News NBA

Giannis Antetokounmpo et Montrezl Harrell, hashtag embrouille : que s’est-il vraiment passé après le match Sixers – Bucks ?

Vivement le prochain Bucks – Sixers…

Source image : Twitter

Battu par les Sixers cette nuit au Wells Fargo Center, Giannis Antetokounmpo a particulièrement galéré sur la ligne des lancers-francs avec un très vilain 4/15. Du coup, comme ça arrive parfois, le Greek Freak a décidé de rester sur le parquet après le match pour corriger le tir. Et c’est précisément à partir de là qu’on a eu droit à une belle embrouille impliquant notamment Montrezl Harrell, un membre du staff des Sixers et… une échelle. Par ici les détails, via The Athletic et ESPN.

Que vient donc faire Montrezl Harrell dans cette affaire ?

Montrezl Harrell qui se retrouve au cœur d’une embrouille, on a l’habitude. Mais le plus souvent, c’est pendant un match, pas après. Auteur d’un point en 5 minutes au cours de la rencontre, Trezl voulait probablement trouver un moyen pour dire qu’il a contribué à la victoire des Sixers sur Milwaukee. Du coup, alors que Giannis faisait sa petite séance de lancers, Harrell a débarqué sur le terrain pour lui prendre le ballon sans plus jamais lui rendre. Et il a balancé ça au Freak.

“C’est pas Milwaukee ici. Dégage ça de là.”

Si l’on en croit ESPN et un tweet de Montrezl Harrell, Giannis aurait – à travers sa séance de lancers – empêché l’intérieur des Sixers de réaliser son workout d’après-match. Harrell et un membre du staff des Sixers ont indiqué au Freak qu’il ne pouvait pas s’entraîner là et qu’il n’avait pas l’autorisation de rester sur le parquet pour tirer après le match.

RIP l’échelle

N’ayant plus de ballon pour tirer, Giannis Antetokounmpo a quitté le parquet pour en chercher deux autres et reprendre sa séance de lancers-francs. C’est alors qu’il a vu une échelle située au niveau de la raquette, comme c’est souvent le cas après les matchs quand les employés de la salle travaillent autour du panier. Mais ça forcément, ça complique un peu les choses pour shooter. Du coup, le Freak a demandé à ce que l’échelle soit temporairement déplacée. Réponse négative. Résultat, Giannis a pris les choses en main, et l’échelle a subi ce que les défenseurs NBA ont l’habitude de subir quand ils se retrouvent sur le chemin du monstre grec.

Pendant ce temps-là, Montrezl Harrell s’entraînait de l’autre côté du terrain. Sa réaction après avoir vu Antetokounmpo mettre l’échelle à terre ?

Thanasis Antetokounmpo, le frère de Giannis, est ensuite entré dans la danse. Une fois que le Freak est allé rejoindre les vestiaires après avoir terminé tant bien que mal sa séance de lancers, Thanasis a rendu une petite visite à Harrell au milieu du terrain selon The Athletic. L’intérieur des Sixers en a profité pour envoyer quelques mots doux au garde du corps attitré de Giannis.

“Je vais te botter le cul. Tu ferais mieux de ramener ça dans les vestiaires.”

La réaction de Giannis Antetokounmpo

Forcément frustré après cet incident, Giannis a donné sa version des faits en conférence de presse, tandis qu’Harrell était déjà rentré chez lui.

“Je ne veux jamais manquer de respect à quelqu’un. C’est juste un élément malheureux qui s’est déroulé. Je pense que les gens ne respectent pas le fait que parfois les joueurs veulent travailler après le match. Je pense que ce n’est pas professionnel de virer quelqu’un du terrain, ou lui prendre la balle. Ou mettre une échelle devant le panier alors qu’il est train de faire son job. On est payés pour faire ça.

Ils m’ont dit que je ne pouvais pas m’entraîner, que c’était leur parquet, que je devais quitter le terrain. J’étais là du genre, ‘il me reste juste trois lancers-francs à tirer’, j’étais à sept, je voulais en mettre dix de suite. J’ai tiré le huitième. Et puis on m’a pris le ballon. Je trouve que ce n’est vraiment pas professionnel. Personnellement je ne prendrais jamais le ballon à un athlète alors qu’il est en train de faire son boulot.

Ensuite je suis revenu sur le terrain et il y avait une échelle devant moi. J’ai demandé, ‘est-ce que vous pouvez enlever l’échelle ?’ Ils ont dit non. J’ai demandé une nouvelle fois et ils ont dit non encore. Je leur ai dit, ‘il me reste que deux lancers-francs à tirer’.”

La suite, vous la connaissez.

“Est-ce que je voulais faire tomber l’échelle. Absolument pas. J’ai juste essayé de la pousser, elle s’est bloquée et elle est tombée. […]

Je ne pense pas avoir besoin de m’excuser car je n’ai pas le sentiment d’avoir fait quelque chose de mal, c’est juste que l’échelle est tombée. Je pense que c’est dans mon droit de travailler sur mes skills après une terrible soirée aux lancers.”

Comme le rappelle The Athletic, Giannis n’a enfreint aucune règle NBA en revenant sur le terrain après le match pour bosser ses lancers. Mais aux yeux de Montrezl Harrell et d’un membre du staff des Sixers, le Freak avait empiété en territoire ennemi et n’avait donc rien à faire là.

Tiens, c’est quand le prochain Bucks – Sixers ?

___

Sources texte : The Athletic, ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Djohn-Konkakk

    19 novembre 2022 à 13 h 16 min at 13 h 16 min

    Qu’il arrête de jouer au gangsta le Mon13, à quoi ça sert ? Rentrer dans la tête de Giannis ? LOL. Juste une attitude antisportive, un comportement de bac à sable. Rien de bon pour l’image du basket.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top