Thunder

Tonnerre à OKC : fin de saison pour Chet Holmgren, le numéro 2 de la Draft 2022 regardera la saison 2023 sur le côté

Chet Holmgren

Terrible.

Source : YouTube

Terrible, il n’y a pas d’autre mot. On savait depuis hier que le Thunder était très inquiet au sujet de Chet Holmgren et de sa capacité à jouer la saison prochaine, en raison d’une blessure récente au pied droit lors d’un match d’une ligue Pro-Am. Le verdict final n’aura pas traîné : Chet ne jouera pas la saison 2022-23. OKC vient de prendre un sacré coup de massue. 

Wow, pour commencer. Le numéro deux de la Draft 2022, Chet Holmgren, ne jouera pas la saison prochaine en NBA. Le poids de cette phrase juste. Chet, c’est juste l’une des clés du futur de la franchise d’Oklahoma City. Un monstre de talent, qui ne pourra pourtant pas s’exprimer sur le terrain avant désormais l’exercice 2023-24. Comment, pourquoi ? Tout remonte à un match de la Seattle ProAm, une compétition réunissant joueurs pros et amateurs lors de matchs d’exhibition. Présent sur le terrain aux côtés d’un certain LeBron James, Chet va très vite découvrir la toughness du King : deux minutes de jeu à peine, un caramel estampillé Bronbron et surtout une douleur au pied qui l’envoie tout de suite loin du terrain. Ajoutez à cela un problème d’adhérence sur le parquet en raison d’une humidité anormale, et vous obtenez le cocktail parfait pour prendre des risques avant le début d’une saison. « Au calme, le gars va pas forcer hein. Il a pris un tampon, il sort et basta« . Ça aurait été le scénario idéal tiens, mais malheureusement la réalité est autrement plus grave.

Hier, nous apprenions donc que le staff médical du Thunder émettait de très vives inquiétudes quant à de possibles ligaments déchirés au niveau du pied. Il restait néanmoins des examens complémentaires à réaliser pour déterminer un diagnostic précis. L’espoir des fans du Thunder était permis, mais déjà très mince. Il est aujourd’hui balayé par un tweet d’Adrian Wojnarowski. Blessure à l’articulation de Lisfranc, un ensemble d’articulations du pied qui sépare – en gros – la partie arrière du pied et le début des métatarsiens, les os longs menant aux doigts de pied. Vous commencez à saisir, l’endroit touché est d’une importance capitale non seulement pour le basket, mais pour la vie de tous les jours. Pour soigner cette blessure ? Chirurgie obligatoire dans bon nombre de cas. S’en suit un long traitement de remise en forme. La frustration pour le joueur et la franchise doit être bien évidemment immense, mais il ne faut désormais pas céder au doute et tout donner pour revenir le plus fort possible. D’autres sont passés par la case première saison blanche, sans pour autant que cela ne fasse du tort à leur carrière au global : Ben Simmons, Joel Embiid, Blake Griffin en sont les parfaits exemples. Il faudra se baser là dessus pour se motiver, et revenir plus fort dans un an. L’info a été proposée par la franchise elle-même, via un communiqué écrit par le general manager Sam Presti. Le ton est grave, et le soutien total.

Bien sûr, nous sommes déçus pour Chet, surtout lorsque l’on sait toute l’excitation qu’il avait de rejoindre le terrain avec ses coéquipiers cette saison. Nous savons que Chet a une grande carrière devant lui dans notre organisation et au sein de la communauté d’Oklahoma City. Une des choses qui nous a le plus impressionné lors de son processus de sélection était sa détermination. Nous attendons que la même ténacité l’anime durant cette période, et nous travaillerons conjointement pour qu’il soit à nouveau prêt.

– Sam Presti

La nouvelle est franchement crade, mais il faut désormais regarder devant soi. C’est un nouveau défi qui attend Chet Holmgren avant que la NBA ne lui ouvre matériellement ses portes. Au sein d’une franchise axée sur la jeunesse, il jouit du meilleur des environnements pour se remettre sur pieds. 

Source : Twitter @AdrianWojnarowski / docteur-bertrand.be 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top