Jazz

Collin Sexton arrive au Jazz pour 72 millions sur 4 ans : opération rédemption pour le Young Bull à Utah

collin sexton

Nouveau chapitre pour l’ancien des Cavs !

Source image : YouTube

On se demandait si l’avenir de Collin Sexton – agent libre – allait s’écrire à Cleveland. Oui ? Non ? Peut-être ? Finalement, comme souvent en NBA, le jeu des chaises musicales a tout chamboulé et l’arrière se retrouve au cœur du transfert de Donovan Mitchell. Zou, direction l’Utah pour Collin, qui vient d’obtenir un contrat de 72 millions de dollars sur quatre ans. 

En réalité, on se doutait un peu que le temps de Collin Sexton chez les Cavs était potentiellement compté. Avec un Darius Garland impérial dans le rôle du patron, l’arrière ne semblait plus trop avoir sa place dans le backcourt de l’Ohio, surtout après sa grosse blessure au ménisque la saison dernière. Un backcourt qui n’aura pas eu le temps de vraiment faire des merveilles malgré le talent certain de ses deux membres. Finalement, l’ère Sexland, c’est déjà de l’histoire ancienne et le Young Bull s’apprête désormais à découvrir les montagnes de l’Utah après le blockbuster trade de Donovan Mitchell. Plutôt gagnant ou perdant le Collin ? D’un côté, le garçon quitte une équipe de plus en plus compétitive pour rejoindre une franchise d’Utah en pleine reconstruction, et qui dit rebuilding dit forcément période bien pourrave avec peu de victoires. Sportivement, on n’est donc pas sur ce qu’il y a de plus réjouissant pour Sexton. Mais d’un autre côté, il vient de décrocher un joli petit contrat, et ça ce n’était pas gagné suite à sa blessure. 72 millions sur quatre ans full garanti, une bonne nouvelle pour le garçon, qui avait vu les Cavs lui proposer “seulement” 40 patates il y a un mois.

Pour rappel Young Bull reste sur une saison quasi-blanche. Après seulement onze petits matchs au début de la saison dernière, le garçon se pète au ménisque et doit passer sur le billard. Vraiment pas top alors que Sexton entre dans une année contractuelle. Comme quoi le basket est parfois cruel et le guard ne rejouera finalement plus un match sous le maillot des Cavs. En plus de ça, ses dernières apparitions sous la tunique de l’Ohio étaient quand même bien mitigées. Bref les astres se sont alignés, mais de travers. Résultat, Sexton se retrouve aujourd’hui dans une franchise peu compétitive mais qui semble compter sur lui pour la reconstruction. Son nouveau contrat va dans ce sens, et il serait quand même bête d’oublier ce qu’est capable de réaliser Young Bull sur un parquet. On parle quand même d’un garçon qui tournait à 24 points par match il y a deux ans et ça c’est pas anodin (les Nets sont là pour en témoigner). Avec son énergie débordante, Collin risque bien de tout donner sous son nouveau maillot du Jazz, peu importe les intérimaires à ses côtés. Surtout que le bonhomme devrait avoir bien plus la gonfle en attendant de voir ce qu’il adviendra de Mike Conley…

Quatre ans après sa draft par les Cavs, Collin Sexton s’apprête désormais à entamer un nouveau chapitre dans sa carrière. L’arrière aura l’occasion de prouver sous le maillot du Jazz qu’il est capable de vraiment faire du sale quand les clés du camion lui sont confiées. 

Source texte : The Athletic 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top