Raptors

Pascal Siakam réalise un début de saison canon : 25 pions, 9 rebonds et 8 passes tous les soirs, le roi du Nord part en campagne

Pascal Siakam Raptors 16 janvier 2022

“THE KING IN THE NORTH”

Source image : NBA League Pass

Pascal Siakam est en feu en ce début de saison, l’intérieur des nordistes a décidé de démarrer la campagne pied au plancher. Cinq matchs ont été suffisants pour montrer que Spicy P était bien le patron du côté de Toronto. Attention, s’il maintient le cap, il sera peut-être le meilleur Camerounais de la Ligue ? 

S’il existe un joueur NBA né au Cameroun qui réalise un début de saison tonitruant, ne cherchez pas du côté de Philadelphie, mais plutôt de Toronto. Plus de mystères, on parle bien de Pascal Siakam qui est au four et au moulin sur les cinq premiers matchs des Raptors en tournant à 25,2 points, 9 rebonds et 8 passes en 38,2 minutes de moyenne. Rien qu’en lisant ces stats de zinzin, on prend un énorme coup de fatigue et on n’ose pas imaginer l’enfer que cela doit être de se coltiner un Pascalounet aussi déchaîné pendant 40 minutes. Spicy P est précieux des deux côtés du terrain et ce n’est pas un hasard s’il réalise les meilleurs stats d’une carrière entamée en 2016. Une bague, un trophée de MIP, un match des étoiles, une nomination All-NBA et six ans plus tard, Siakam balance donc un début d’exercice digne des meilleurs joueurs de NBA… ça tombe bien puisque c’est tout simplement ce qu’il avait annoncé lors du Media Day.

“J’ai été All-NBA, j’ai été All-Star, je veux être dans les cinq meilleurs joueurs de la Ligue. Je veux être l’un des meilleurs et je vais faire tout ce qui est possible pour y arriver.”

Tout le monde le sait, les vérités du Media Day ont tendance à vite faner et les déclarations de ce genre peuvent aisément se retourner contre un joueur. Mais cette situation ne concerne pas Pascal Siakam qui pour le moment rappelle à tout le monde ce dont il est capable, à tel point qu’on se demande d’ailleurs ce qu’il ne sait pas faire. Solide en défense, le longiligne intérieur a une palette offensive qui se développe de plus en plus. Facile près du cercle, il peut aussi se mettre à shooter. Sur les cinq premiers matchs de la saison, Siakam affiche le meilleur ratio de sa carrière depuis le parking avec 36% de réussite. Attention, Spicy P peut aussi sauter très haut et Kevin Durant ne vous dira pas le contraire, et puis surtout il y a cet aspect playmaking où il commence à exceller.

Alors oui, le natif de Douala n’a joué que cinq matchs. Mais toutes les performances du bougre ont été réalisées face à un concurrent sérieux à l’Est et c’est déjà une bonne indication de son niveau actuel. Grâce à lui, les Raptors sont en positif avec trois victoires pour deux défaites. Le tableau de chasse est d’ailleurs bien sympa avec le scalp des Sixers, du Heat et des Cavs. Prochaine sortie le 29 octobre pour un duel avec Joel Embiid et ses sbires… la vie est bien faite n’est-ce pas ?

Depuis le début de la saison, Pascal Siakam fait un énorme chantier pour mener les Dinos à la victoire. Spicy P a parlé, il est en mission et pour le moment, ses adversaires vivent un calvaire. Attention, il faudra peut-être compter sur lui dans la course au MVP.

Source texte : Toronto Star Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top