Thunder

Officiel : Luguentz Dort s’engage pour 5,4 millions sur 4 ans avec le Thunder, le Québécois peut se désinscrire de sa boîte d’intérim

Luguentz Dort 6 avril 2020 6

Vous avez dit sous-côté ?

Source image : YouTube/The Oklahoman

Non-drafté à la sortie de l’université, Luguentz Dort a d’abord dû faire ses preuves dans le cadre d’un two-way contract à Oklahoma City. 29 matchs dont 21 titularisations plus tard, le Thunder en a assez vu et vient de proposer un deal sur quatre ans au Montréalais.

C’est l’une des belles histoires de la saison et elle concerne un francophone. On peut même parler d’anomalie lorsqu’un joueur qui n’est pas considéré parmi les 60 meilleurs membres de sa génération et sans contrat garanti se fraye une place dans le cinq majeur des cinquièmes de la Conférence Ouest. Optimisation de ses 45 jours légaux autorisés au sein de la franchise NBA oblige, il ne participe pas aux entraînements collectifs et rejoint uniquement ses coéquipiers pour les matchs. Le Thunder compte bien exploiter à fond la règle du two-way contract avant de prendre une décision. Les débuts de Lulu sont assez discrets alors que l’arrière cartonne en G League. Puis, le 20 janvier Billy Donovan lui annonce qu’il sera titulaire pour défendre sur James Harden, un ancien Sun Devil comme lui et accessoirement l’un des attaquants les plus doués du monde. Un défi intimidant pour le Québécois mais pas du tout hors de ses capacités. On se souvient tous du 1/17 du MVP 2018 derrière l’arc. Ce que l’on a oublié, c’est que ce cauchemar a eu lieu à cause d’un rookie non-drafté. A partir de là, Luguentz ne ressortira plus du starting five même au retour de blessure de Terrance Ferguson et le Thunder enregistrera 16 victoires lors de ses 21 starts avant la suspension de la saison en mars.

Bon défenseur également capable de petits coups de chaud en attaque, le Canadien de 21 ans complète à merveille le petit backcourt du Thunder avec Chris Paul et Shai Gilgeous-Alexander et c’est pour cela que Sam Presti a dégainé une offre de quatre ans qui lui permettra également de faire le voyage à Orlando avec le reste de ses coéquipiers pour terminer la saison en Floride selon Royce Young d’ESPN. De 79 568 dollars, il passe déjà à 155 647 billets verts pour cette fin de saison uniquement et il touchera 1,5 million l’année prochaine avec deux saisons supplémentaires partiellement garanties. Lors de ses 29 premiers matchs en pro, Dort tourne à 6,2 points et 1,9 rebond à tout juste 30% de loin mais il peut aussi assumer sa part du scoring comme ce 29 janvier et ses 23 points à 5/6 du parking contre les Kings ou bien ses 15 points à 6/6 au shoot face aux Spurs. Le GM d’OKC ne pouvait plus faire durer la supercherie plus longtemps et se devrait de mettre bien son swingman.

Retenez bien son blase parce que non seulement il pourrait vite anéantir votre joueur préféré en défense mais il fait aussi partie de cette nouvelle génération de joueurs canadiens qui pourrait vite faire parler d’elle sur la scène internationale. Bienvenue en NBA Lulu, on espère que ce n’est que le début !

Source texte : NBA et ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top