Raptors

Fred VanVleet n’échangerait pas Scottie Barnes contre Kevin Durant : 10/10 en loyauté coéquipier

fred vanvleet raptors

« Allo KD ? Ouais non, tout ça c’est des conneries. »

Source : NBA League Pass

Serge Ibaka anime une émission bien particulière où il tortionne ses invités. Le principe est simple, l’Espagnol prépare un thé aux insectes et pose des questions à son convive, si ce dernier ne souhaite pas y répondre, il se délecte alors de la fameuse boisson. Lors du dernier épisode, c’est Fred VanVleet qui passe au détecteur de mensonge pour confirmer sa loyauté sans faille.

À le voir se pavaner – toque vissée sur le crâne – dans une cuisine pour préparer des petites surprises, on oublierait presque que Serge Ibaka est toujours un joueur NBA. Après avoir cuisiné Giannis Antetokounmpo, l’ancien fléau des Bleus avait convié Fred VanVleet pour une après-midi thé bien particulière.

Une fois les bons souvenirs de l’épopée des Raptors remémorés, les champions NBA 2019 sont passés aux choses sérieuses. Serge Ibaka a en effet demandé au double V s’il préférait être en crush sur Kyle Lowry ou Kawhi Leonard mais surtout s’il serait prêt à échanger Scottie Barnes pour attirer Kevin Durant dans le grand Nord. Après un léger temps d’hésitation, Freddy balance sa réponse : c’est non. Scottie Barnes est son coéquipier, or l’ancien joueur de G League est un « loyal guy, not a trade guy », c’est donc Serge Ibaka qui reprend une gorgée d’infusion aux grillons.

Outre l’aspect bon enfant de l’émission, la question a sûrement dû traverser les bureaux de Jurassic World cet été lorsque Kevin Durant a demandé son billet d’avion dans le bureau de Sean Marks. À ce moment-là, Toronto était l’une des destinations les plus “probables”, seul bémol, le board canadien ne voulait pas lâcher sa pépite en échange du serpent.

Pas de Scottie dans le package, pas de trade, et chacun reste chez soi. Si KD continue de balancer dinguerie sur dinguerie depuis le début de saison, Scottie Barnes alterne entre le chaud et le froid avec 14,4 points, 6,6 rebonds et 5,2 assists en 17 matchs. Un apport dans la lignée de sa saison rookie, mais les fans des Raptors en attendent probablement un peu plus de la part de l’intérieur, notamment sur son jeu en isolation qu’il doit nettement améliorer pour franchir un nouveau palier.


Sources texte : How Hungry Are You ?, Serge Ibaka.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top