Draft NBA

Nikola Jovic et Michael Foster Jr. candidats à la Draft 2022 : si quelqu’un connaît un Jamal Murets, il est encore temps

Nikola Jovic et Michael Foster Jr.

Légendaire.

Source image : montage TrashTalk via YouTube

En grattant un papier sur les 76 prospects invités au Draft Combine, on s’est rendu compte d’un petit détail. Deux jeunes plaisantins, Michael Foster Jr. et Nikola Jovic, seront de la partie à Chicago. Une mauvaise blague des scouts ou bien un hasard à décortiquer, il n’y a qu’en les présentant que l’on aura une réponse.

Mais qui sont Michael Foster Jr. et Nikola Jovic ? L’un est Américain, l’autre Serbe. L’un a un nom étrangement similaire à un joueur des Denver Nuggets, l’autre aussi. La comparaison s’arrête là. Les profils des petits nouveaux avec leurs « quasi homonymes » sont différents. À 19 ans, Michael Foster Jr. mesure 2m03 et joue dans la raquette de l’Ignite Team en G League. Il sort d’une saison à 14.8 points à 49% au tir dont 31% à 3-points, 8.8 rebonds, 2 assists et 1.9 block en 13 matchs disputés. S’il est drafté en NBA, il n’y aura pas mégarde. Il n’est pas le même genre de freak que Michael Porter Jr., pas du tout. Celui qui a été prolongé pour 207 millions de dollars sur cinq ans est plus long, plus mobile, plus polyvalent. Aucune comparaison n’est possible. Et les sites spécialisés, qu’en pensent-ils ? Les médias ricains NBADraftroom et Tankathon annoncent Michael Foster Jr. en 58e position de la Draft 2022, tandis que le site français Envergure le situe globalement bien au-delà du bon morceau, vers la 110e position de la Draft 2022. Cette année, les Nuggets n’ont qu’un 21e choix dans leur hotte. On n’est pas voyant, mais on peut vous dire qu’il ne sera pas dépensé – à moins d’un certain humour dans le Colorado – pour Foster Jr.

Passons à Nikola Jovic. Le type est Serbe, c’est déjà fou. Il joue au « KK Mega Basket ». C’est un club reconnu en Serbie hein, Malcolm Cazalon y a joué, mais on met entre guillemets car le blaze est vraiment nul. Cette saison, l’imposture du double MVP a envoyé 11.7 points à 43% au tir dont 36% à 3-points, 4.4 rebonds et 3.4 assists en 25 matchs. Le profil n’est pas le même que celui de Nikola Jokic, mais l’on s’en rapproche. Il est un ailier-fort de 2m08, complètement all around, puissant, mobile, long et au leadership incontestable. C’est un caractère, et il l’a parfaitement montré l’été dernier lors du Mondial U19 en Lettonie. À base de 18.1 points, 8.3 rebonds et 2.9 assists, sa Serbie s’est arrêtée en demi-finale après une défaite contre la France de Victor Wembanyama. L’une de ses limites ? Le tir extérieur, dont la mécanique est encore bien tendue. À 18 ans, il débarque en sachant qu’il a tout un physique à polir. Selon les différents mocks, il voyage globalement dans la seconde partie du premier tour : NBADraftroom annonce Nikola Jovic en 18e position de la Draft 2022 (Bulls), Tankathon l’annonce en 20e position (Spurs) et Envergure autour de la 27e position (Heat).

Eh, le petit Nikola Jovic en 21e choix par les Nuggets, ça se tente non ? Si cela arrive, bonjour la complicité entre le prospect serbe et son compatriote, vraisemblablement bien installé en NBA. Il n’en tirera cependant pas beaucoup de conseils muscu.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top