Rockets

Clint Capela absent 4 à 6 semaines : James Harden va devoir claquer 50 pions tous les soirs pour maintenir Houston à flot

Clint Capela

Clint Capela out 4 à 6 semaines, seul un extraterrestre nommé James Harden peut sauver les Rockets en les portant à bout de bras.

Source image : YouTube/NBA

Après Chris Paul et Eric Gordon, c’est au tour de Clint Capela de rejoindre l’infirmerie de Houston. Le karma continue de se déchaîner sur l’équipe de Mike D’Antoni, qui compte plus que jamais sur les exploits permanents de James Harden pour se maintenir dans le Top 8 de la Conférence Ouest.

La nuit dernière, Clint Capela manquait à l’appel au moment d’affronter les Grizzlies. Mauvaise nouvelle pour les Rockets, ce sera encore le cas pendant quatre à six semaines comme nous l’apprend le toujours très bien informé Adrian Wojnarowski d’ESPN.

« Le pivot des Rockets Clint Capela va manquer quatre à six semaines à cause d’une blessure au pouce droit, a indiqué une source au sein de la ligue à ESPN.

Selon des sources, l’IRM d’aujourd’hui [hier, ndlr] sur Capela a révélé un ligament endommagé. »

Un coup dur pour le pivot de 24 ans qui était en train de réaliser sa meilleure saison en carrière avec des moyennes à 17,6 points, 12,6 rebonds et 1,8 contre par match. Mais l’impact de Capela dépasse largement sa ligne statistique. En effet, on parle d’un joueur qui est doté d’une belle mobilité lui permettant de défendre sur beaucoup de profils différents, ce qui est très utile dans une équipe des Rockets qui change sur tous les écrans. De plus, l’absence de Clint Capela réduit encore un peu plus les options offensives des Texans, qui devront se passer de sa connexion avec James Harden sur pick-and-roll ainsi que de sa présence aux rebonds offensifs. C’est donc une perte très importante pour les Rockets. Pour le joueur suisse, cette blessure met fin à ses rêves de All-Star Game car ce pépin physique le tiendra éloigné des terrains suffisamment longtemps pour louper le week-end des étoiles à Charlotte.

La liste des absents s’allonge sans cesse à Houston puisque la blessure de Capela s’ajoute à celles d’Eric Gordon et du smicard CP3. On va finir par se demander si l’infirmière n’est pas trop accueillante avec ces messieurs. Pourtant, il y en a un qui n’a pas l’air décidé à prendre des vacances et qui a encore fait des ravages hier soir. Face à Memphis, James Harden a compilé 57 points et 9 rebonds pour offrir la victoire aux Fusées. Le genre de performance qu’il va devoir réitérer afin de maintenir les Rockets à leur rang actuel (quatrièmes de l’Ouest) en l’absence de ses lieutenants. La mission s’annonce impossible pour le barbu mais il nous a habitué depuis plusieurs semaines à repousser les limites du genre humain. On se gardera donc de dire que c’est irréalisable car sur un terrain de basket, tout semble possible pour le MVP en titre.

Les Rockets étaient déjà totalement dépendants des performances de James Harden et cela ne va pas s’arranger. Désormais privée de son meilleur contreur et rebondeur, la franchise de Houston espère des miracles pour s’en sortir. Un premier a été réalisé hier mais combien de temps le barbu va-t-il tenir ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top