Grizzlies

L’hommage de Ja Morant à Derrick Rose : “Il est celui qui a rendu les guards athlétiques plus populaires”

Comment ne pas voir du Derrick dans Ja…

Source image : YouTube

En déplacement au Madison Square Garden la nuit dernière, Ja Morant a croisé la route d’un certain Derrick Rose, qui compte beaucoup dans la carrière du phénomène de Memphis. Ce dernier n’a pas manqué l’occasion de rendre hommage à l’ancien MVP qui l’a tant inspiré. 

Quand on revient trois années en arrière et qu’on regarde le profil pré-Draft de Ja Morant, on retrouve souvent le nom de Derrick Rose (entre autres) dans la section “comparaison NBA”. Ja possédait effectivement – à sa sortie de l’université de Murray State en 2019 – cette étiquette de guard hyper athlétique, capable de dunker sur la tête des plus grands et d’enchaîner les prouesses près du cercle comme prime Derrick avec les Bulls.

Cette comparaison avec l’ancienne superstar de Chicago, elle n’a fait que grandir depuis, surtout avec les exploits de Morant l’an dernier quand il a commencé à intégrer la discussion du MVP. Les énormes tomars, les envolées fantastiques, les cartons offensifs, tout ça ne peut que rappeler les meilleures années de Derrick entre 2009 et 2012. À l’image de Rose à l’époque, Morant est une véritable machine à highlights qui apporte une énorme dose d’excitation autour de chaque match joué par son équipe, à domicile comme à l’extérieur. Nouvelle preuve ce dimanche dans la plus prestigieuse des salles NBA, le Madison Square Garden, où Ja a régalé avec un triple-double (27 points, 10 rebonds, 14 passes) devant le public toujours très connaisseur de New York. Triple-double que Morant a justement dédié à Derrick, adversaire d’un soir et d’ailleurs ancien pensionnaire de l’université de Memphis.

“C’est grâce à lui que les gens croient en un gars comme moi. Il est celui qui a rendu les guards athlétiques plus populaires. Avec ses finishs acrobatiques, son toucher autour du cercle, et l’explosivité qu’il possédait. En arrivant en NBA, c’est à lui que j’étais comparé. C’est fou de pouvoir partager le parquet avec lui.”

Voilà qui doit bien faire plaisir à Derrick Rose.

Si son prime fut bien trop court à cause des blessures et que sa carrière n’a pas été à la hauteur de son immense talent, il est clair que Derrick a laissé une vraie empreinte en NBA, notamment pour les gamins comme Ja Morant qui le regardait avec des grands yeux au début des années 2010. D-Rose était prêt à emmener ses Bulls au sommet, il était carrément prêt à concurrencer LeBron James et Kobe Bryant pour devenir le nouveau visage de la NBA, jusqu’à ce que ses maudits genoux ne le lâchent en plein vol. Ce Derrick-là, il a inspiré Ja et tellement d’autres guards sur la dernière décennie. Et peut-être qu’il n’y aurait pas de Morant franchise player des Grizzlies aujourd’hui sans l’ancienne superstar de Chicago, qui a prouvé qu’une franchise pouvait être très performante en construisant sur un meneur doté avant tout de grosses qualités athlétiques.

Voilà qui explique sans doute pourquoi Ja a tant tenu à donner son maillot à Derrick hier après le match, même si son papa Tee Morant le voulait aussi…


___

Source texte : @memphisnews

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top