Nuggets

Nikola Jokic réalise son 22ème triple-double en carrière, seul Wilt Chamberlain fait mieux chez les big men

Nikola Jokic

Il n’y a pas que Russell Westbrook qui chasse les records de triples-doubles.

Source image : nba league pass

En réalisant la nuit dernière un performance à 19 points, 11 rebonds et 12 assists, Nikola Jokic a dépassé Kareem Abdul-Jabbar au classement all-time des big men ayant réalisé le plus grand nombre de triple-doubles, et devient ainsi le deuxième pivot le plus prolifique de l’histoire dans cette catégorie. Au calme.

Nikola Jokic commence à se faire une place dans l’histoire de la grande ligue. Lors de la victoire des Nuggets face aux Cavaliers hier soir, il a validé le sixième triple-double de sa saison, ce qui porte à 22 total en carrière. Parmi les 7-footers, c’est à dire les joueurs mesurant plus de 213 centimètres, seul Wilt Chamberlain en a réalisé un plus grand nombre. Le Joker a tout bonnement effacé des tablettes le grand Kareem Abdul-Jabbar en moins de quatre saisons passées sur les parquets NBA, c’est dire la prouesse du géant. A 23 ans, le pivot peut même espérer détenir le record absolu d’ici la fin de sa carrière en allant chercher les 78 triple-doubles de Wilt, qui comme toujours, a placé la barre très haut. C’est difficile à réaliser mais nous avons possiblement sous les yeux le meilleur intérieur passeur de l’histoire, du moins le plus productif. Chamberlain, à son époque, n’avait pas tout à fait droit aux mêmes registres statistiques, il n’empêche que ce que fait Jokic est assez exceptionnel en ce moment. Enchaîner les soirées à plus de 10-10-10 tout en ayant les qualités athlétiques d’un matelas de plage, c’est balèze.

Le Serbe n’est pas encore dans son prime mais il éblouit déjà le monde de la balle orange et devrait recevoir très prochainement sa première invitation pour le match des étoiles, en attendant de participer à ses premiers Playoffs au printemps prochain. Cette année, Denver fait partie de l’élite de sa Conférence et Jokic y est pour beaucoup puisqu’il tourne à 19,6 points, 10 rebonds et 7,7 assists de moyenne depuis le début de l’exercice 2018-19. Il est tout simplement le meilleur marqueur, rebondeur, passeur et même intercepteur de son équipe, qui se classe deuxième à l’Ouest derrière les Warriors. Pas mal pour un joueur sélectionné en 41ème position à la Draft. Un jour, il faudra qu’on revienne sur cette cuvée, histoire de voir comment et pourquoi une telle pépite a pu être laissée de côté.

Jusqu’où ira Nikola Jokic ? Compliqué de répondre à cette question mais on sait déjà que le garçon laissera une trace dans les livres statistiques. Il a trouvé une place de choix entre KAJ et Wilt Chamberlain au panthéon des big men ayant réalisé le plus de triple-doubles. Énorme pour un joueur ayant fait ses premiers pas en NBA… courant 2015.

Source : The Denver Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top