Lakers

Doc Rivers, Kenny Atkinson, Mark Jackson, Terry Stotts, Darvin Ham : mais qui sera le prochain coach des Lakers ?

Doc rivers kenny atkinson mark jackson lakers

Mais qui va diriger LeBron, AD et Westbrook la saison prochaine ?

Source image : montage nba league pass

C’est la grande question qui anime les fans des Lakers en ce moment, et les observateurs de la franchise purple and gold. Qui sera le prochain coach à Los Angeles ? Qui viendra sur le banc prendre la place de Frank Vogel, afin de ramener LeBron et compagnie vers le chemin du titre ? On fait le point sur la situation actuelle.

Les rumeurs vont bon train, et rares sont les jours qui passent sans qu’une update tombe.

Les Lakers ont prévu un entretien avec Michel. Les Lakers ont prévu un entretien avec Philippe. Les Lakers ont prévu un entretien avec Daniel. Depuis le licenciement de Frank Vogel, seulement 47 secondes après la fin de la saison régulière (sic), toute la fanbase californienne se demande qui va être capable de redresser tout ce beau bordel. Certes, il y a bien plus qu’une histoire de coaching à régler, à commencer par le fonctionnement du trio LeBron – Anthony Davis -Russell Westbrook sur le terrain, mais ces garçons sont présents dans l’effectif aujourd’hui alors que de coach… il n’y a pas.

Avant de réaliser une petite update sur la situation globale des Lakers et leurs différents entretiens, il convient de rappeler une réalité qui frappe malheureusement de plein fouet la franchise et plonge de nombreux fans dans une incompréhension et une anxiété totale. Laquelle ? Et bien la suivante : le management semble plus bordélique que jamais à Los Angeles, entre Jeanie Buss à la direction, Rob Pelinka qui doit rattraper ses erreurs, Kurt Rambis qui a son avis sur la question et Phil Jackson qui aurait lui aussi son mot à dire. Le dessin semble terrifiant à première vue, et bien plus les semaines passent plus il semble sécher sous un triste soleil de la cité des anges. Alors que bien des franchises montrent leur stabilité et une hiérarchie claire dans la prise des décisions, le bâton de chef semble circuler entre différents partis et il semble impossible de déterminer, au moment où ces lignes sont écrites, qui aura le mot final. On a envie de dire Jeanie Buss, mais influencée par qui concrètement ?

Cette instabilité a un impact évident sur la recherche d’entraîneur. Car il semble aussi ridicule que naïf de penser que Rob Pelinka va pouvoir faire son choix dans le plus grand calme, et tout cela dans un timing assez serré. On n’a même pas parlé de LeBron justement, qui va sur ses 38 ans dans quelques mois, et espère apporter un nouveau titre à sa franchise. Difficile de croire que le King ne sera pas consulté sur la recherche de coach, sachant que la fin de carrière de l’intéressé approche et donc que le temps presse. Un cocktail explosif qui ne nous empêchera pas de demander : who’s next ? Voici donc les quelques noms qui reviennent, à l’heure actuelle.

  • Doc Rivers

Fraîchement éliminé des Playoffs par le Heat, Doc Rivers est à la tête des Sixers depuis deux saisons et le siège chauffe déjà. Il faut dire que la sortie humiliante des Playoffs 2021 combinée avec cette sortie frustrante en 2022 ne joue pas en la faveur du Doc, qui avait été engagé par Daryl Morey dès son arrivée à Philadelphie. Les rumeurs restent les mêmes aujourd’hui : si les Sixers décident de se séparer de Rivers, les Lakers seront intéressés par son profil. De là à parler d’une poignée de main sur le champ ? Non. Être intéressé ne veut pas dire s’engager. À son avantage, Doc est un coach apprécié par un paquet de joueurs en NBA et il possède une bague de champion, en plus d’avoir bien connu Los Angeles du côté des Clippers. Avec le certain cachet qu’apporte son nom (plutôt Doliprane en l’occurrence), Doc représenterait une signature marquante afin d’aider LeBron et compagnie à remporter le titre. Pas sûr, cependant, que sportivement ce soit l’idéal vu ses limites…

