EuroBasket

Willy Hernangomez élu MVP de l’EuroBasket : 17 points et 7 rebonds de moyenne pour emmener la Roja au titre, récompense méritée !

Willy Hernangomez 18 septembre 2022 (date maudite)

Les frères Gasol peuvent dormir tranquilles…

Source image : FIBA

Si son frangin Juancho a volé la vedette à tout le monde lors de la finale France – Espagne, Willy Hernangomez est celui qui aura été le fer de lance de la Roja sur l’ensemble de l’EuroBasket 2022. Et après la victoire des Espagnols face à nos Bleus, le garçon a logiquement été élu MVP. 

Ça y est, l’EuroBasket 2022 est officiellement terminé et les récompenses individuelles commencent à tomber. Tout juste vainqueur du tournoi avec l’Espagne, Willy Hernangomez a fait coup double puisque l’intérieur des Pelicans vient en plus d’être élu MVP de la compétition. Un titre mérité, et qui permet au frère de Juancho de succéder à Goran Dragic, alors couronné meilleur joueur lors de l’édition 2017. Bon, c’est clair que l’on aurait préféré écrire ces lignes pour faire l’éloge de Rudy Gobert ou Guerschon Yabusele, mais les choses sont ce qu’elles sont et Willy n’a rien volé. Tout au long de la compétition, l’Espagnol a évolué à un niveau hyper solide et qu’on n’attendait pas forcément, tirant la Roja de plus d’un mauvais pas. Ce soir encore et malgré ses difficultés au tir, l’intérieur a su se montrer précieux (14 points et 8 rebonds) pour épauler son frère, auteur pour sa part du match de sa vie (27 pions et 5 rebonds à 7/9 de loin) et élu MVP de la Finale. Non, vraiment, difficile de contester ce sacre (même si certains optaient plus pour Lorenzo Brown), et puis les stats de Willy parlent pour lui. Avec 17,2 points et 7 rebonds de moyenne à 64% de réussite au tir, Willy a tout simplement terminé meilleur scoreur et rebondeur de l’Espagne.

En même temps, il faut dire que Willy avait donné le ton dès les phases de poules. 16/6/4 d’entrée contre la Bulgarie, 14/7 pour enchaîner face à la Géorgie, 18 pions dans la tête de la Belgique, un bon gros double-double à 14 points et 13 rebonds contre le Monténégro, et enfin 15/7 pour clôturer lors de la frayeur face à la Turquie. En fait, on a très vite compris que le plus vieux des Hernangomez Bros n’était pas là pour déconner, mais de là à imaginer une telle ascension… Ah parce que oui, derrière, ce n’est pas tout mal non plus. En huitièmes, Willy balance 21 pions et 8 rebonds pour écarter la Lituanie d’un Jonas Valanciunas injouable éclaté au sol sur ce match. Même chose au tour suivant où l’intérieur va sortir ce qui ressemble à son meilleur match du tournoi, en posant 27 points et 5 rebonds sur les copains de Lauri Markkanen, encore excellent ce soir-là. En demi-finale contre l’Allemagne, le bonhomme fait une nouvelle fois le taff et score 16 points, même si sa performance est un peu éclipsée par un Lorenzo Brown auteur de 29 pions. La suite, vous la connaissez malheureusement aussi bien que nous. La bande de Sergio Scariolo s’impose donc contre la France et s’adjuge une médaille dorée supplémentaire après celles de 2009, 2011 et 2015. Willy Hernangomez lui, s’offre la plus belle récompense individuelle de sa carrière.

Willy Hernangomez MVP de l’EuroBasket 2022, fallait la sortir celle-là avant le début du tournoi. Mais au final c’est une jolie récompense bien méritée, qui ne doit pas laisser insensible outre-Atlantique. Les Pelicans peuvent sourire, et Willy aussi. 

Source texte : FIBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top