Magic

Le joueur qui va faire cliquer sur le Orlando Magic 2022-23 : Paolo Banchero, un statut de numéro 1 de Draft à assumer

Si pas mal de joueurs d’Orlando risquent de nous donner envie de cliquer cette saison, on avait envie de faire un focus sur celui qui pourrait rentrer très vite dans notre cœur et nous pousser à mater le Magic à partir d’octobre. Mesdames et messieurs, voici votre dose quotidienne de Paolo Banchero.

Grand gaillard de 2m08 pour 113 kilos, Paolo Banchero est un formidable striker capable de coucher son adversaire en moins de deux rounds. Doté d’une allonge extraordinaire et d’un jeu de jambes impressionnant pour sa catégorie, l’Italien vient tout juste de débarquer à l’UFC et pourrait très vite… Ah non, merde, ça c’était cet été. Pour celles et ceux qui n’auraient pas suivi, le rookie du Magic s’est (déjà) embrouillé avec Dejounte Murray sur les réseaux. À peine arrivé en NBA que le gamin fait déjà parler de lui, et c’est un peu pour ça qu’on a autant envie de le voir jouer. Sélectionné tout en haut de la dernière Draft par Orlando, Banchero semble avoir tout ce qu’il faut pour emmener le Magic vers les sommets. Sa dernière – et accessoirement seule –  saison à l’université est bonne, voire très bonne puisque monsieur compilait 17,2 points, 8 rebonds et 3 passes décisives par match avec les Blue Devils de Duke. Son profil de point forward est d’ailleurs assez unique, un ailier/intérieur capable de distribuer la gonfle bien comme il faut, une espèce rare en NBA, un espèce de Ben Simmons qui shoote, omagad. En plus de ça, PB dispose d’un footwork hyper intéressant, merci le foot US vous connaissez. Bref, son talent ne fait aucun doute mais il reste encore un peu de travail, au niveau du shoot et de la défense notamment. En fait, l’Italien domine juste trop facilement depuis le lycée, alors il va être intéressant de voir ce qu’il peut donner face à des adultes bien plus expérimentés. D’ailleurs, ses premières apparitions en Summer League ont confirmé tout le bien que l’on pensait du bonhomme, alors on a vachement hâte de voir la suite.

Grande gueule au talent certain, Paolo Banchero a tout ce qu’il faut pour pimenter la saison à Orlando. Les clés du camion pourraient bien lui être confiées par coach Mosley, et rien que pour ça, eh bien ça nous fait cliquer. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top