Bucks

Giannis Antetokounmpo s’est vengé sur les Blazers : pas d’échelle cette fois-ci, 37 points à 16/24 ça suffit amplement

On avait vu Giannis Antetokounmpo chafouin il y a trois jours, après une défaite à Philadelphie conclue par une scène de cour d’école et surtout beaucoup de frustration. Cette nuit le Freak a remis les choses à leurs places, à savoir Giannis cartonne, les Bucks gagnent et tout le monde file droit.

Les stats maison du casse-dalle c’est juste ici !

Souvenez-vous. Vendredi soir Giannis Antetokounmpo claque un atroce 4/15 aux lancers sur le parquet des Sixers, perd le match face à un Joel Embiid des grands soirs, et assez logiquement décide d’aller shooter un peu après le match, histoire d’exorciser un peu ce mauvais passage. La suite ? Elle vous est contée juste ici, parce qu’on va pas vous refaire toute l’histoire et parce que ce matin on parlera donc plutôt du match de la nuit, celui qui a vu il y a quelques heures les Bucks et leur double MVP s’imposer face aux Blazers grâce à une grosse perf de leur cyborg maison.

37 points à 16/24 au tir et 5/12 aux lancers, 7 rebonds, 6 passes, 2 steals, 35 minutes, 1 victoire

Oh le 5/12 aux lancers qu’il est moche, encore. 13/38 sur les trois derniers matchs, à deux doigts de lui retirer tous ses trophées pour la peine. Défaut à vite gommer donc, le 57% sur la ligne fait mal depuis le début de saison, mais cette nuit en tout cas on ne lui en tiendra pas rigueur car de la rigueur les Bucks en ont eu, et il en aura fallu face à des Blazers accrocheurs malgré l’absence de Damian Lillard.

Pour les locaux, déjà, le fait de jouer à la maison qui compte toujours autant (8-1, seuls les Hawks sont venus gagner dans le Wisconsin cette saison), le retour de Pat Connaughton qui fait (et qui va faire) du bien – un petit tir du parking et deux ballons volés cette nuit en sortie de banc – et celui de Khris Middleton qui devrait bientôt avoir lieu, puisqu’on a appris cette nuit que le lieutenant de Giannis irait bientôt faire ses gammes en G League (avec Wes Matthews) avant de revenir courir avec les copains de NBA, en fin de semaine peut-être bien.

Ça en fait des bonnes nouvelles, alors disons que quand Jrue Holiday et Giannis Antetokounmpo se trouvent comme cette nuit et que vous rajoutez un Brook Lopez dans son prime (mdr mais si on vous jure), une dose de seum grec et un Nurkic en mode victime, ça donne forcément 1) un carton et 2) des highlights en pagaille. Du coast-to-coast, du putback, des regards noirs, et au bout du compte une victoire qui devrait en amener pas mal d’autres tant cette équipe des Bucks semble sûre de ses forces.

Une victoire 119-111 qui ne rectifie pas la moyenne aux lancers du Greek Freak, mais qui permet aux Bucks de se rapprocher des Celtics en tête de l’Est après la défaite de ces derniers face aux Bulls. Et avec une bande bientôt au complet, les Daims pourraient bien se poser bientôt sur la première place et ne plus trop y bouger.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top