Pelicans

Zion Williamson pourrait bien « choquer les gens » à la reprise : de toute façon c’est du tout cuit, la NBA veut qu’il fasse les Playoffs

Zion Williamson

Tous aux abris.

Source image : Pelicans

Certains se sont bien reposés pendant cette pause, mais pas lui. Zion Williamson en a profité pour soigner son genou et serait même en très bonne forme pour la reprise du côté d’Orlando. Serait-on en train de sous-entendre que ses 19 matchs disputés n’étaient qu’un apéritif ? La bête n’a pas fini de nous étonner.

Il était blessé, il est revenu, et il a impressionné. Absent une majeure partie de la saison (45 matchs), le numéro 1 de la dernière Draft souffrait d’une déchirure au ménisque droit et pour ses premiers pas sur les parquets de la Ligue, l’ami Zion n’a pas déçu. De belles statistiques, 23,6 points à 58,9 % et 6,8 rebonds par match, plutôt costaud, et puis ce sentiment de domination, de puissance, de machine à highlights. Et dire que ce n’est que sa première saison NBA… Forcé au repos comme tous ses autres camarades joueurs, l’ancien de Duke n’a pas fait que passer ses journées devant Netflix ou à tenter de devenir pro sur NBA 2K. Le rookie de la Nouvelle-Orléans a pu profiter de la pause pour garder la forme dans les installations de la franchise, profitant de la dérogation spéciale accordée à tous les joueurs blessés recevant un traitement. Tim Bontemps et Andrew Lopez d’ESPN ont pris des nouvelles du phénomène, et le garçon a l’air d’être aussi chaud que dans le trailer NBA 2K21.

« Zion a fait preuve d’intelligence pour prendre soin de lui. Il est dans un bon mood, physiquement et mentalement. » – David Griffin

« Il va choquer certaines personnes. » – la fameuse « source proche du dossier »

Super, ça promet. Du coup on a hâte de revoir le bestiau sur les parquets d’Orlando, d’autant que les Pelicans ne vont pas y aller pour faire du tourisme ou les attractions de Disneyland. Classés dixièmes à l’Ouest, la route sera difficile mais pas impossible pour les Oiseaux préférés d’Adam Silver (…), d’autant plus qu’avec Iron Zion, New Orleans c’est un bilan de 10 victoires pour 9 défaites. Mais si le rookie de l’année le gonze est aussi chaud qu’annoncé, la donne est toute autre. Est-ce qu’à l’image d’un Jokic ou d’un Gasol, la bête des Pelicans s’est un peu affinée ? Et nous, on imagine déjà, les Pelicans aller en Playoffs et tomber face aux Lakers de BronBron, parait même qu’on n’est pas les seuls, c’est mon copain complotiste qui me l’a dit.

On a vraiment hâte de revoir Zion sur les parquets, et d’ailleurs on lui demanderait d’éradiquer le virus. En espérant que son physique ne soit pas sa Kryptonite.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top