Hornets

Théo Maledon a été titularisé par les Hornets à Boston : quand l’infirmerie affiche complet, c’est au Français que Steve Clifford fait confiance

Théo Maledon

On avance.

Source image : NBA League Pass

Hier soir, Théo Maledon était sur le terrain à l’entre-deux du match des Hornets à Boston. Pas d’emballement : tous les meneurs de de Caroline du Nord étaient blessés et les Hornets ont pris une gifle monumentale. Boarf, c’est déjà ça. Steve Clifford a donné sa chance au frenchie en two-way, et Théo tire de plus en plus fort la ficelle d’un contrat stable et garanti à Charlotte. 

Match sponsorisé par la Croix rouge hier soir à Boston. Les gars de Bean Town ont du composer avec les absences de Jaylen Brown et Al Horford, sans oublier Rob Williams qui n’a toujours pas débuté sa saison. Côté frelons, la liste des blessés est quasiment plus longue que celle des joueurs présents : LaMelo Ball, Terry Rozier, Gordon Hayward, Dennis Smith Jr ou encore Cody Martin étaient tous aux abonnés absents. Le genre de match dont on connaît souvent l’issue à l’avance, mais qui a au moins le mérite de donner une place à des joueurs d’habitude relégués en fin de rotation.

C’est dans cette ambiance que Théo Maledon a pu débuter le match aux côtés de Kelly Oubre Jr sur le backcourt. Résultats mitigés pour l’ancien villeurbannais, avec 11 points, 8 assists et 3 interceptions certes, mais des pourcentages franchement mauvais (4/13 au tir et 1/4 de loin) et trop d’impuretés (5 pertes de balle). Maledon avait cependant déjà bien aidé dans la victoire face aux Wolves, avec 14 points en 25 minutes en sortie de banc.

Le jeune français, sélectionné en 34e position de la Draft 2020 par les 76ers puis échangé dans la foulée à Oklahoma City en compagnie d’Al Horford, a joué deux saisons sous les couleurs du Thunder avant d’être envoyé en septembre à Houston. Les Rockets ont malheureusement décidé de ne pas conserver le frenchie, mais ce sont finalement les Hornets qui ont décidé d’accorder à Maledon un contrat two-way, à savoir un contrat “test” afin de déterminer si Théo a oui ou non sa place à Charlotte, ou s’il devra retourner faire ses preuves en G-League, chez les Greensboro Swarm.

Au vu de la confiance qui semble être accordée à l’ancien joueur de l’ASVEL, le bonus de minutes actuel sonne pour Théo Maledon comme une réelle opportunité de signer un nouveau contrat lui garantissant une place dans le roster nord-carolinien. La situation de précarité à laquelle doit faire face un joueur en two-way n’est pas enviable, et certainement pas idéale pour performer au meilleur niveau, mais les qualités de Maledon, qu’il s’agisse de défense ou de QI Basket, sont évidentes et mériteraient sans doute une quinzaine de minutes chaque soir dans la Grande Ligue. Il tient le bon bout, souhaitons lui de ne plus le lâcher. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top