Raptors

O.G. Anunoby a de grosses ambitions : « Défenseur de l’Année et All-Star », des objectifs atteignables vu son début de saison ?

OG Anunoby

O.G. n’a pas froid aux yeux !

Source image : Twitter @Raptors

Depuis le début de la saison, et notamment en l’absence de Pascal Siakam dernièrement, O.G. Anunoby joue un rôle majeur au sein des Toronto Raptors. Que ce soit offensivement ou défensivement, il continue de progresser, au point que ses gros objectifs du début de saison sont maintenant à sa portée.

Avec un bilan de sept victoires pour cinq défaites malgré un calendrier pas facile, les Raptors sont cinquièmes à l’Est, à peu près là où on les attend. La nuit dernière, ils ont tranquillement battu les Rockets, 116-109. O.G. Anunoby s’est particulièrement illustré : 27 points à 50% au tir et 44% à trois-points, avec 10 rebonds pour un gros double double et peut-être sa meilleure perf de la saison. Une performance plutôt dans la continuité de ce qu’il montre depuis la reprise, et notamment après la blessure de Pascal Siakam. En l’absence de l’actuel franchise player de Toronto, c’est notamment à O.G. Anunoby qu’on demande d’élever le niveau et de prendre le relais. Il a plus ou moins su le faire jusque-là, et la blessure de Siakam demandant une absence de plusieurs semaines, il devrait encore avoir l’opportunité de faire valoir ses qualités et de passer un palier.

S’il a progressé au niveau de son impact offensif depuis début novembre (21,4 points à 50% au tir dont 44% à 3-points), c’est bien défensivement qu’il apporte le plus à son équipe. Il déclarait en début de saison vouloir faire partie d’une All-Defensive Team. Ses statistiques défensives jusqu’ici plaident en sa faveur : il est le premier Raptor de l’histoire à enregistrer au moins 5 interceptions dans trois matchs consécutifs, et seul Russell Westbrook et Robert Covington ont fait aussi bien en dix ans. Pour un mec qui se voyait comme le meilleur défenseur de la Ligue il y a quelques jours et qui vise le titre de DPOY, on peut dire que les actes suivent les paroles. Son coéquipier Fred VanVleet appuie d’ailleurs déjà sa candidature :

« Il prend enfin les choses personnellement en défense. S’il devient encore plus méchant, il va vraiment faire peur. Il est probablement capable d’intercepter la balle n’importe quand. Pour l’instant, il ressemble fort au Défenseur de l’Année. » – Fred VanVleet en conférence d’après-match, cette nuit, via Josh Lewenberg.

S’il garde le cap, il pourrait aussi devenir le premier joueur depuis 1991 à finir une saison avec 3 interceptions par match. Pour le moment, O.G. Anunoby est encore derrière les grandes stars défensives de la Ligue à la course au DPOY, et notamment Giannis Antetokounmpo. Mais il a encore d’autres objectifs.

« Je sais que tout découle des performances de l’équipe, mais je veux être un All-Star. C’est l’un de mes objectifs individuels. Pour ce qui est de l’équipe, je veux gagner, évidemment. C’est en gagnant en équipe que tout le reste est plus susceptible d’arriver, et qu’on pourra être plus de coéquipiers au All-Star Game. » – O.G. Anunoby via Josh Lewenberg 

Des objectifs d’équipe donc, que les Raptors doivent encore atteindre. Ce sera peut-être compliqué sans Pascal Siakam. Mais si O.G. Anunoby continue sa progression tant offensivement que défensivement, il pourrait devenir un des meilleurs joueurs two-way de la Ligue. Et ça, ça pourrait bien lui valoir une place de All-Star.

En tout cas, la franchise montre encore une fois qu’elle semble capable de prendre n’importe quel joueur et d’en faire une machine de guerre. Qui aurait cru, par exemple, que Fred VanVleet deviendrait le meneur qu’il est aujourd’hui au départ de Kyle Lowry ? Pas grand monde, mais les Raptors ont su le mettre dans les meilleures conditions, comme souvent. À O.G. Anunoby d’en profiter, individuellement et collectivement.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top