Knicks

Un DNP pour Enes Kanter, trollé par David Fizdale : le trade, c’est pour quand ?

carottes, TrashTalk Fantasy League

Avec toutes les carottes qu’il s’est pris chez les Knicks, Kanter va bientôt pouvoir devenir agriculteur.

Source image : alexcuisine.com

L’avenir d’Enes Kanter semble se dessiner loin de New York. Le Turc n’est effectivement pas entré en jeu la nuit dernière dans la défaite de son équipe face aux Rockets. Le Knick l’a très mal vécu puisque son coach David Fizdale lui avait annoncé, la veille, qu’il comptait en faire son titulaire… Ambiance.

Hier, Enes Kanter pensait qu’il allait enfin s’imposer en tant que pivot titulaire chez les Knicks, déjà privés de Kristaps Porzingis et plus récemment de Luke Kornet dans le secteur intérieur. De plus, avec le rookie Mitchell Robinson souvent en foul trouble et qui revient tout juste de blessure, la voie vers le cinq de départ semblait dégagée pour le Turc. Sauf que David Fizdale en a décidé autrement puisqu’il a tout simplement offert un DNP à son joueur. Ce dernier ne l’avait pas vu venir puisque son entraîneur lui avait annoncé mardi qu’il allait le faire débuter face à Houston. Au final, c’est tout l’inverse qui s’est produit et cette décision semble être la goutte de trop pour Kanter, qui n’a pas caché sa frustration après la rencontre, dans des propos rapportés par Ian Begley d’ESPN.

« Actuellement, j’ai pour rôle de soutenir mon équipe et d’essayer d’être le meilleur coéquipier possible. Mais ce qu’ils [les dirigeants et le coach des Knicks, ndlr] sont en train de me faire subir, c’est n’importe quoi, je mérite beaucoup mieux que ça. Je veux jouer. Je suis un compétiteur et je veux simplement pouvoir jouer au basket. Si vous comptez sur moi, faites-moi jouer. Sinon, envoyez-moi loin d’ici. »

Déjà dans des rumeurs de trade depuis plusieurs semaines (aux Bulls et aux Kings notamment), Enes Kanter ne semble désormais plus vouloir s’éterniser à Big Apple. À 26 ans, il souhaite forcément jouer et ne pas être considéré comme un vétéran qui aide et forme les jeunes, ce qui lui est actuellement demandé chez les Knicks. De plus, l’intérieur n’a pas de temps à perdre car il arrive à un stade important de sa carrière : il sera free agent en juillet prochain. En vue de cette échéance, il veut se montrer au maximum mais New York ne semble pas capable de lui offrir le temps de jeu nécessaire pour faire ses stats et décrocher un joli contrat. Après la rencontre, les journalistes ont néanmoins tenu à interroger David Fizdale sur son choix de faire démarrer Noah Vonleh au poste de pivot. Le coach new-yorkais s’est expliqué : il voulait avant tout ralentir et gêner au maximum James Harden sur les situations de pick-and-roll. Bien joué David, ça a fonctionné puisque le barbu en a profité pour signer 61 points, son record en carrière.

« Je souhaitais avoir de la rapidité sur le parquet afin de lui [James Harden, ndlr] rendre la tâche compliquée, en le suivant et le contestant du mieux possible. Évidemment, il a réussi à faire ce qu’il voulait. Mais au moins, cela nous a permis de rester dans le match jusqu’à la fin et d’avoir une chance de l’emporter. »

Le point de non-retour semble avoir été atteint hier soir entre Enes Kanter et les Knicks. Même s’il était le seul intérieur apte du roster, New York réussirait à justifier la présence de Trey Burke au poste de pivot titulaire. Que ce soit via un trade, un buyout ou en tant qu’agent libre dans quelques mois, le Turc ne devrait plus rester très longtemps dans la Grosse Pomme.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top