Grizzlies

Les 5 grandes questions des Memphis Grizzlies sur la saison NBA 2022-23 : la saison dernière n’était-elle qu’un rêve ?

Ja Morant Grizzlies 13 octobre 2022

Ja Morant et les Grizzlies, encore une grosse saison à l’Ouest ?

Source image : YouTube / Grizzlies

Chaque saison NBA apporte son lot d’interrogations et d’intrigues. C’est tout le temps la même chose, à quelques jours de la reprise. Quel joueur va performer ? Quel coach sera viré ? Qui suis-je ? Dans quelle étagère ? Où courge ? Pour chacune des 30 franchises, nous avons sélectionné les 5 grandes questions édition 2022-23, et le siège du jour est attribué aux Memphis Grizzlies.

Comment vivre sans Jaren Jackson Jr. ?

Gravement blessé durant l’intersaison, Jaren Jackson Jr. va débuter la saison 2022-23 sur la touche. La franchise avait annoncé 4 à 6 mois d’absence pour triple J et la question est donc de savoir si la date de retour est davantage début novembre ou début janvier. Pas vraiment anodin quand on sait l’importance du garçon dans le dispositif de Taylor Jenkins. Meilleur contreur de la Ligue et pilier défensif du Tennessee, Jackson reste également l’un des garçons capables de prendre le lead en attaque certains soirs. Clairement pas une petite perte et il va falloir faire sans lui pour 5, 10, 20 voire 30 matchs peut-être. Qui pour le remplacer ? Santi Aldama semble postuler pour la place de starter, il a d’ailleurs réalisé une bonne pré-saison, mais son coach a déjà prévenu qu’il n’attendait pas une réponse individuelle pour combler l’absence de JJJ mais que c’était le groupe tout entier qui allait devoir donner un peu plus.

Ja Morant peut-il continuer à progresser ?

MIP 2022, Ja Morant a passé un vrai gros cap l’an passé. La question qui se pose désormais est de savoir si son niveau actuel est grosso modo ce à quoi on devra s’habituer sur les dix-quinze prochaines années ou si le meneur marsupilami peut encore monter d’un cran. 27,4 points, 6,7 passes, 5,7 rebonds, voilà le genre de chiffres qu’il nous sortait cette saison. Peut-il mieux faire encore ? Et pourquoi pas en vrai ! Il n’a que 23 ans, on sent qu’il en a encore sous le coude, il a disputé seulement sa deuxième campagne de Playoffs cette saison et c’est là qu’il a le plus de chance d’apprendre. Quelques progrès en défense, des pourcentages un poil plus haut à longue distance et sur la ligne, des choix toujours plus justes, il y a moyen d’améliorer des choses. S’il reste sur la lancée de ses derniers mois, c’est pas vers le panier qu’il volera mais vers le MVP.

La saison dernière était-elle un rêve dont il faut se réveiller ?

2ème à l’Ouest l’an passé, Memphis a connu ce qu’on pourrait appeler une saison de rêve. Beau jeu, gros collectif, un groupe qui se kiffe à mort, des bons résultats. Honnêtement, y’a rien à dire c’était juste une année XXXXL dans le Tennessee. Maintenant, la question qui se pose est de savoir si les planètes se sont alignées pendant quelques mois ou si c’est le début de quelque chose de grand pour les Grizzlies. Y’a eu un peu de mouvement pendant l’intersaison (Kyle Anderson et De’Anthony Melton ont fait leurs valises notamment), y’a Jaren Jackson Jr. qui va squatter un peu l’infirmerie en début de saison, il faut pas non plus oublier que la concurrence a aiguisé ses armes que ce soit via un recrutement (Wolves) ou le retour de certains blessés (Nuggets, Clippers). Les Oursons seront aussi plus attendus chaque soir. Est-ce que Memphis peut envoyer un message clair pour dire, « on est en haut, on y reste » ou vont-ils accuser un peu le coup et revenir plutôt dans le peloton des poursuivants ? C’est la question à laquelle Ja Morant et ses copains vont devoir répondre.

Quel joueur va sortir du lot et étonner tout le monde ?

Ce qui est bien à Memphis, c’est qu’un jeune talent en cache souvent un autre. Untel est blessé ? Pas grave, y’a une pépite qui attend sur le banc des minutes supplémentaires. Ce qui fait que Taylor Jenkins n’a jamais eu trop peur de lancer ses jeunes. Lequel de ces bambins peut être la belle surprise du chef cette saison ? Ce joueur qu’on sait talentueux mais qu’on n’imagine pas à ce niveau en fait ! Est-ce que Santi Aldama va profiter du forfait de Jackson pour se faire une place au soleil à l’intérieur ? Est-ce qu’un des rookies peut surprendre dès la première année ? Quid de notre copain Kenneth Lofton Jr. ? Ici on partirait bien sur Ziaire Williams, qui a montré un joli bout de potentiel pour sa saison rookie et qui ne demande qu’à se développer. Le départ de Kyle Anderson devrait lui offrir un peu plus de responsabilités avec la second unit et qui sait si à terme il n’est pas capable d’aller chatouiller la place de Dillon Brooks dans le cinq de départ.

Que manque-t-il à ces Grizzlies hormis du temps ?

Pas la question la plus facile car il est clair que notre sentiment est que ce groupe ne va faire que progresser avec les années mais que lui faut-il pour gagner MAINTENANT ? Le talent il est là, le collectif aussi, c’est bien coaché, il n’y a pas tant de manques par rapport aux profils des joueurs en place. Éventuellement, un intérieur shooteur pour apporter une arme différente dans la raquette. Peut-être manque-t-il à ce groupe un peu de chance aussi, tout simplement. La chance de voir la concurrence se casser la gueule au moment où les Grizzlies sont les plus forts, la chance aussi de voir ses leaders éviter les passages à l’infirmerie pour de longues semaines. Sur les 187 matchs disputés par Ja Morant avec Memphis, seuls 119 l’ont été avec JJJ. Ja a manqué aux Grizzlies face aux Warriors, Jackson va rater une partie du début de saison. Autant l’excellence montrée par Memphis a été impressionnante vu les circonstances, autant c’est dur de rêver plus haut s’il faut toujours avoir des bâtons dans les roues.

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top