Rockets

Preview des Houston Rockets – saison NBA 2022-23 : roulez jeunesse !

Rockets 12 juillet 2022

Jalen Green, Jabari Smith Jr., Alperen Sengun… lâchez-vous !

Source image : NBA League Pass

Classique parmi les classiques, la preview globale de franchise est prête pour le client du jour. Au menu ? Les Houston Rockets, qui ont posé les premières bases d’une reconstruction hyper prometteuse au vu des pépites déjà sur place et le joli capital draft que possède la franchise après le transfert XXL de James Harden en janvier 2021. Allez, voyons ce que peuvent nous proposer les Fusées cette année.

Ce qu’il s’est passé la saison dernière

20 victoires pour 62 défaites, dernière place de la Conférence Ouest, dernière place de la NBA tout court. Au niveau purement comptable, la saison 2021-22 des Rockets fut cata. Au niveau du contenu, comme vous pouvez l’imaginer c’était pas très joli non plus, en particulier en début de saison quand les Fusées ont perdu… 15 matchs sur 16. Un départ absolument cataclysmique alors qu’on attendait au moins de cette jeune équipe, avec le pick de draft numéro 2 Jalen Green en tête, qu’elle nous fasse vibrer un minimum. Pas le moindre semblant de cohérence, des jeunots qui apprennent brutalement les exigences du niveau NBA, Stephen Silas qui voit son siège chauffer après avoir eu l’incroyable idée d’associer Daniel Theis – Christian Wood – Jae’Sean Tate sur le frontcourt… bref c’était le bordel complet dans la colonie de vacances texane. Ensuite il y a parfois eu du mieux (en même temps ça pouvait pas être pire), comme quand les Rockets ont réussi à remporter sept matchs (!) de suite – dont un contre James Harden (youhou) – sous l’impulsion du meilleur joueur de l’histoire de la franchise Garrison Mathews. Et parfois Houston a repoussé les limites de la médiocrité un peu plus loin, comme lorsque les Rockets ont affiché un bilan de 0-12 sur un mois et que Kevin Porter Jr. et Christian Wood se sont embrouillés avec le staff.

Heureusement pour les fans des Fusées, la saison s’est quand même terminée sur une bonne note avec les performances XXL de Jalen Green, qui après avoir fait un joli flop au Slam Dunk Contest de février a montré tout son potentiel lors des dernières semaines de sa campagne rookie. Tout ça sans gagner trop de matchs, faut pas déconner, y’a quand même un gros pick de draft à aller chercher…

Le marché de l’été

  • Ils partent : John Wall, Christian Wood, Dennis Schroder
  • Ils prolongent : Jae’Sean Tate
  • Ils arrivent : Jabari Smith Jr., Tari Eason, Boban Marjanovic, Sterling Brown, Trey Burke, Marquese Chriss, TyTy Washington

Quelques « grands noms » ont quitté les lieux cet été. John Wall d’abord, via un buyout et après une saison où il a empoché quasiment 45 millions de dollars sans jouer la moindre minute. Christian Wood ensuite, transféré chez les Mavericks de Luka Doncic et qui a finalement permis à Houston de récupérer le rookie TyTy Washington et deux choix de second tour de draft. Mode full reconstruction activé.

Au rayon des arrivées, il faut évidemment se tourner vers la Draft. Pour beaucoup, les Fusées font partie des grands gagnants de la cérémonie du mois de juin avec la sélection de la pépite Jabari Smith Jr. avec le troisième choix, mais aussi celle de Tari Eason – dont le blaze est déjà beaucoup associé avec le terme « steal » –  à travers le 17e pick. Bien joué les Rockets ! À noter aussi la prolongation de contrat de Jae’Sean Tate, qui va empocher 22 millions sur trois ans après avoir été délaissé à la Draft 2018. Une belle revanche pour lui, et une augmentation bien méritée.

Le roster 2022-23 des Rockets

  • Meneurs : Kevin Porter Jr., Daishen Nix, TyTy Washington, Trey Burke, Trevor Hudgins (two-way)
  • Arrières : Jalen Green, Garrison Mathews, Josh Christopher, Sterling Brown
  • Ailiers : Eric Gordon, Jae’Sean Tate, Tari Eason, David Nwaba
  • Ailiers-forts : Jabari Smith Jr., Kenyon Martin Jr., Usman Garuba
  • Pivots : Alperen Sengun, Marquese Chriss, Boban Marjanovic

En orange les starters pressentis, selon les fameuses sources proches du dossier

Au niveau du cinq de départ, on va logiquement repartir sur un duo Kevin Porter Jr. – Jalen Green sur le backcourt, avec KPJ dans le rôle de meneur sur le papier. Le troisième pick de la Draft Jabari Smith Jr. devrait lui tranquillement s’installer sur le poste d’ailier-fort, tandis qu’Alperen Sengun profitera du départ de Christian Wood pour devenir le pivot titulaire à temps plein des Rockets. La vraie interrogation concernant ces Rockets version 2022-23, c’est le poste 3. Plutôt Eric Gordon avec son expérience et sa capacité à shooter de loin ? Plutôt Jae’Sean Tate avec ses qualités de rebondeur ? Quid de Garrison Mathews, titulaire à 33 reprises l’an passé ? Et pourquoi pas l’option Tari Eason tiens ? D’après les indications provenant tout droit de Houston durant l’intersaison, Gordon tiendrait la barre mais rien n’est gravé dans le marbre. Encore tout récemment, le coach Stephen Silas a pas mal discuté d’une association Tate – Smith Jr. – Sengun sur le frontcourt, peut-être un signe des choses à venir.

