Thunder

Luguentz Dort, le monsieur plus du Thunder : prolongé cet été, le pitbull d’OKC peut-il franchir un nouveau cap ?

Luguentz Dort Thunder 21 septembre 2022

Luguentz Dort, prêt à franchir un nouveau cap à OKC ?

Source image : YouTube / Thunder

En progression constante depuis son arrivée dans la Ligue il y a trois ans, Luguentz Dort devrait encore faire plaisir à voir en 2023 avec le Thunder. Focus sur un joueur de l’ombre qui mériterait bien plus de lumière. 

On parle beaucoup de Shai Gilgeous-Alexander, Josh Giddey ou encore du malheureux Chet Holmgren du côté de l’Oklahoma mais ne faisons pas l’erreur d’oublier Luguentz Dort en route. Moins flashy que ses petits camarades, le Canadien n’en reste pas moins un élément indispensable de l’équipe de Mark Daigneault. Sur le terrain, son rôle n’a cessé de grandir depuis son arrivée. Fini le simple inconnu de 2020 qui avait cadenassé James Harden lors d’une série de Playoffs, Mister Dormir est désormais solidement établi dans le groupe avec un rôle de starter indiscuté et indiscutable. Défensivement, rien ne bouge, Luguentz reste ce chieur qui va rester accroché aux shorts des extérieurs adverses de la première à la dernière minute. Puissant, mobile, tenace, avec un gros coffre, il fait partie de la crème de la crème parmi les défenseurs. Offensivement, il y a encore quelques limites (notamment au shoot) mais on a quand même vu de vrais progrès sur les deux dernières saisons et Dort est à présent un joueur qui peut peser en attaque (plus de 17 points par match en moyenne en 2021-22).

À seulement 23 ans, le natif de Montréal a tout l’avenir devant lui et sa marge de progression reste encore importante. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la direction n’a pas hésité à sortir le chéquier cet été au moment de le prolonger. Cinq ans et 87,5 millions de dollars exactement, voilà la marque de confiance de Sam Presti envers ce joueur sorti de nulle part et qui s’est rendu indispensable à la bonne marche du Thunder. Ce montant, il va falloir le justifier sur le terrain bien sûr mais sans doute aussi dans le vestiaire. 23 printemps, c’est plutôt jeune dans un roster NBA classique mais dans la garderie du Thunder, c’est déjà presque l’âge de la retraite. Alors qu’OKC mise toujours plus sur les jeunes (quatre rookies supplémentaires cette année même si Holmgren ne jouera pas), la franchise de l’Oklahoma a besoin de leaders et de cadres pour Giddey cette jeunesse qui arrive dans le grand bain avec les mains tremblantes. À l’instar de SGA ou de Derrick Favors en grand frère de vestiaire, Luguentz Dort a le bon profil pour jouer au mentor. Exemplaire en défense et en termes de combativité sur le terrain, il a aussi le bon CV pour montrer aux petiots que les rêves se réalisent uniquement avec du taf. De la G League à un rôle de starter NBA, ça passe par une abnégation de tous les instants, suis le modèle ! Et voir les Luguentz Dort se multiplier au sein du groupe, ce n’est pas la fanbase qui dira non.

Prolongé en grande pompe cet été, Luguentz Dort doit continuer sa progression avec OKC et franchir un nouveau cap sur le terrain mais aussi en dehors. Connaissant le bonhomme, c’est un challenge qu’il se fera une joie de relever. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top