Raptors

Pascal Siakam et les Raptors se sont occupés des Hawks : victoire 139-109, le Camerounais continue sa campagne en 3 lettres

Les soirées se suivent et se ressemblent pour Pascal Siakam. Une nouvelle fois leader de son équipe en attaque comme en défense, le Camerounais confirme qu’il va falloir le prendre très au sérieux cette saison. Et son équipe avec, puisqu’elle va avoir un peu de répit après un début de saison au calendrier démentiel.

Pour compter une par une les pertes de balles de Trae Young, c’est par ici

Pascal Siakam l’avait annoncé, il veut être un joueur du Top 5 de la NBA, faire partie du gratin, amener son équipe vers la victoire. Parler c’est bien beau, en même temps c’est ce qu’on lui demande au Media Day, mais faire suivre tout ça par les actes c’est encore mieux. Et bien figurez-vous, Spicy P est un homme d’honneur. Il tient sa parole, depuis le début de saison, et l’a encore fait cette nuit. 31 points, 12 rebonds et 6 passes ? Une soirée comme une autre pour le leader des Raptors. Avec ça Pascalou va encore améliorer ses moyennes, déjà excellentes en ce début de saison, et au-delà des stats, Pascal reste agressif (16 lancers francs tentés), incisif en attaque, toujours aussi dur sur l’homme en défense, et il sait aussi faire croquer les copains. Un peu le joueur parfait ça non ?

Une nouvelle perf de champion qui a valu à Pascal Siakam des chants “MVP, MVP” alors qu’il claquait ses derniers lancers francs en milieu de quatrième quart. Eh oui, il est sorti comme tous les gros calibres à six minutes de la fin et on a donc eu le droit à six minutes de bon vieux garbage time, on vous passera les détails ça pourrait vous faire tourner de l’œil. Les starters des Raptors avaient en tout cas bien mérité ce repos supplémentaire : Scottie Barnes y est allé de ses 21 points (avec 5 tirs primés réussis, record en carrière) tout en se coltinant parfois Trae Young en défense (voir plus bas pour la surprise), Gary Trent Jr. a encore cassé le poignet, et en tout ça fait six joueurs à plus de 10 points, c’est très Nick Nurse ça et c’est plutôt bon signe.

Les Hawks ? Un peu moins de bons soignes cette nuit. Les faucons se sont transformés en oisillons, Trae Young nous a sorti son plus beau triple-double avec 14 points, 10 passes, et 10 turnovers à 3/13 au tir. Attention, ça va commencer à se voir que les Hawks n’ont gagné que contre des faibles, et qu’ils perdent leurs matchs et leurs moyens dès qu’ils retrouvent une bonne équipe.

Les Raptors gagnent un match sur deux, ils devraient donc perdre le prochain. En attendant, ils rejoignent les Hawks avec un bilan de 4-3, mais eux n’ont affronté que des poids lourds de l’Est, contrairement à la bande à Nate McMillan. Prochain adversaire les Hornets, pour peut-être lancer la première série de la saison à Toronto ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top