Suns

Les Suns repartent en croisade : 4h face aux Mavs, et quoi de mieux que de se farcir d’entrée l’équipe qui vous a humilié cinq mois plus tôt

preview suns mavericks

Bonne saison les bégés.

Source image : NBA League Pass

15 mai 2022, Game 7 de demi-finale de conférence entre les Suns, favoris pour le titre mais de moins en moins, et les Mavs, définition parfaite d’un outsider. Phoenix roule sur la NBA depuis deux ans, à l’exception d’une dizaine de jours passés sous les aisselles de Giannis Antetokounmpo à l’été 2021, et la logique voudrait donc que les Suns rejoignent une fois de plus les finales de Conf, au moins. 

Oui mais.

Oui mais tout ne va pas se passer comme prévu, oui mais rien ne va se passer comme prévu. Ce Game 7 est une épouvante historique pour la franchise arizonienne, une honte pour certains, un choke ultime pour les autres. Dallas l’emporte 123-90 après avoir mené d’environ 4000 points à la mi-temps, Deandre Ayton est cloué au banc durant cette rencontre et on y reviendra, et les joueurs de Monty Williams dans leur intégralité montrent leur pire visage… le pire soir possible.

Depuis ? De l’eau a coulé sous les ponts de Mikal Bridges. Robert Sarver a été épinglé pour ses pratiques, Deandre Ayton a cru partir mais il est resté, on l’a vu bouder mais parait-il que tout va bien, Jae Crowder est à l’aéroport mais ne trouve pas d’avion, Cam Johnson le remplace dans le cinq majeur et JaVale McGee est parti à… Dallas, le bougre. Chris Paul est toujours là mais il a approximativement 57 ans, Devin Booker va entrer dans son prime et mérite mieux que ce foutu Game 7, et quoiqu’il en soit, malgré tous ces remous, les Suns restent jusqu’à preuve du contraire parmi les favoris en 2022-23.

Début des hostilités prévu ce soir donc, à 4h du tam, et comme la NBA sait décidément trop bien nous mettre l’eau à la bouche, ce sera donc face… aux Mavs, leurs bourreaux du printemps. Pas de cérémonie de remise de bague pour JaVale McGee, c’est drôle ça tiens, mais plutôt ce diable de Luka Doncic qui sera de passage en ville, histoire de tester sa forme et de mettre ses dernières victimes en date dans le flou, d’entrée de jeu et avec le sourire. Des Mavs qui ont vu Jalen Brunson partir jouer la dixième place de l’Est à New York mais qui ont récupéré de vrais intérieurs (McGee mais surtout Christian Wood), qui récupèrent également Tim Hardaway Jr. en sortie de banc après son année quasi blanche, et qui se pointeront donc la fleur au fusil au pays de Gorilla pour un merveilleux remake des dernières demi de conf.

Des Suns revanchards, qui pensent encore forcément à ce maudit mois de mai, même si la plupart d’entre eux vous serviront forcément une salade du genre “on regarde devant, pas derrière, et on prend les matchs les uns après les autres. Peut-être hein, mais nous tout ce qu’on voit c’est que ce soir les Suns et les Mavs se taperont à Phoenix, et que la dernière fois ça a fini dans les rires pour les uns et dans les larmes pour les autres. Allez, revenge game ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top