Raptors

Les victimes de la défense d’OG Anunoby : voici la liste des stars qui ont vécu une soirée horrible face au cadenas des Raptors

OG Anunoby

“Appelez-moi Docteur Défense.”

Source image : Twitter @Raptors

Ces derniers temps OG Anunoby ne plaisante vraiment pas lorsqu’il s’agit de défendre, Donovan Mitchell vient d’en faire la mauvaise expérience lors de la nuit dernière. Face à la nouvelle coqueluche de l’Ohio, le soldat des Raptors a sorti l’ensemble de sa panoplie défensive. Ce n’était pas la première fois et sûrement pas la dernière cette saison, beaucoup ont sué contre OG en 6 semaines de compétition.

Comme diraient certains joueurs de TTFL, attention au pire spot de toute la NBA.

Attaquer sur OG Anunoby, en voilà une de drôle d’idée cette année. Toujours doué en défense depuis son arrivée dans la Grande Ligue, “Baby Kawhi” a pris son temps pour se développer dans l’excellent staff de Toronto. Du muscle, de la patience, de la lecture de jeu, à 25 ans et après 5 solides saisons professionnelles Anunoby a décidé de passer le cap. C’est ce qu’on avait vu précédemment chez les Raptors avec d’autres client du centre de formation, comme Pascal Siakam ou Fred VanVleet pour ne citer qu’eux.

Mais ce à quoi on ne s’attendait pas forcément, dans cette excellente défense d’OG, c’était ce niveau de domination et d’intimidation soir après soir.

Pas une star ne semble lui glisser entre les doigts, et dans la course au DPOY les bases sont posées par le natif de Londres.

Voici quelques joueurs qui ont attaqué sur OG Anunoby depuis le début de la saison :

  • Luka Doncic : 24 points, 4 balle perdues à 8/15 au tir.
  • Shai Gilgeous-Alexander : 20 points, 3 balles perdues à 8/14 au tir.
  • Jimmy Butler : 13 points, 5 balles perdues à 4/8 au tir.
  • Donovan Mitchell : 8 points, 2 passes à 3/11 au tir.
  • James Harden : 18 points, 9 passes, 3 balles perdues à 5/12 au tir.
  • James Harden : 11 points, 4 passes, 5 balles perdues à 4/9 au tir.
  • Kevin Durant : 27 points, 6 passes, 5 balles perdues à 8/18 au tir.
  • Kevin Durant : 12 points, 5 passes, 4  balles perdues à 5/10 au tir.
  • DeMar DeRozan : 9 points, 7 passes, 2 balles perdues à 2/6 au tir.
  • DeMar DeRozan : 20 points, 3 passes, 5 balles perdues à 7/9 au tir.

Également, un potentiel cran en-dessous, des joueurs moins offensifs de base mais qui ont connu le même calvaire :

  • Jimmy Butler : 24 points, 5 passes, 2 balles perdues à 7/16 au tir.
  • Jimmy Butler : 26 points, 4 passes, 1 balles perdues à 8/15 au tir.
  • Dejounte Murray : 17 points, 4 passes, 2 balles perdues à 7/18 au tir.
  • Kevin Porter Jr. : 12 points, 11 passes, 4 balles perdues à 4/11 au tir.
  • Tyrese Haliburton : 8 points, 15 passes, 3 balles perdues à 3/14 au tir.
  • Bojan Bogdanovic : 18 points, 5 passes, 5 balles perdues à 5/12 au tir.

Oui, le Britannique a payé pour voir comme dirait l’autre et il a mangé dans les dents quelques cartons à l’image du premier match de Spida chez les Cavs ou des performances de Luka Doncic et Kevin Durant. Mais que faire aussi lorsque ces virtuoses sont en plein récital ? D’ailleurs, s’il a pris la foudre face à KD lors du premier affrontement, OG Anunoby s’est bien rattrapé dernièrement en limitant le serpent à 12 unités, on ne vous reparle même pas de son plan d’anéantissement sur Donovan Mitchell cette nuit.

Quand on épluche la liste, on se rend vite compte que le Londonien se coltine des noms assez ronflants chaque soir et que face à lui, ils galèrent pas mal… Jimmy Butler, DeMar DeRozan, James Harden ou Shai Gilgeous-Alexander ne vous diront certainement pas le contraire. Pour Jason Kidd – qui a vu OG coller aux basques de son blondinet préféré – le joueur de Toronto est un DPOY en puissance comme le rapporte Aaron Rose de Fan Nation :

“OG joue à un très haut niveau des deux côtés du terrain. On parle de lui comme défenseur de l’année en raison de l’impact qu’il a sur les possessions. Vous devez toujours savoir où il se trouve sur le plan défensif et prendre en compte qu’il peut empêcher beaucoup d’actions.”

Doté d’un physique solide et d’une bonne mobilité, l’ailier des Raptors peut défendre sur presque tout le monde en NBA et personne ne semble lui faire peur. En 20 matchs, le bougre tourne à 2,4 interceptions par match… soit la meilleure moyenne de la Ligue. En plus de faire les poches de ses adversaires, l’Anglais peut aussi balancer un ou deux contres si l’occasion se présente. Une activité incessante en défense qui est mise en lumière ces dernières semaines au point que la statuette de DPOY commence déjà à regarder les vols pour se tirer dans le grand Nord. Pas de précipitation tout de même, Original Gansta aura de la concurrence et il va devoir maintenir son niveau tout au long de la saison pour prétendre au DPOY. Pour l’instant, c’est bien parti et le plus fou dans tout ça, c’est que les efforts défensifs n’ont pas l’air de fatiguer la bête qui tourne à 19 pions de moyenne… attention, il pourrait bien y avoir un peu de fraîcheur et de défense au prochain match des étoiles.

OG Anunoby est une usine à cadenas depuis quelques semaines. L’ailier des Raptors est un vrai fléau pour les systèmes offensifs adverses et il peut très vite limiter la production de son vis-à-vis. Une défense de fer et une attaque pas en reste non plus, un savant mélange qui pousse le British sur le devant de la scène.

Source texte : Fan Nation

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top