Thunder

Les plus gros passages en force provoqués par Jaylin Williams en 2021-22 : fans du Thunder, dites bonjour à votre nouveau coup de cœur

Et zou, même pas une minute passée sur un parquet NBA, et voilà que Jaylin Williams a déjà sa place dans notre section highlights. Alors pour quelles raisons nous direz-vous ? Parlons nous d’un dunkeur fou, d’un sniper d’élite où d’un contreur infranchissable ? Eh bien en fait, rien de tout cela. Jay est évidemment un vrai bon basketteur, mais le garçon se démarque surtout par son incroyable capacité à provoquer les passages en force adverses. Oui, sur le papier c’est un peu moins spectaculaire, mais les images sont juste impressionnantes, on vous laisse en juger par vous même. 

Wow… Il a dû le sentir passer, celui-là ! Voilà probablement le sentiment qui vous traversera le plus souvent l’esprit si vous matez la compilation des 54 (!) passages en force que s’est mangé Jaylin Williams l’année dernière. Tout juste choisi par OKC avec le trente-quatrième pick lors de la dernière Draft, l’intérieur est ce qu’on appelle un véritable casse-cou. Jamais le dernier pour planter ses longues jambes dans le sol en attendant l’impact, Williams n’a peur de rien ni de personne. Un petit meneur bien vif ? Pas de problème, je gère. Un ailier hyper athlétique ? Aucun souci, j’en fais mon affaire. Même le plus gros des pivots n’impressionnerait probablement pas Jaylin, qui se dresserait volontiers sur son chemin. Bon en même temps, l’ancien Razorback est lui même un beau bébé de 2m08 pour environ 110 kilos, mais quand même, son courage est juste dingue. Pour l’anecdote, le mec prend tellement de coups qu’il porte carrément des protections spéciales sous son maillot afin d’amortir les chocs. La folie on vous dit !

Ce besoin d’offrir son corps, Williams le tient de son papa, qui l’a entraîné très tôt à anticiper en lisant le jeu. Depuis, le gamin a gardé cela et n’hésite pas à stopper la course d’un attaquant adverse en faisant don de soi. Pour mieux vous rendre compte de la dinguerie, voilà un petit point stats. Le nombre de passages en force reçus all-time en NCAA appartient à Shane Battier, qui en a mangé 111 dans les dents en quatre saisons avec les Blue Devils. Maintenant accrochez-vous bien à tout ce que vous trouvez, parce que ce grand malade de Jaylin Williams en a bouffé 54… en une seule saison ! Soit près de la moitié en seulement 37 matchs. Voilà, voilà. Fans de OKC, si ce n’est pas encore le cas, il est très probable que vous ayez trouvé votre nouveau joueur coup de cœur !

Un soldat qui n’a peur de rien ni de personne, voilà qui devrait faire le plus grand bien aux fans du Thunder. Minés par la blessure de Chet Holmgren, OKC peut quand même se consoler, Sam Presti vient probablement de drafter à un spécimen rare, pour ne pas dire unique ! 

Sources texte : Bleacher Report / Times Record

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top