Kings

Preview Kings – Rockets : sortez les radars, ça va courir dans tous les sens au Golden 1 Center

De'Aaron Fox

Le dragster des Kings aura de quoi s’éclater ce soir.

Source image : NBA League Pass

La Conférence Ouest est remplie d’équipes très intéressantes pratiquant un basket enthousiaste basée sur l’attaque. Justement, ce soir, deux franchises aux grosses velléités offensives en cette saison 2018-19 s’affrontent ce soir en Californie et plus précisément à Sacramento : les Houston Rockets et les Sacramento Kings. Vous voyez le 156-160 arriver ? Nous oui. Allez, preview.

Si James Harden est dans une forme olympique au scoring ces dernières semaines, ce n’est certainement pas le match de ce soir qui devrait stopper sa lancée. El Barbudo reste d’ailleurs sur deux matchs d’affilée à plus de 40 pions avant de se déplacer avec son équipe ce soir au Golden 1 Center de Sacramento. Les Kings, dont la spécialité n’est pas vraiment la défense cette saison vont devoir donc se coltiner l’arme offensive ultime de la NBA. Après un mois de janvier tout bonnement stratosphérique, l’arrière à la barbe fournie semble être reparti sur les mêmes bases en février et compte bien faire le maximum lors de la trentaine de matchs qui lui reste dans cette saison régulière afin d’amener son équipe le plus haut possible au classement en avril prochain. À l’inverse, le jeu enthousiaste et effréné mis en place par les hommes de Dave Joerger devrait sans aucun doute poser de nombreux soucis à la défense souvent friable des Rockets depuis la blessure du protecteur d’arceau qu’est Clint Capela. Le match de ce soir s’annonce donc être une véritable orgie offensive où les deux équipes ne joueront que d’un côté du terrain. La Barbe aura encore davantage de ballons en attaque étant donné le rythme ultra soutenu que devraient mettre en place les Kings dès les premières minutes. Mais attention tout de même à Houston à qui le jeu rapide convient tout à fait. Les deux équipes sont sur une bonne lancée et ont besoin de victoires en vue des Playoffs. Chris Paul risque quant à lui de prendre un sacré coup de vieux en voyant son vis-à-vis De’Aaron Fox faire des aller-retour incessants à 100 km/h d’un bout à l’autre du terrain. Est-ce que la fougue de Sacramento pourra une nouvelle fois venir à bout d’un gros poisson de la NBA ? Impossible de le savoir pour le moment mais les Kings ont montré qu’ils avaient les arguments et les ressources pour venir à bout de n’importe quelle équipe cette saison.

En effet, Sacramento a désormais le respect de ses adversaires cette année, ce qui n’était plus le cas depuis bien longtemps. Toute franchise affrontant les Kings en 2018-19, qui plus est au Golden 1 Center sait qu’elle risque de se casser les dents sur cette équipe jeune et talentueuse. Plusieurs équipes pourtant confirmées et supérieures sur le papier en ont déjà fait l’expérience : OKC, Indiana, Portland et tout récemment les Sixers et les Spurs. Toutes ces équipes sont en effet passées à la casserole lorsqu’elles se sont déplacées dans la capitale californienne. Aujourd’hui, les résultats prometteurs de ces Kings leur permettent de croire toujours à une place en Playoffs au mois de février. Pour l’instant, ils pointent à la neuvième place à deux petits matchs des Clippers. Tout reste encore jouable d’autant plus que le départ de Tobias Harris vers Philly pourrait pourquoi pas engendrer un coup de mou chez les Angelinos. Pour une fois et depuis bien des années, la chance sourit aux Kings et les voir arracher le Top 8 au bout des 82 matchs serait une prouesse incroyable. De leur côté, les Rockets semblent redevenir petit à petit l’équipe respectée et crainte en NBA depuis le retour de Chris Paul qui soulage grandement un James Harden esseulé lors du mois de janvier. Le richissime meneur au numéro 3 apporte de nombreuses solutions supplémentaires en attaque et le barbu n’est désormais plus contraint à devoir multiplier les isolations pour maintenir son équipe hors de l’eau. À l’heure actuelle, Rockets comme Kings jouent pour la gagne à fond la caisse et devraient donc nous offrir une opposition de très grande intensité avec beaucoup de spectacle. Les tirs de loin en première intention et le jeu rapide en transition seront normalement à l’ordre du jour. Par ailleurs, Eric Gordon est encore incertain mais côté Sacramento, sauf imprévu de dernière minute, l’effectif devrait être au grand complet. Du coup, tout est réuni pour assister à un match offensif de haute voltige entre deux équipes qui ne jurent que par l’attaque. Empêcher l’adversaire de marquer c’est bien, mettre des paniers, c’est mieux.

Et si le plus beau match de la soirée se déroulait à Sacramento ? À 4h00 du matin heure française, Rockets et Kings s’affrontent pour déterminer qui a l’attaque la plus efficace des deux. Le rythme collectif infernal des Kings ou le talent incroyable de James Harden et de Chris Paul ? Rendez-vous cette nuit pour le savoir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top