Equipes

Le Conseil de classe de la NBA, spécial MLK Day : Klay Thompson le cancre, c’est bel et bien terminé !

Klay Thompson conseil de classe

Pas facile de rester concentré 12 heures d’affilée pour certains.

Source image : NBA League Pass

Comme chaque année, le Grande Classe organise une journée spéciale de cours en l’honneur de Martin Luther King. Pendant plus de 12 heures, les profs donnent des leçons d’histoire aux grands enfants de la NBA. Des questionnaires sont distribués et des débats organisés autour de l’immense homme qu’était MLK. La plupart des élèves ont pu dévoiler l’ensemble de leurs connaissances même si certains devront se replonger dans leurs bouquins. C’est l’heure de faire le bilan de ce Conseil de classe spécial MLK Day !

LES SURDOUÉS

#1. Klay Thompson

Stats contre les Lakers : 44 points, 3 rebonds, 2 passes, 85 % au tir, 10 sur 11 du parking

Appréciation : Si Klay a passé des premiers mois endormi au dernier rang à repenser à ses vacances en Chine et au Qatar, l’un des élèves à l’écriture la plus soyeuse de toute la classe est parfaitement réveillé depuis le début de l’année 2019. Et cette journée intensive du MLK Day en a été la parfaite illustration. Tantôt frustré par l’humiliation que les gamins de Los Angeles ont infligé à la bande d’Oakland le jour de Noël, tantôt harangué par Boogie de retour de l’infirmerie, Klay a pris sa revanche à lui tout seul contre les Lakers. Sa prestation d’orateur pendant le débat du MLK Day a démarré en réussissant ses 10 premières interventions, rien que ça. De quoi mettre à terre le moindre espoir des tous petits enfants de L.A. Pour l’ensemble de son œuvre depuis la nouvelle année, ce seront les Compliments du conseil de classe !

Note : 18 / 20

#2. Joel Embiid

Stats face aux Rockets : 32 points, 14 rebonds, 3 blocks, 56 % de réussite

Appréciation : Cela faisait de longues semaines que l’on avait pas pris la peine d’évoquer le cas de Joel au sein de la salle des profs. Un peu comme James Harden, leurs notes tournent autour de 35 / 20 donc on essaye de laisser de la place aux autres. En parlant du barbu, il était opposé à Joël à l’occasion du MLK Day. Et pour ce dernier, le débat n’a été qu’une formalité. Outre le moment où il a coupé la parole de James au point de le faire tomber de sa chaise avant de lui chuchoter quelques mots doux, Joel a été impérial. D’autant plus que Clint n’était pas là pour remettre en cause ses arguments… Bonne journée de travail, une de plus pour Joel.

Note : 17 / 20

LES CANCRES

#1. Austin Rivers

Stats face aux Sixers : 0 point, 2 rebonds, 3 passes, 0 sur 5 au shoot, 0 sur 4 à trois points

Appréciation : Alors que le gamin à la pilosité faciale la plus développée de la classe se chamaillait avec l’un des élèves les plus bavards en la personne de Joel, il y en a un qui ne semble pas très perturbé par ces enfantillages. Les bras croisés, la tête bien enfoncée dans ces derniers, son cerveau parfaitement déconnecté, Austin a pu bénéficié d’une sieste que l’on espère réparatrice. Malgré le profond sommeil dans lequel il semblait être plongé, Austin a pris la peine d’intervenir pendant le débat. La sieste n’était peut-être pas une si mauvaise idée tant ses réponses et ses arguments étaient hors sujet. Un peu d’aide aurait été la bienvenue pour James qui s’est retrouvé très seul face aux enfants de Philadelphie.

Note : 06 / 20

#2. De’Aaron Fox

Stats contre les Nets : 9 points, 3 rebonds, 6 passes, 28 % au tir

Appréciation : Parmi les élèves ayant surpris de manière positive les profs de TrashTalk depuis la rentrée scolaire, De’Aaron se situe bien en haut de la liste. Autre révélation, un certain D’Angelo Russell… Et en l’honneur du MLK Day, les deux chefs de leur groupe respectif se retrouvaient face à face. L’un a été omniprésent, concentré, appliqué tandis que l’autre était occupé à dessiner des renards un peu partout sur sa copie. L’atelier débat n’a guère été plus fructueux. Des prises de paroles trop approximatives et une incapacité totale à contredire les arguments de D’Angelo ont conduit les jeunes rois vers une humiliation totale. Un petit coup de fatigue, ça peut arriver, même pour un renard…

Note : 07 / 20

Une longue journée mais une journée plutôt calme, ça ne fait pas de mal après le bordel qui s’est emparé la dernière semaine au sein de la Grande Classe. Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin, on va reprendre le rythme effréné de la NBA et se goinfrer d’aspirine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top