Hawks

[Débrief] Game 3 : L’éclosion des faucons pèlerins

Quelle tristesse hier soir que de voir la Philips Arena parsemée de sièges vides portants encore les « chiffons » aux couleurs du club offerts pour l’occasion. Même les fans présents n’avaient pas pris la peine de se vêtir en circonstance, préférant rester en « civil ». Le chaudron jaune de l’Oracle Arena est de l’autre côté des Etats-Unis, et on comprend mieux pourquoi à présent. De son côté, le DJ/chauffeur de salle essayait tant bien que mal de sortir de leur sieste les quelques pigeons faucons pèlerins qui s’étaient donnés la peine de venir assister à une nouvelle défaite de leur équipe. Vous me direz qu’à 9$99 la place, le mec qui a cassé sa tirelire pour emmener sa petite amie « voir un vrai show de sport » allait vite déchanter. Mais maintenant, fini les sarcasmes, voici le débrief d’un match plus surprenant qu’il n’y paraît.

L’intérêt de la série a beau ne pas avoir décollé dans ce Game 3, il est important de commencer par signaler que les Hawks n’étaient cette fois pas les fautifs. Auteurs d’un match plein – et bien aidés par les lacunes offensives d’Indiana – les locaux ont débordé les Pacers dans tous les secteurs du jeu (90-69), à commencer par la défense (si, si !). Kyle Korver laissé sur le banc en début de rencontre, c’est notre frenchie Johan Petro qui prenait sa place dans la starting five (6 points et 4 rebonds) tandis qu’Al Horford se décalait au poste 4. Et le choix de coach Drew s’est avéré payant, le Français apportant plus de taille et empêchant Korver de persister à prendre ses shoots longue distance qu’il semble avoir oublié à Salt Lake.

Cette première mi-temps est donc de loin, la meilleure qu’a pu proposer Atlanta depuis le début de la série, limitant ses adversaires à trente petits points en 24 minutes (54-30). Un record pour la franchise en PlayOffs. Les acteurs principaux ne changent pas et Jeff Teague continue de nous bluffer par sa prestance (13 points, 6 rebonds et 5 passes). Le meneur de jeu en provenance de Wake Forest est devenu indispensable à son équipe depuis début avril et soulage beaucoup Devin Harris, en souffrance au poste 2. Josh Smith, au delà de ses 14 points, 6 rebonds et 6 assistances a montré l’exemple en défense, où on a vu une différence flagrante avec les deux premiers épisodes de la série. Étouffants et se battants comme des morts de faim sur tous les ballons, les Hawks ont limités leurs adversaires à une adresse dérisoire de 27,2% à 22/81 au tir. Solidaire en défense, Atlanta fringuait en attaque pour empocher individuellement les quatre quart-temps du match. La série de 19-0 à cheval sur les deux premiers actes allait tuer le match et nous proposer un spectacle bien tristounet pour la suite. Les Pacers semblaient tétanisés hors de leur jardin et le match-up entre Paul George et Josh Smith tournait à l’avantage de J-Smoove, irrésistible au poste hier. 

Inversion des rôles

Toujours mené au score, Indiana n’a jamais pu inquiéter les hôtes, plombé par une adresse catastrophique. David West frustré fût l’auteur de plusieurs mauvais gestes lui valant une faute flagrante sur Al Horford. Sur cette action, les esprits allaient s’échauffer avec notamment Devin Harris et Jeff Teague en première ligne pour défendre leur coéquipier. Immédiatement, le public saisissait l’opportunité pour enfin se réveiller et scander les premiers « Let’s go Hawks » depuis belles lurettes.

Al Horford, galvanisé par cette foule – qui s’enflammait avec une « ola » digne du Court Central Philippe Chatrier des grands jours – se lançait dans un block de Stephenson sur la planche plein d’autorité qu’il concluait à l’autre bout du terrain, posant le couvercle d’un dunk monstrueux. La messe était dite et la fin de la rencontre n’allait plus nous proposer grand chose à nous mettre sous la dent. Tant pis, la leçon est là, Atlanta est en vie. Plus que ça, Atlanta y croit !

Jeff Teague touché au coude

Suite à un contact avec Roy Hibbert sur une pénétration, Jeff Teague s’écroule en se plaignant sérieusement du coude. Petite frayeur en Géorgie lorsque le meneur rejoint le banc. Golden State et Oklahoma sont bien placés pour dire qu’on ne rigole pas avec les bobos en PlayOffs. Plus de peur que de mal puisque le joueur a pu débuter la seconde mi-temps et continuer le boulot.

L’homme fort

Al Horford est bien dans ses sneakers au printemps et le solide double-double du soir – son seizième en PlayOffs –  le prouve. Fort de 26 points et 16 rebonds en 40 minutes, il a fait mal à Roy Hibbert grâce à une bonne mobilité et un mental d’acier.

Le chiffre

27,2% au shoot pour Indiana hier soir et 69 points marqués. Les 110 points de moyenne lors des deux premières rencontres semblent désormais bien loin et Frank Vogel a du travail avant le match de demain. Il doit remettre en confiance son effectif avant que le doute ne s’installe vraiment. 

Highlights 

La conf’

« Nous voulions leur montrer que nous sommes là pour jouer », a déclaré Teague. « Nous n’allions pas nous écraser devant eux. »

« Avant le match, je suis allé dans le vestiaire pour faire mon discours et tout le monde était calme. J’ai compris qu’ils étaient concentrés. » a déclaré l’entraîneur Larry Drew. « Cette équipe a fait quelque chose qu’elle a fait toute l’année, elle a répondu. »

Calendrier de la série

Game 1 : Dimanche 21 Avril, Atlanta à Indiana, victoire des Pacers 107-90.
Game 2 : Mercredi 24 Avril, Atlanta à Indiana, victoire des Pacers 113-98.
Game 3 : Samedi 27 Avril, Indiana à Atlanta, victoire des Hawks 90-69.
Game 4 : Lundi 29 Avril, Indiana à Atlanta, 1h30 sur NBA TV.
Game 5 * Mercredi 1er Mai, Atlanta à Indiana, à confirmer
Game 6 * Vendredi 3 Mai, Indiana à Atlanta, à confirmer
Game 7 * Dimanche 5 Mai, Atlanta à Indiana, à confirmer
* : si nécessaire

Source : ESPN.

2 Commentaires

2 Comments

  1. @NCAATourney2k13

    28 avril 2013 à 4 h 06 min at 4 h 06 min

    RT @We_Want_Tacos: L’éclosion des faucons pélerins. Débrief du Game 3 entre #Atlanta et #Indiana. http://t.co/P0xkJKLcBv (cc @TrashTalk_fr)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top