Rockets

Tari Eason : belle Summer League et gros potentiel, et si les Rockets avaient dégoté le steal de la Draft NBA 2022 ?

Tari Eason

Encore un qui vient secouer le frontcourt des Rockets.

Source image : YouTube

En mode reconstruction, les Rockets ont réalisé une très belle Draft 2022. Une belle draft grâce à l’arrivée évidemment de Jabari Smith Jr., mais il se pourrait aussi qu’ils aient récupéré celui qui ressemble déjà pas mal à l’un des steals de l’année en la personne de Tari Eason.

Décidément le travail de Rafael Stone, manager général des Rockets, commence sérieusement à faire du bruit. En récupérant Jabari Smith Jr., Tari Eason et TyTy Washington Jr., il se pourrait que Houston ait réalisé la meilleure draft parmi toutes les franchises NBA cette année. Smith, le troisième pick sélectionné par les Fusées, est évidemment le plus en vue mais l’intérieur Tari Eason, choisi avec le 17e choix, pourrait secouer la baraque bien plus qu’on ne l’imagine cette saison dans le Texas.

L’ancien de LSU arrive avec le plein d’énergie à H-Town et sûrement le plein de confiance après une excellente Summer League : 17,2 points, 10,4 rebonds, 1,6 passe, 1,8 interception et 1 contre de moyenne. Ça lui a valu l’honneur d’être nommé dans le premier cinq de la compétition. Le joueur de 2m07 arrive dans une équipe en totale reconstruction où il aura des chances de choper des minutes et des responsabilités au vu de ses bonne prestations à Las Vegas. Belle bête athlétique, il est capable de défendre le plomb, que ce soit au sol sur des intérieurs, à distance sur les extérieurs car il est très mobile, et en l’air au contre car le gars n’a en réalité pas de défaut sur le plan athlétique. Bref, un intérieur moderne par excellence, même si au niveau du shoot extérieur c’est à améliorer. En tout cas il n’en reste pas moins une trouvaille qui pourrait d’après beaucoup d’aficionados devenir un real deal en NBA.

Eason a déjà le corps prêt pour la NBA et il arrive dans un bon environnement pour un jeune qui a la dalle. Il va pouvoir se tirer la bourre aux entraînements avec des intérieurs aux profils différents : costauds, mobiles, adroits, aériens ou juste (très) grands : Usman Garuba, Alperen Sengun, Kenyon Martin Jr., Boban Marjanovic ou encore Marquese Chriss : le matos sera là pour se tirer les uns et les autres vers le haut, et l’avantage de Tari Eason est qu’il pourra davantage jouer dans un lineup small ball si le coach Silas en décide ainsi. Les Rockets étaient LA pire défense la saison passée et pour passer un cap, Tari peut clairement être une pièce maîtresse de l’effectif. Avec Jabari Smith Jr. notamment, il pourrait former une ligne défensive insupportable à attaquer, de par leur mobilité et leur polyvalence. Il ne faudraa pas être surpris de le voir commencer quelques matchs voire même en finir d’ici quelques mois si son intégration chez les Fusées se passe bien. C’est un rôle qui lui allait à merveille à la fac puisqu’il a été élu sixième homme de l’année dans la Conférence SEC, la plus relevée du championnat universitaire.

« Son intensité défensive, que ce soit en coupant les lignes de passes, en aide, en interceptant ou au niveau du rebond fait de lui le playmaker qu’il est en attaque. […] Il a un truc pour choper les ballons des deux côtés du terrain, il a de très bonnes mains. […] Il est très bon en transition. »

– Le coach des Rockets Stephen Silas à propos de Tari

Eason arrive à Houston par la petite porte puisque Jabari Smith Jr. a pris toute la lumière de la Draft. Mais après une Summer League de haut vol, l’ailier/intérieur pourrait se révéler comme une véritable pépite chez les Rockets. En tout cas, les Fusées pourront compter sur lui pour ajouter une nouvelle roquette à leur armada de joueurs explosifs. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top