Magic

Joël Ayayi signe au Magic : un an après sa sortie de Gonzaga, le Frenchie ne lâche pas son rêve NBA

Joel Ayayi 13 septembre 2022

Let’s go Joel !

Source image : YouTube

Comme celle de beaucoup d’autres garçons avant lui, l’aventure de Joël Ayayi en NBA n’est pas de tout repos. Non drafté à sa sortie de Gonzaga en 2021, le Frenchie a connu des débuts délicats et n’est pas parvenu pour l’instant à s’imposer dans un roster NBA. Toujours en quête d’une franchise prête à l’aider dans son développement, Jojo vient d’être signé par Orlando. Une belle récompense pour un garçon humble et travailleur, bien décidé à ne rien lâcher.  

En voilà un petit rayon de soleil dans la carrière de Joël Ayayi. Toujours sans équipe alors que la NBA reprend ses droits dans un peu plus d’un mois (18 octobre), notre Frenchie a trouvé un nouveau point de chute, ce sera du côté d’Orlando. Eh oui, toujours dans une optique de signer des jeunes joueurs à développer, le Magic a décidé de donner une opportunité à Jojo. Bon, il est quand même très probable que l’ancien de Gonzaga ait décroché un contrat hyper précaire genre un Exhibit 10 (pour le camp d’entraînement en gros, comme Olivier Sarr) mais qu’importe, même mal embarqué, l’American Dream peut continuer.

Non drafté en 2021 alors qu’il sortait d’une année junior réussie du côté de Gonzaga (12 points et 7 rebonds à quasiment 39% de loin) et marquée par une finale NCAA (certes perdue mais quand même), Jojo n’aura finalement pas eu à ronger son frein trop trop longtemps. Au Magic, il pourra à nouveau montrer ce dont il est capable même si on le voit mal avoir un vrai avenir en Floride. Orlando est bien chargé sur les lignes arrières (Jalen Suggs, Cole Anthony, R.J. Hampton, Markelle Fultz, Terrence Ross, Gary Harris) et le roster floridien est d’ores et déjà complet (même pour les contrats two-way). L’objectif pour Jojo sera surtout de faire bonne impression, se montrer, pour éventuellement rebondir ailleurs ensuite.

Pour ceux qui ne connaissent pas trop le parcours NBA de Joël Ayayi, on vous fait la rétrospective en vitesse. Quelques minutes seulement après la Draft, des Lakers alors parmi les favoris au titre (lol) ont la bonne idée de signer l’ex-Zag via un two-way contract. Chez les Angelinos, le Français dispute quand même quelques minutes en Summer League et durant la présaison, mais ne brille pas. Ses performances sont trop discrètes et l’histoire est trop belle pour être vraie. Ayayi est finalement coupé par les Lakers avant même le début de la saison. Mais quelques jours après la fin de son aventure du côté de Los Angeles, notre Joel national – comment ça « lequel ? » – voit le destin lui sourire une nouvelle fois. Eh oui, les Wizards enfilent le costume de super-héros en proposant au guard de les rejoindre via un nouveau two-way contract. D’ailleurs, le passage de Jo à Washington n’est pas tout mal, et le garçon en profite même pour disputer ses premières minutes en NBA. Bon, statistiquement c’est pas la folie puisqu’il compile moins d’un point par match mais voilà tout de même une jolie étape de franchie. Finalement, les Wizards décident de couper Joël en mars, le laissant disputer le reste de la saison dans l’antichambre de la NBA (au Capital City Go-Go en G League) pour prendre du galon. Ayayi fera ensuite également un petit tour du côté d’Atlanta au moment de la Summer League 2022. Toutes ces péripéties nous amènent donc jusqu’à aujourd’hui à Orlando, où Joël aura à cœur de profiter de l’opportunité qui se retrouve devant lui.

Le training camp débute à la fin du mois, l’occasion pour Joël Ayayi de montrer ce qu’il vaut vraiment. Arrière intelligent et assez polyvalent, notre Frenchie a désormais les cartes en main pour essayer de faire son trou quelque part. Allez grand, c’est le moment de se lâcher. 

Source texte : Orlando Magic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top