Salaires joueurs Minnesota Timberwolves

Découvrez les salaires des joueurs des Minnesota Timberwolves pour la saison 2018-19. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Minneapolis se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Nom 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22 2022-23
Andrew Wiggins $25,467,250 $27,504,630 $29,542,010 $31,579,390 $33,616,770
Jeff Teague $19,000,000 $19,000,000
Gorgui Dieng $15,170,787 $16,229,213 $17,287,640
Taj Gibson $14,000,000
Robert Covington $10,464,092 $11,301,219 $12,138,345 $12,975,471
Jerryd Bayless $8,575,916
Karl-Anthony Towns $7,839,435 $27,250,000 $29,430,000 $31,610,000 $33,790,000
Anthony Tolliver $5,750,000
Dario Saric $2,526,840 $3,481,986 $4,791,213
Tyus Jones $2,444,053 $3,573,205
Josh Okogie $2,160,720 $2,530,680 $2,651,040 $4,087,904 $5,857,966
Derrick Rose $1,512,601
Luol Deng $1,512,601
Kevin Martin (stretched) $1,360,304
Keita Bates-Diop $838,464 $1,416,852 $1,663,861 $2,105,900
Cole Aldrich (stretched) $685,341 $685,340 $685,340
James Nunnally (waived) $655,632
Cameron Reynolds $47,371
Total: $120,207,960 $112,973,125 $98,189,449 $82,358,665 $73,264,736

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est Andrew Wiggins. L’ailier, qui a prolongé son contrat de 147 millions de dollars sur 5 ans en 2017, touche 25,4 millions de dollars cette saison. Il devance Jeff Teague, le meneur sur qui le management a décidé de dépenser 19 millions de dollars cette année.

Les objectifs du management sont clairs : le duo Towns/Wiggins, il est là pour un moment, et il va falloir gagner avec. Si KAT gagne seulement un peu moins de 8 millions de dollars cette année, son nouveau deal prendra lieu dès l’an prochain. Il commencera par un salaire de 27,2 briques sur l’exercice 2019-20, à peu près équivalent à celui de Wiggo. Un temps annoncés au-dessus de la Luxury Tax, les Wolves ont échange Butler avec Saric et Covington, soit deux contrats intéressants et peu onéreux, surtout pour le Croate. Rayon bonnes nouvelles, on s’arrête là (ah non, le contrat stretché de Kevin Martin qui date de Mathusalem va enfin disparaître de la masse salariale). Sinon, Jeff Teague a une player option pour l’an prochain à 19 millions de pécos, à côté de laquelle il ne passera sûrement pas. Gorgui Dieng encore là pour deux ans à plus de 16 millions l’année ? On adore. De plus, des joueurs importants dans la rotation de Tom Thibbodeau jeune Ryan Saunders comme Taj Gibson, Anthony Tolliver ou encore Derrick Rose sont en fin de contrat et seront agents libres à l’intersaison. Puis, pour garder un peu de jeunesse, il faudra peut-être signer Tyus Jones, dont la dernière année est en qualifying offer. Pas fou-fou les lou-loups hein ?

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 123 733 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 101 869 000$ cette année.

Avec 120,207,960$ dépensés contractuellement cette saison, les Wolves frôlent la Luxury Tax. Autant dire que la flexibilité, ce n’est pas la spécialité maison dans le Minnesota. Prévisions supérieures au Salary Cap, franchise hors des Playoffs, il va falloir trouver une belle alchimie et quelques contrats sympas et bon marché pour repartir de l’avant.


To Top