Heat

Le joueur qui va faire cliquer sur le Miami Heat 2022-23 : Tyler Herro, meilleur sixième homme de la Ligue et nouveau riche

Si tous les joueurs de Miami vont nous donner envie de cliquer cette saison, on avait envie de faire un focus sur celui qui pourrait rentrer dans notre cœur et nous pousser à mater le Heat sur la saison NBA 2022-23. Mesdames et messieurs, voici votre petite dose de Tyler Herro.

13,5 puis 15,1 et enfin 20,7. Voilà les moyennes de points du Herro de Miami lors de ses trois premières saisons en NBA. En pleine ascension le jeune Padawan est clairement, et nombreux sommes-nous à penser que les sommets sont évidemment encore loin d’être atteints pour lui. Ce qui nous pousse à penser, également, que Tyler est le joueur qui pourrait nous faire spamer de clics ? C’est cette agressivité, cette adresse extérieure, cette classe et surtout cet énorme short bien taillé pour les grands moments. Tout fraichement élu meilleur remplaçant de la NBA, le gamin né en 2000 est bien parti pour envoyer des missiles du parking pendant quelques années à la FTX Arena. On avait quelques doutes quant à sa progression en année sophomore, lui qui n’avait pas assez répondu aux attentes – notamment en Playoffs 2021 – après une saison rookie top niveau ? Déjà très bon dans le tir extérieur depuis l’université, Herro s’est finalement imposé comme l’un des meilleurs de la Ligue à cet exercice et pour cause, il artillait à 40% du parking la saison passée et sur un gros volume s’il vous plait.

Dans cette équipe de gros bad boys qu’est le Heat, Herro se démarque par sa pureté dans le jeu et sa fluidité, entouré et bien protégé par tous les OG’s de Miami (Jimmy Butler, Kyle Lowry, Bam Adebayo ou évidemment Udonis Haslem). Le petit prince de Floride est parfaitement intégré dans cette équipe et il colle tout aussi bien avec l’ADN du Heat mise en place par le plus charismatique de tous les dirigeants : Pat Riley. Lors de cette intersaison 2022, l’équipe n’a pas spécialement bougé, voir quasiment pas si ce n’est le départ de P.J. Tucker. En revanche, un paquet de billets ont été posés sur notre jeune intéressé qui s’est vu être prolongé au prix de 130 millions sur 4 ans dans la franchise floridienne. Même si les salaires NBA sont aujourd’hui de ce ressort pour un joueur d’un tel niveau et d’une telle précocité, ça reste une très belle marque de confiance qu’il va falloir assumer dès cette saison – même si le nouveau contrat ne commencera qu’en 2023 – pour rassurer tout le monde à Miami. Sachant qu’il devrait rester sur le banc au début de ce nouvel exercice, le Boy Wonder pourrait aller chercher un nouveau titre de meilleur sixième homme afin d’asseoir sa crédibilité et de remercier au passage le Heat pour la confiance. Même s’il est pour le moment encore relativement chétif, on pense qu’il a les épaules pour assumer et à nouveau porter le Heat vers les sommets de la Conférence Est qui s’annonce bien relevée.

Désormais jeune boss à Miami, Tyler Herro doit être prêt à devenir le patron du Heat d’ici quelques années quand Jimmy Butler se fera trop vieillissant. Avant cela, la franchise floridienne l’a prolongé au prix fort et les yeux seront braqués sur lui et sa saison qui va sans aucun doute nous faire cliquer comme sur un bon film Marvel. Non, tous les Herro ne portent pas de capes, mais certains portent la tenue du Heat.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top