  • Kenny Atkinson

Voilà un nom qui fait vibrer pas mal de fans en NBA. Kenny Atkinson, ancien patron des Nets avant l’ère KD-Kyrie, désormais assistant très apprécié aux côtés de Steve Kerr à Golden State. Officiellement, les Lakers ont obtenu l’autorisation de discuter avec Atkinson. Il faut passer par ces validations pour que tout process se mette en place, ce qu’on a vu récemment chez les Warriors puisque Mike Brown a été engagé par les Kings alors que Stephen Curry et ses potes sont encore en plein Playoffs. Sportivement, Kenny représente un des coachs les plus recherchés de toute la NBA de par sa capacité à tenir un groupe et développer un jeu collectif carré. L’identité de son équipe est définie, reste à voir s’il pourra cohabiter dans la même maison que Westbrook et LeBron ? Ce n’est pas comme s’il avait décidé de partir de Brooklyn (« accord mutuel ») lorsque Kyrie Irving et Kevin Durant sont débarqués dans la franchise. Atkinson, coach à stars, à voir.

  • Darvin Ham

Mentionné dans un paquet de rumeurs depuis des années, le bras-droit de Mike Budenholzer à Milwaukee finira forcément à la tête d’un banc en NBA. On parle ici de Darvin Ham, grandement responsable dans le titre obtenu par les Bucks en 2021, qui a fait ses preuves aux côtés de Bud depuis des années, et qui attend tout simplement son tour. Si Ime Udoka a mis du temps avant de finalement trouver le bon spot, en l’occurrence Boston, Ham pourrait lui aussi peser les options avant de prendre sa décision. Le risque est cependant plus grand, dans le sens où Darvin n’a pas prouvé en tant que coach principal, et un entraîneur rookie pour aller jusqu’au titre… c’est pas tous les jours qu’on en croise. N’en déplaise à Nick Nurse, Pat Riley ou Tyronn Lue. Les Lakers ont eu l’autorisation de réaliser un entretien avec Ham fin-avril, donc à voir où ce dernier s’est positionné dans les préférences californiennes.

  • Mark Jackson et Terry Stotts

Deux noms connus des circuits NBA, pas de bague en tant qu’entraîneurs mais des qualités et des défauts qui font beaucoup discuter. Mark Jackson a été dans les finalistes du poste à Sacramento et son nom circule autour des Lakers depuis quelques temps. Prudence cependant, les techniques d’entraînement révélées à Golden State il y a quelques années ont refroidi pas mal de monde. Est-ce que l’homme a changé ? Peut-être. Début mai, les Lakers ont annoncé qu’ils allaient s’entretenir avec Jackson, qu’on retrouve aux commentaires actuellement sur ABC. S’il revient, Mark ferait un retour surmédiatisé puisqu’il était là pour l’émergence des Splash Brothers des Warriors.

Quant à Terry Stotts, de la même manière que Frank Vogel avant lui on parle d’une valeur sûre en NBA, mais a-t-il ce qu’il faut pour rejoindre la clique des champions ? Apprécié pour son travail dans la continuité à Portland, Stotts a aussi montré ses limites en défense et bien des sourcils ont froncé en voyant le pic des Blazers stagner autour de Damian Lillard. Certes, on pourra remettre une partie de la faute sur le management dirigé par Neil Olshey, mais Terry a pas de bague à son doigt et encore une fois la prise de risque semble réelle dans un timing aussi serré côté Lakers.

D’autres noms vont ressortir dans les prochaines semaines, mais la méthodologie est surtout ce qui préoccupe les habitants de Los Angeles en ce moment. Qui va prendre la décision finale ? Et quels joueurs cet entraîneur va coacher l’an prochain ? Le cirque est loin d’être terminé, prochaine update début juin…

Sources : The Athletic, ESPN, New York Times, L.A Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top