Une petite vidéo en passant ?

Les salaires 2022-23 des Houston Rockets

UFA : agent-libre non-restreint RFA : agent-libre restreint (Source Spotrac)

TTFL : les joueurs des Rockets à suivre

Jalen Green, Kevin Porter Jr., Jabari Smith Jr. et Alperen Sengun.

Les Rockets ne devraient pas gagner beaucoup de matchs cette saison, mais certains pourraient vous faire plaisir au réveil. On a hâte de voir la version sophomore de Jalen Green, surtout après les cartons réalisés à la fin de sa campagne rookie. On connaît aussi la capacité de Kevin Porter Jr. à noircir la feuille de stats (29 points, 7 rebonds, 7 passes de moyenne sur les sept derniers matchs de la saison dernière) quand il est dans un bon soir, et on est très curieux de voir ce que va nous proposer Jabari Smith Jr. pour son année rookie, ainsi qu’Alperen Sengun maintenant qu’il n’a plus Christian Wood dans les pattes.

Infirmerie : le point sur les blessures

Quand on s’intéresse à l’infirmerie de Houston, cinq noms ressortent. On peut commencer avec Eric Gordon, encore un joueur avec une carte de fidélité déjà bien remplie. 25 matchs loupés la saison dernière pour diverses petites alertes, cheville, ischio-jambiers, talon, genou, et surtout, une tension récurrente à l’aine droite, qui l’avait déjà privé de nombreux matchs la saison précédente. On peut également évoquer rapidement Jalen Green, qui a raté quatorze matchs la saison passée pour une élongation aux ischio-jambiers de la patte gauche, fin novembre. Josh Christopher, quant à lui, a quitté la Summer League prématurément pour des douleurs à la hanche droite. Usman Garuba, même s’il a peu joué, a passé du temps à l’infirmerie, pour une fracture du poignet mais surtout pour deux entorses à la cheville gauche. On termine avec Kevin Porter Jr, qui a manqué quinze matchs en début de saison pour une contusion à la cuisse qui s’est aggravée en revenant trop vite. Pour conclure, quelques alertes la saison dernière mais peu d’inquiétude sur l’état de santé des jeunes Rockets, qui devraient entamer l’année à 100%. 

Quels objectifs cette saison ?

Passer un cap dans le projet reconstruction de la franchise. Voilà le principal objectif pour les Rockets 2022-23.

Les pièces sont là, y’a beaucoup de talent, maintenant c’est le moment de devenir une équipe un peu plus sérieuse que celle qu’on a pu voir la saison dernière. Et quand on dit « plus sérieuse », ça ne veut pas dire remporter 15 matchs supplémentaires d’une année à l’autre. Ça veut surtout dire plus de cohérence sur le plan collectif, une hiérarchie bien établie entre les nombreux jeunots qui composent aujourd’hui l’effectif, et mettre en place des bases plus solides pour pouvoir monter progressivement en régime.

D’un point de vue plus individuel, Jalen Green devra montrer qu’il est le patron de ce projet reconstruction en confirmation sa très grosse fin de saison rookie. Kevin Porter Jr. aura lui pour mission de prouver qu’il est bien le meneur du présent et de l’avenir à Houston, et ça passe par plus de régularité afin de décrocher la prolongation de contrat qu’il recherche. On attend aussi d’Alperen Sengun qui profite de l’opportunité associée au départ de Wood pour s’imposer à l’intérieur, tandis que les rookies Jabari Smith Jr. et Tari Eason auront à cœur de montrer qu’ils peuvent déjà fortement contribuer à l’équipe texane. Si toutes ces cases sont cochées, les Rockets seront une équipe fun à suivre et surtout une équipe qui aura une vision bien plus claire par rapport à son avenir.

Le pronostic du rédacteur

26 victoires – 56 défaites : 13e place à l’Ouest

On mise sur une petite progression à Houston. Rien de fou hein, attention, mais on voit bien six victoires supplémentaires pour grimper de deux places dans la hiérarchie de la Conférence Ouest. Il y a évidemment du talent dans ce groupe et on attend de certains qu’ils franchissent un cap sur le plan individuel cette saison. Vous ajoutez à ça la contribution attendue de Jabari Smith Jr. et y’a de bonnes chances pour que les Fusées décollent plus souvent que la saison passée. Le coach Stephen Silas aura évidemment un rôle majeur à jouer dans tout ça, lui qui devra montrer qu’il est bien l’homme de la situation pour guider tous ces jeunots dans la bonne direction.

Quelques liens utiles

Voilà pour la preview des Rockets pour cette saison NBA 2022-23. Le groupe est prometteur mais c’est évidemment encore un peu tôt pour avoir de vraies ambitions au sein de la Conférence Ouest. Néanmoins ce n’est pas pour cela qu’on n’attend rien de la part des Fusées cette saison. Houston doit faire un vrai pas en avant dans son projet de reconstruction après la campagne un peu chaotique de l’année passée. Allez, au boulot les jeunes !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top