Nets

Yuta Watanabe assure chez les Nets : en feu à 3-points et vrai team player, le Japonais fait son trou à Brooklyn

Yuta Watanabe 18 Novembre 2022

Le vrai lieutenant de KD.

Source Image : Youtube

Après deux défaites consécutives à Sacramento chez les imprenables Kings, ou avant cela à Los Angeles chez les bien moins invincibles Lakers, il était impératif pour les Nets d’achever leur road-trip sur la côte Ouest par une victoire à Portland. Ils l’ont fait, grâce notamment à… Yuta Watanabe : énorme hier soir, le shooteur signe un match référence et montre encore une fois à quel point il est précieux pour Brooklyn en ce moment.

Petite séance de rattrapage pour ceux et celles qui n’ont pas suivi le récent parcours du Japonais.

Recruté cet été, Watanabe débarque de Toronto après une saison très discrète : 38 matchs joués seulement en 2021-22 et une moyenne de 12 minutes par rencontre, avec un net déclin au pourcentage à distance (de 40 à 34%), bref pas bien glorieux tout ça. Et si le nouvel habitant de Brooklyn n’a pas performé pour son entrée en matière le 19 octobre dernier face aux Pelicans (feuille blanche en 8 minutes), il a ensuite su bien contribuer pour les Nets.

Hyper adroit au shoot, Watanabe enregistre un très propre 12/20 derrière l’arc en sept matchs. Et depuis son retour après un petit bobo à la cheville, Yuta a inscrit deux fois 11 points chez les Lakers et à SacTo avant de briller contre les Blazers hier avec 20 unités (on en reparle un peu plus bas). À longue distance, le Japonais est létal : 55,6% à 3-points, le meilleur pourcentage de la Ligue pour l’instant, devançant Kentavious Caldwell-Pope et le rookie Shaedon Sharpe. Si l’information est à relativiser au vu du volume (seulement 2,8 tentatives par match), il est intéressant de noter que Yuta en tente plus que jamais dans sa carrière. Actuellement en confiance, The Chosen One (c’est vraiment son surnom, y’a zéro vanne) semble vraiment avoir trouvé son rôle, avec un bel impact sur le terrain.

Parce que oui, faut le dire, le Japonais ne fait pas que rentrer ses tirs. Yuta amène aux Nets une intensité défensive dont ces derniers ne peuvent se passer tant les coéquipiers de KD semblent parfois fragiles dans leur moitié de terrain (du moins par séquences). Et si Watanabe est principalement connu pour avoir été la victime de l’un des plus gros posters de la décennie, c’est surtout parce que Yuta met la tête là où l’on ne mettrait pas les mains.

Dur au rebond, intelligent dans les cuts, impliqué en défense et capable d’artiller à distance, Brooklyn pourrait bien avoir trouvé son nouveau col bleu en chef. Stephen Noh rapporte pour The Sporting News deux statistiques attestant de l’impact de Watanabe sur son équipe. La première concerne la défense près du cercle : les adversaires voient leur taux de réussite proche du panier (6 feet) baisser de 9,7% en moyenne avec Yuta dans les parages, ce qui fait du nouveau role player des Nets l’un des meilleurs de la Ligue dans cette catégorie. La seconde concerne justement le shoot du joueur et sa sélection de tirs : Watanabe se classe deuxième aux points par tentative de tir (1,55), devancé uniquement par Grant Williams. Enfin, on peut rapporter le fait que la nouvelle pépite de Jacques Vaughn prend particulièrement soin de la balle : seulement 6,9 turnovers sur 100 possessions où le Japonais touche le ballon, total qui le classerait à la cinquième place de la ligue – juste derrière son coéquipier Joe Harris – si son volume de ballons touchés était suffisant.

Pourtant atteint au dos suite à un choc au cours du match face aux Lakers, c’est hier face aux Blazers que le sniper de Yokohama a le plus étonné : 20 points et 7 rebonds à 5/7 du parking et 5/6 sur la ligne, et surtout 9 points dans le dernier quart-temps à 3/3 de loin. Parmi ces shoots, un dagger majeur qui a donné aux Nets un avantage de 5 points avec 1’47” sur l’horloge. Très précieux quand on sait que Brooklyn ne s’est finalement imposé que de deux points dans l’Oregon.

Il n’était sans doute pas le nom le plus attendu, mais Yuta Watanabe est définitivement l’un des role players les plus efficaces à Brooklyn. De joueur peu utilisé à Toronto à col bleu attitré des Nets, la progression est belle et surtout bienvenue au vu des galères de l’équipe new-yorkaise ces dernières semaines. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top