu. Ce coup-ci, c’est l’Espagnol qui est retourné dans le Tennessee avec un dico hispano-serbe sous le bras.

Ce soir, ce sera alors l’occasion pour les deux pivots de faire la belle. Bien sûr, nous ne sommes plus en début de saison et le contexte est donc bien différent. Les dynamiques ne sont pas les mêmes non plus et les deux équipes ne jouent plus du tout dans la même cour. En effet, les Nuggets, après avoir tenu un certain temps tout en haut du classement de l’Ouest, sont désormais solides deuxièmes et continuent de jouer à un très haut niveau. Les hommes de Mike Malone sont sur une belle lancée en ce mois de janvier avec dix victoires en quatorze rencontres et la star serbe ne faiblit pas. Cette année, le 41ème choix de la Draft 2014 tourne à 20 points, plus de 10 rebonds et presque 8 passes de moyenne et porte son équipe vers les sommets de l’Ouest. De son côté, Memphis s’est totalement écroulé et le bon début de saison n’est désormais qu’un lointain souvenir. Du coup, les chances de voir Marc Gasol remporter sa match-up et Memphis gagner ce match sont très minces, mais on a désormais appris à se méfier des Grizzlies qui sont une équipe toujours difficile à manœuvrer, surtout à domicile. Le souci, c’est que les protégés de J.B. Bickerstaff sont complètement à la rue depuis le début de l’année civile avec seulement deux victoires en autant de rencontres que les Nuggets. Marc Gasol tourne encore malgré tout cette année à un peu plus de 15 points, presque 9 rebonds et 5 passes avec 1 contre et 1 interception. Cependant, il alterne entre bonnes performances et prestations moyennes, signe d’un joueur qui a de plus en plus de mal à supporter le poids des années dans une équipe qui a désespérément besoin de lui pour gagner des matchs. Le pivot vit d’ailleurs certainement ses derniers moments sous le maillot des Grizzlies, la franchise voulant définitivement tourner la page pour pouvoir reconstruire. Cependant, la Grind City reste sur une belle victoire à domicile face à Indianapolis, de quoi redonner un minimum de confiance aux joueurs avant d’affronter Denver ce soir. L’Espagnol aura alors l’occasion d’offrir un petit cadeau à son public en battant son adversaire du soir dans la raquette, histoire que les fans se rappellent au bon souvenir des années fastes de leur franchise player avant de peut-être définitivement se séparer d’ici la deadline.

A l’occasion de ce match, le deuxième de l’Ouest affronte le deuxième de l’Ouest en partant de la fin. Nikola Jokic et Marc Gasol se croisent pour la troisième fois de la saison, l’occasion de montrer une fois pour toutes à l’autre qui est le patron. Difficile d’imaginer une victoire de Memphis tant l’écart de classe entre les deux équipes est énorme, mais ce vieux briscard de Marc Gasol a toujours su nous étonner.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top