Raptors

Scottie Barnes et Evan Mobley, comme on se retrouve : premier choc de la saison entre les deux pépites, alors c’est qui le sophomore de l’année ?

Evan Mobley Scottie Barnes Rookie of the Year 19 mars 2022

Voilà un duel qui sent bon la revanche.

Source image : Montage via League Pass

Parmi les douze matchs du jour, l’un a forcément une saveur très particulière pour deux garçons. En concurrence pour le titre de Rookie Of the Year la saison passée, Scottie Barnes et Evan Mobley se retrouvent dès l’opening night ! Un duel qui sent bon le souffre ! 

Et le vainqueur du Rookie de l’Année 2022 est… Scottie Barnes. En une petite dizaine de mots, la rivalité entre Toronto et Cleveland est passée dans une nouvelle dimension le 23 avril dernier. Récompense logique pour les fans des Raptors, grosse injustice pour les fans des Cavs, le trophée a rarement été aussi difficile à attribuer. 15 points, c’est ce qui séparait Barnes (378) de Mobley (363) le jour du scrutin. Autant dire que chaque vote fut important et le débat a animé bien des chaumières. Voilà d’ailleurs ce que déclarait l’intérieur des Cavs fin septembre concernant sa déception et ses projections pour la suite. Des propos retranscrits par Chris Fedor de Cleveland.com.

“C’est comme ça. Ils votent comme ils veulent. Scottie est un bon joueur. Je ne vais pas leur dire qu’ils ont mal voté parce que c’est ainsi qu’ils l’ont perçu. Je ne peux faire que ce que je contrôle. J’ai vraiment l’impression d’avoir eu une année où j’aurais pu gagner. J’ai bien commencé et j’ai l’impression d’avoir maintenu mon niveau toute l’année. J’ai été blessé quelques fois, mais ce n’est pas une excuse. J’arrive cette année prêt à aller plus loin.” – Evan Mobley

Prêt à passer un nouveau cap, la pépite de Cleveland entend donc bien sortir une nouvelle année XXL et on va pouvoir constater ses progrès estivaux face à… Scottie Barnes, puisque la NBA a évidemment profité de la hype autour du dernier ROY pour organiser un opening night entre les deux garçons. Bien sûr, la petite statuette de l’an passé va encore faire parler à quelques heures du choc mais pas que…

Ce duel, c’est aussi le début d’une grosse rivalité. Rivalité pour le titre de Rookie Of the Year, ça on l’a déjà vu, mais on peut mentionner aussi la rivalité pour le All-Star Game en 2023. Les deux y candidatent fort, chacun peut y être et vu la concurrence à l’Est, il se pourrait même qu’il n’y ait qu’une place pour deux. Vous voyez déjà l’idée. On pourrait aussi ajouter la course au MIP car l’un comme l’autre risque de passer un nouveau cap cette saison niveau stats. Certes, les sophomores sont souvent mis de côté pour cette récompense mais c’est déjà arrivé dans le passé (Gilbert Arenas notamment) alors pourquoi se fermer des portes ?

L’autre aspect de cette rivalité, c’est aussi le collectif. Raptors comme Cavs postulent pour une place dans le Top 6 cette saison et la concurrence est juste hardcore à l’Est. Si le Top 4 semble avoir ses favoris (Sixers, Bucks, Celtics et Heat), entre la cinquième et la neuvième place c’est très ouvert et chaque match comptera. Par exemple, aller remporter une victoire sur le terrain d’un de ses rivaux dès le premier soir et potentiellement chercher un tie-breaker en fin de saison grâce à ça. Un petit détail qui peut faire une sacrée différence surtout entre la sixième et la septième place (du fait du Play-in Tournament). La course aux Playoffs débute dès ce soir.

Toronto vs Cleveland, c’est aussi Scottie Barnes vs Evan Mobley et ça promet un duel palpitant pour ce second soir de régulière. Alors, qui l’emporte mais surtout plus important : c’est qui le sophomore de l’année ? 

Source stats : BasketBall Reference / Cleveland.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top