Old-School

Le pire souvenir en Playoffs des Blazers : 2000, le alley-oop stratosphérique du Shaq

Les Playoffs approchent à grands pas, et s’ils sont très souvent synonymes de belles histoires à raconter à ses gosses, ils peuvent aussi réserver de superbes cauchemars de derrière les fagots. Pendant 30 jours, TrashTalk vous fait revivre ces tragédies qui hantent encore les têtes des fans de chaque franchise. Cette fois, c’est au tour des Blazers de Portland de grincer des dents et de se souvenir de l’époque où l’ultime quart-temps d’un Game 7 à l’extérieur était synonyme d’effondrement.

Consulter les autres cauchemars :
Nets / Lakers / Sixers / Suns / Magic / Kings / Knicks / Wolves / Hornets / Pelicans
Bulls / Mavericks / Pistons / Heat / Nuggets

Le contexte

On est en 2000, les Lakers de Shaq et Kobe au sommet de leur art retrouvent les Blazers de Rasheed Wallace et Scottie Pippen, ce dernier étant arrivé des Rockets après une saison loupée dans le Texas. A cette époque, Jermaine O’Neal est à Portland mais n’est toujours pas le faux-frère de Shaquille, Kobe Bryant porte toujours l’afro et le numéro 8, et Rasheed n’a pas encore défoncé le record de fautes techniques sur une saison. Portland est très loin d’être le favori face au duo infernal des Lakers mais vend très chèrement sa peau, au point de chourer l’avantage du terrain aux Gens du Lac lors du Game 2, sauf qu’ils perdront les deux suivants pour se retrouver à 3-1. Et comme avec ces Blazers, c’est tout ou rien, ils vont se retrouver dos au mur et dans l’obligation de réagir, ce qu’ils feront avec brio à l’extérieur, puis à domicile lors des Game 5 et 6. Sheed et ses potes vont donc chercher un Game 7 inespéré au Staples Center et vont même dominer leurs hôtes pendant quasiment toute la partie. A cet instant précis, on se dit que les Lakers sont foutus et que Portland va réaliser un come-back incroyable en se hissant jusqu’aux Finales NBA.

La suite des évènements

Sauf que tout ne va pas réellement se passer comme prévu. Portland prend effectivement l’avantage dès le premier quart-temps et mène de 13 points (71-58) à l’aube de l’ultime période, le tout au Staples Center, excusez du peu ! Mais la suite va être un véritable calvaire pour les hommes de Mike Dunleavy qui vont totalement s’écrouler dans la dernière période et nous offrir un choke bien triste. Peu à peu, les Lakers grignotent leur retard et reviennent au coude à coude avec les (presque) Jail Blazers. L.A repasse devant avant la dernière minute du dernier quart-temps. Abasourdis, les Blazers restent sans réaction et sont incapables de marquer plus de 13 points dans le quart, alors que les Lakers en plantent 31. Arbitrage douteux ou pas, le match bascule. A 45 secondes du buzzer final, Kobe et Shaq (forcément) s’occupent de plier le sort du match, le premier envoyant le second au alley-oop, pour une action devenue mythique. Dans leur sillage, c’est toute une ville qui accède de nouveau aux Finales NBA pour y remporter le titre un peu plus tard face aux Pacers. Du côté de Portland, on peut s’en bouffer les doigts tant l’occasion était belle, mais en ayant eu la chiasse au moment de conclure, les Blazers rentrent bredouilles dans l’Oregon et ne se rapprocheront jamais autant d’une potentielle Finale NBA. Pire, ils n’ont jamais atteint de nouveau la finale de conférence et seront même contraints de faire le ménage dans les années suivantes à cause de tous leurs cas sociaux. Allez, whisky.

L’arrêt sur image

Alley oop

Ce moment où tu sais que c’est foutu. (source : YouTube)

Le pire souvenir de chacun peut inévitablement changer, certains penseront à ces Finales perdues en 1992 contre les Bulls, mais dans la majeure partie des cas, pour les fans des Blazers, le plus grand cauchemar qui refait surface à l’approche de la post-season est inévitablement cet alley-oop en guise de cerise sur le gâteau d’un craquage total dans les 12 dernières minutes. On se retrouve demain pour faire le point sur un nouvel évènement qui rappellera de mauvais souvenirs à une nouvelle franchise.

Consulter les autres cauchemars :
Nets / Lakers / Sixers / Suns / Magic / Kings / Knicks / Wolves / Hornets / Pelicans
Bulls / Mavericks / Pistons / Heat / Nuggets

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top