Bulls

Zach LaVine n’a pas aimé être benché face au Magic : “Un gars comme moi joue dans le money time, c’est mon boulot”

Zach LaVine Bulls 19 novembre 2022

Zach LaVine benché = Zach LaVine agacé.

Source image : YouTube

Benché pendant toute la fin du money time, Zach LaVine a assisté en spectateur à la défaite des Bulls face au Magic. Sans surprise, le choix de son coach n’a pas vraiment plu à l’arrière de Chicago. 

3 minutes et 43 secondes au chrono, les Bulls sont menés de 4 points au United Center par le Magic. Un changement est annoncé par le speaker : Zach LaVine est rappelé sur le banc pour laisser sa place à Ayo Dosunmu. On ne reverra plus le All-Star sur le parquet jusqu’au coup de sifflet final. La suite, on la connaît : Chicago réussit à retourner le match, Nikola Vucevic peut finir le boulot sur la ligne mais il choke ses deux lancers et Jalen Suggs crucifie les Bulls d’un tir de zinzin dans la foulée. Forcément, l’ambiance n’était pas très joyeuse dans le vestiaire local après le match et, côté Zach LaVine, on était encore blasé à l’idée de ne pas avoir disputé les dernières minutes de la rencontre. Des propos rapportés par K.C. Johnson de NBC Sports Chicago.

“C’est la décision de Billy. Il doit l’accepter. Est-ce que je suis d’accord avec ça ? Non. Je pense que je peux y aller et rester moi-même même si je rate quelques tirs. Mais c’est sa décision. Il doit l’assumer.”

Pour la défense de Donovan, il faut dire que LaVine avait connu une nuit particulièrement difficile au shoot, ne scorant que 4 points à 1/14 au tir ! Il d’ailleurs fini avec le pire +/- de son équipe : -19 ! Pas forcément un problème pour le natif de Renton, qui estime qu’il peut prendre feu même après un match pourri.

“J’ai raté beaucoup de tirs, mec. Mais j’ai eu beaucoup de matchs où j’ai joué terriblement mal et en quatre à cinq minutes, je peux mettre 15, 16 points.”

Si LaVine vit si mal cette décision, c’est visiblement son orgueil qui en a pris un coup, et en tant que leader il estime qu’il doit être sur le parquet dans les moments qui comptent. Même si, bien sûr, il suivra les instructions de son coach.

“Évidemment, je dois faire un meilleur travail au début du match. Je dois mettre mes tirs. Mais vous faites jouer un gars comme moi dans le money time. C’est mon boulot. Est-ce que j’aime cette décision ? Non. Est-ce que je dois vivre avec ? Oui et être prêt à remettre mes chaussures et jouer le prochain match.”

Côté Billy Donovan, on a essayé d’éteindre ce début d’incendie tout en défendant sa décision. Un choix qui a failli être le bon puisque les Bulls sont passés à deux doigts de l’emporter, enfin à un Suggs plutôt.

“Je suis sûr qu’il est très déçu. C’est un gars très, très compétitif. J’aime travailler avec lui tous les jours. Il ne pense qu’à l’équipe. Je sais combien il y met du sien et ce que cela représente pour lui. Mais j’essayais de faire ce qui était le mieux pour notre équipe à ce moment-là.”

On est évidemment dans de la réaction à chaud et le début de saison de Chicago n’aide pas non plus. Douzièmes à l’Est, les Bulls restent sur 4 défaites de rang et ils sont pour le moment loin de répondre aux attentes. Hasard ou coïncidence, LaVine réalise sa pire saison statistique depuis 5 ans (20,7 points, 3,9 rebonds, 4 passes, 41,5% au tir). De quoi faire naître, peut-être, un peu de frustration. Est-ce que le poids de son nouveau contrat signé cet été ne serait pas trop lourd à porter ?

Zach LaVine n’a pas apprécié voir le money time avec les fesses collées sur le banc et il le fait savoir. Une petite victoire ferait beaucoup de bien en ce moment à Chicago. Oups, le prochain adversaire c’est.. Boston.

Source texte : K.C. Johnson / NBC Sports Chicago

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top