Hawks

[Débrief] Game 4 : Les Hawks re(dé)collent

Sous les yeux d’un David Stern des grands jours, sûrement heureux de voir les Kings rester à Sacto, Indiana et Atlanta se sont livrés un véritable combat de PlayOffs hier soir. Un match à suspense qui permet aux faucons de recoller à 2-2 grâce au plus court succès de la série 102-91.

Larry Drew avait reconduit son cinq de départ du Game 3 hier sur le parquet de la Philips Arena, alignant fièrement notre Français Johan Petro en poste 5. Un choix qui s’est avéré payant tellement le tout jeune Papa Jo’ est parvenu à contenir Roy Hibbert à un « petit » 14 points et 7 rebonds. Une bonne nouvelle pour notre frenchie qui arrive en fin de contrat et pourrait se voir prolonger en Géorgie grâce à des dernières performances convaincantes.

Un équilibre précaire

Les premières minutes étaient serrées et les défenses affutées, tous les points étaient alors durs à aller chercher. Nous avions enfin l’impression que les deux équipes s’étaient accordées pour jouer en même temps, pour le plaisir de nos yeux ébahis. De ce premier quart-temps on retiendra le match-up entre J-Smoove – décalé en poste 3 depuis l’arrivée de Petro –  et Paul George. Hier soir, le duel a clairement tourné à l’avantage du leader des Hawks – auteur d’un double-double – et qui semble être la recette miracle pour refroidir le brasier All-Star de l’Indiana. Impeccable en défense et cette fois sans problème de fautes, Josh Smith est parvenu à limiter son adversaire direct à un faible 6/16 au tir. De l’autre côté du terrain, il dictait aussi sa loi à coup de slam dunks et de shoots à mi-distance. On se souviendra aussi de cette période de 12 minutes comme la seule de la série n’ayant pas plié le match immédiatement (22-21). Appréciable pour le spectacle et pour les fans qui ont, eux-aussi, joué leur rôle en fin de rencontre. Mais l’équilibre proposé au tableau d’affichage n’allait pas durer. Ian Mahinmi tout juste rentré en jeu et les Pacers prenaient l’eau comme ils l’avaient fait deux jours plus tôt. Malgré une très belle adresse à 3-points dans les deux camps, Atlanta prenait lentement mais inexorablement la tête, emmené par un grand Kyle Korver (19 points et 5 rebonds en sortie de banc) et des lay-ups Teaguesques. Après sept shoots longue distance de rang, les locaux exultaient et le public se lançait dans un tourné de serviette dont seul Patrick Sébastien a le secret. À la pause, les faucons affichaient 17 points d’avance (57-40).

Coup de chaud à Atlanta

On était alors prêts à partir se coucher, pensant assister à une stérile seconde période qui aurait vu les Hawks gérer tranquillement leur avance. Mais par souci professionnel, l’écran est resté allumé encore quelques instants. Bien nous en a pris, car privés d’Al Horford pointant déjà à quatre fautes, les Hawks se sont fait peur jusqu’aux derniers instants de la partie. Ils voyaient leur avance fondre dès le retour des vestiaires, subissant une affreuse série de 11-0 en moins de quatre minutes. Tous les espoirs étaient alors permis pour Frank Vogel et ses hommes, qui dressaient un véritable mur de fer en défense sur lequel les Hawks se sont cassés les dents le temps d’un quart-temps (15% de réussite au troisième quart et 0/8 à 3-points). L’aura du pivot géorgien manquait terriblement à son équipe.

« Nous avons vraiment stagné dans le troisième quart-temps, a relevé Larry Drew. Je vais étudier très attentivement le film de cette période du match. Nous avons pris des tirs malavisés et nous étions complétement perdus en attaque. Nous sommes devenus notre pire ennemi. »

Seulement les Pacers n’ont jamais su porter le coup de grâce. Revenus à quatre points à plusieurs reprises, jamais ils n’ont pu reprendre l’avantage au score dans cette rencontre. Tergiverser à quelques longueurs de l’adversaire n’est jamais bon et les Hawks ont su résister pour enflammer la Philips Arena – debout pendant plus de trois minutes –  grâce à une bonne entrée de Tolliver (9 points à 3/3 derrière l’arc) et un Korver retrouvé. Le « one handed dunk » de Josh Smith scellait la victoire dans une tornade de serviettes blanches. Les Hawks étaient bel et bien revenus à hauteur d’Indiana dans cette série. Deux partout, balle au centre.

L’homme fort

Incontestablement revenu à son meilleur niveau après une petite frayeur à la cheville droite, Josh Smith aura été l’artisan principal de cette victoire. Il a noirci la feuille de match avec ses 29 points, 11 rebonds, 4 passes et 3 interceptions qui lui ont permis de prendre l’avantage sur son nouvel adversaire direct depuis le Game 3, un dénommé Paul George.

Le chiffre

Les Hawks n’ont peut-être pas progressé aux lancers-francs (65,8%), mais derrière l’arc c’était un véritable festival hier soir. Pas moins de 11 tirs primés ont été réussis sur 24 tentatives grâce à Korver, Tolliver ou encore notre MVP du jour, Josh Smith. Un 45% qui fait du bien au moral et surtout au panneau d’affichage. 

Highlights

La conf’

Solide hier, Anthony Tolliver est resté modeste face aux journalistes. « C’est ce pour quoi nous nous préparons toute l’année. Vous devez être prêts à entrer et apporter de l’énergie pour aider votre équipe à gagner. Ce soir, j’ai eu quelques occasions de tirer et je les ai saisies. C’est tout. »

David West regrettait que son équipe ai lâché le match pendant un quart-temps qui leur a été fatal « Ils ont pris le contrôle du match au deuxième quart-temps. Nous avons dépensé beaucoup d’énergie pour revenir mais ça n’a pas suffit. »

Calendrier de la série

Game 1 : Dimanche 21 Avril, Atlanta à Indiana, victoire des Pacers 107-90.
Game 2 : Mercredi 24 Avril, Atlanta à Indiana, victoire des Pacers 113-98.
Game 3 : Samedi 27 Avril, Indiana à Atlanta, victoire des Hawks 90-69.
Game 4 : Lundi 29 Avril, Indiana à Atlanta, victoire des Hawks 102-91.
Game 5 : Mercredi 1er Mai, Atlanta à Indiana, à 2 heures sur TNT.
Game 6 : Vendredi 3 Mai, Indiana à Atlanta, à confirmer
Game 7 * Dimanche 5 Mai, Atlanta à Indiana, à confirmer
* : si nécessaire

Source : The Atlanta Journal-Constitution.

1 Comment

1 Comment

  1. @DKJ_11

    30 avril 2013 à 14 h 10 min at 14 h 10 min

    RT @TrashTalk_fr: [Débrief] Game 4 : Les Hawks re(dé)collent http://t.co/3lSlyIOiB3

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top