Nets

Preview Nets – Nuggets : duel d’éclopés qui risque tout de même de nous offrir du spectacle

blessures

Qui doit passer sur le billard désormais ?

Source image : Shutterstock

Deux équipes plaisantes et spectaculaires s’affrontent la nuit prochaine au Barclays Center. Les Nets et les Nuggets devront pourtant faire sans plusieurs de leurs joueurs majeurs puisque les blessures ne les épargnent pas ces derniers temps.

Spencer Dinwiddie, Caris LeVert, Allen Crabbe et Jared Dudley d’un côté. Jamal Murray, Isaiah Thomas, Gary Harris, Michael Porter Jr. et Paul Millsap de l’autre. Ce ne sont pas les titulaires des Nets et des Nuggets mais les potentiels absents des deux équipes, cette nuit. Des absences qui risquent bien de peser puisqu’il y a pas mal de starters dans le lot. Les seconds couteaux auront donc leur rôle à jouer et le duo Monte Morris – Malik Beasley devra encore une fois faire oublier celui composé de Jamal Murray et Gary Harris. En l’absence des deux titulaires de Denver, les pépites habituellement remplaçantes brillent de mille feux. Sur les cinq derniers matchs, cela donne ainsi 16 points, 5 rebonds et 6 passes pour Morris et 23 points à 61% au tir pour Beasley ! De bon augure pour Mike Malone, fraîchement élu coach de l’Ouest pour le All-Star Game, qui sait désormais qu’il pourra compter sur eux plus tard dans la saison. Si ses Nuggets (37-16) luttent toujours avec les Warriors au sommet de la Conférence Ouest, et ont pu remporter huit de leurs dix dernières rencontres, le backcourt intérimaire du Colorado est donc loin d’y être étranger. Il faudra toutefois se remettre de la gifle reçue chez les Pistons il y a deux jours.

Du côté de Brooklyn, la vie est loin d’être aussi rose depuis plusieurs jours. Les hommes de Kenny Atkinson restent sur trois revers consécutifs, ce qui ne leur était plus arrivé depuis décembre. Heureusement, ils jouent à la maison, où ils se sentent plutôt bien avec neuf succès enregistrés au cours de leurs dix derniers matchs. Les Nets sont, néanmoins, dans le dur et l’absence de Spencer Dinwiddie, couplée à celle de Caris LeVert, commence à se faire ressentir. La bonne nouvelle étant que l’homonyme du rappeur de Sevran est sur le retour et pourrait retrouver les parquets avant le All-Star break. Ce qui ne serait pas de trop pour épauler D’Angelo Russell, l’ex-Laker étant bien isolé offensivement ces derniers temps : seul Shabazz Napier (18) dépasse les 12 points de moyenne avec D-Lo (24), depuis cinq matchs. L’attaque new-yorkaise semble grippée avec 107 points inscrits, à 41% au tir, sur ses sept dernières sorties. Après les Bucks avant-hier, affronter les Nuggets n’est donc pas un cadeau puisqu’il s’agit de l’une des cinq meilleures équipes de LA NBA. Le point positif ? Brooklyn (28-27), sixième à l’Est, possède toujours un bon petit matelas d’avance sur Detroit, neuvième.

Lors de l’unique confrontation entre les deux équipes cette saison, les Nets s’étaient imposés au Pepsi Center de Denver en novembre dernier. Le collectif du borough de Big Apple, emmené par un D’Angelo Russell à 23 points, avait su résister aux 37 points et 21 rebonds de Nikola Jokic afin de l’emporter. Ce ne sont pourtant pas les deux néo-All-Stars qui ont fait la différence puisque c’est Caris LeVert qui avait assassiné les Nuggets, quasiment au buzzer. Heureusement pour ces derniers, leur bourreau ne sera pas présent pour ce second affrontement.

Cette nuit, à 1h30, Nets et Nuggets voudront tous les deux se relancer après avoir connu une grosse défaite. Les blessures viendront amoindrir les deux effectifs mais, rassurez-vous, Mercredi Panzani rime généralement avec spectacle garanti !

Sources texte : ESPN, Basketball-Reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top