EuroBasket

Fin d’EuroBasket pour Luka Doncic : blessure, petite perf, expulsion, frustration, Luka Magic a montré son mauvais visage au finish

La dernière image de Luka Doncic sur cet EuroBasket.

Source image : FIBA

Il était sur une autre planète. Il semblait intouchable. Son coéquipier Goran Dragic avait même déclaré qu’il pouvait devenir le GOAT un jour. Après les éliminations de Nikola Jokic et Giannis Antetokounmpo, Luka Doncic possédait un boulevard pour devenir le Roi d’Europe. Mais ce mercredi soir, lors de la défaite face à la Pologne, la superstar de Dallas est tombée de très haut…

Avant le match, la seule raison qui pouvait nous laisser croire à un upset de la Pologne, c’était la cheville de Luka Doncic. Le phénomène ne s’était pas entraîné lundi après la victoire contre la Belgique en huitièmes de finale, lui qui avait plutôt été aperçu avec une poche de glace au niveau de son pied. Malheureusement pour les Slovènes, les inquiétudes qu’on pouvait avoir au sujet de Luka étaient légitimes quand on voit le scénario de la rencontre de ce mercredi face à la Pologne. Doncic a joué 35 des 40 minutes de son équipe, mais très vite on a senti qu’on n’était pas devant le vrai Doncic. Se contentant dans un premier temps de faire jouer les autres et de distribuer du caviar, Luka a ensuite plongé avec l’ensemble de son équipe au cours d’un deuxième quart-temps désastreux pour la Slovénie (13-29 pour les Polonais sur la période). C’est alors que Luka Magic est devenu Luka Tragic, montrant son mauvais visage au milieu du marasme slovène. Jouant sur une jambe, globalement dans le dur physiquement, perdant des ballons et maladroit à la finition, Doncic a enchaîné les galères comme on les enchaîne parfois quand on est tout simplement dans un mauvais soir. Et quand Doncic est dans un mauvais soir, il est du genre à monter assez rapidement dans les tours pour aller rouspéter auprès des arbitres ou réprimander certains de ses copains qui ne font pas assez bien le boulot.

Si Luka Doncic a grandement participé au comeback des Slovènes dans le troisième quart-temps (24-6 pour la Slovénie) en se montrant bien plus tranchant, ce n’était qu’une parenthèse ensoleillée dans une soirée qui appartenait aux Polonais. La bande à Luka – qui avait pourtant pris les commandes en menant de cinq points au milieu du quatrième quart – a fini par s’écrouler face à la résilience d’A.J. Slaughter et Cie. Comme un symbole, c’est au moment où le match changeait de camp que Doncic a écopé d’une faute technique pour l’ensemble de son œuvre, avant d’enchaîner deux briques sur la ligne des lancers-francs à 79-76 pour la Pologne. À peine quelques possessions plus tard, Luka a écopé de sa cinquième faute synonyme d’expulsion. Dur, très dur pour le triple All-Star NBA, obligé de regarder – impuissant – les dernières minutes depuis le banc. La dernière image qu’on aura de Luka sur cet EuroBasket 2022, c’est l’image d’une star hyper frustrée qui envoie des noms d’oiseaux aux arbitres à la fin du match après une faute non sifflée sur Klemen Prepelic dans les ultimes instants. Pas vraiment la conclusion qu’on attendait après les dingueries réalisées par Luka soir après soir lors de cette compétition. Doncic vient donc de quitter Berlin par la petite porte, avec probablement la performance la moins aboutie de son Euro compte tenu de l’enjeu : 14 points, 11 rebonds, 7 passes, 6 pertes de balle, 5 fautes, le tout à 5/15 au tir dont un petit 2/7 à 3-points et 1/4 aux lancers-francs. Moche.

“Physiquement je n’étais probablement pas à 100%. J’ai reçu une injection dans le troisième quart-temps. J’ai dû faire face à beaucoup de choses durant cet EuroBasket. Mais ce n’est pas la raison pour laquelle on a perdu. Aujourd’hui, j’ai terriblement joué, j’ai laissé tomber mon équipe, j’ai laissé tomber tout mon pays.”

– Luka Doncic, via BasketNews

Luka Doncic voulait emmener la Slovénie au sommet pour un deuxième titre de Champion d’Europe consécutif. Mais comme Jokic, comme Giannis, il a été victime de la magie de cet EuroBasket définitivement pas comme les autres. Et ça, on imagine que ça passe très mal chez Luka The Don…

2 Commentaires

2 Comments

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top