Knicks

NBA Flashback 2021-22 : le jour où Evan Fournier a (encore) cartonné les Celtics, avec plusieurs records en carrière à la clé

Evan Fournier 19 juillet 2022

Le niveau de Vavane contre les Celtics en 2021-22, c’était quelque chose.

Source image : YouTube

Période creuse oblige, TrashTalk a pris l’habitude chaque été de vous faire revivre avec émotion les plus grands moments de la saison écoulée. Sauf en 2021, car à l’été 2021 sachez que l’équipe de rédaction est passée tout près de rendre les armes mais ça c’est une autre histoire. On reprend donc la bonne vieille formule, on recule de quelques mois, et on se souvient que cette saison 2021-22 fut folle, du premier au dernier jour. Aujourd’hui ? Evan Fournier qui a (encore) pris les Celtics pour un paillasson.

Les stats de la nouvelle masterclass de Vavane face aux Celtics, c’est juste ici !

Nous sommes début janvier 2022, et une nouvelle soirée NBA sympathique s’annonce. Entre deux duels Grizzlies – Pistons et Suns – Clippers, un joli Knicks – Celtics nous est proposé. Et pour nous, ce match est tout sauf anodin entre ces deux franchises historiques de la Conférence Est. En effet, en plus de leur importance dans l’histoire de la Ligue, ces deux équipes possèdent un trait d’union depuis l’intersaison 2021 : ce trait d’union est français, et il s’appelle Evan Fournier. Joueur de la franchise au trèfle lors de la deuxième partie de saison 2020-21, Vavane a profité de l’intersaison et de son statut de free agent pour filer du côté du Madison Square Garden. Vous vous demandez sûrement ce qu’il peut y avoir de si spécial à voir un joueur affronter une franchise dans laquelle il n’est resté que quelques mois, car dans une Ligue comme la NBA on rencontre cette situation à peu près tous les jours. Par contre, ce qui est moins fréquent, c’est de voir un joueur s’élever à un niveau de Hall of Famer à chaque fois qu’il croise la route de son ancien employeur. Et c’est typiquement ce qu’il s’est passé cette année pour Fournier.

On était déjà revenus il y a quelques jours sur le feu d’artifice que nous avaient offert Celtics et Knicks pour l’ouverture de la saison. Dans ce match fou conclu après deux prolongations, on se souvient des grosses performances de Julius Randle (35 points), mais surtout Jaylen Brown (46 points). Mais cette première victoire spectaculaire avait aussi été marquée par l’excellent match d’Evan Fournier, avec ses 32 points, 6 rebonds, 3 passes et 4 interceptions. Démarrer ta saison de cette façon devant ton public, contre ton ancienne équipe qui est maintenant un rival à l’Est, on a vu pire. D’autant que Vavane va récidiver deux mois plus tard, le 18 décembre 2021, en sortant un nouveau gros match à 32 points dans la défaite de son équipe (114-107). On en arrive donc à ce 6 janvier, qui va voir le leader de l’équipe de France passer une nouvelle fois en mode MVP contre ses anciens coéquipiers :

En dehors de ses cartons contre Boston, le Frenchy a du mal à trouver de la régularité et ne réalise pas son plus grand début de saison. Heureusement pour Vavane, ce sont les Celtics qui se ramènent en ville et l’occasion de se relancer est belle. Evan ne va d’ailleurs pas la manquer : l’arrière prend littéralement feu et plonge tout le public new-yorkais dans une douce folie. Step-backs, banderilles à 3-points en transition ou avec la faute, petits floaters en finesse, Fournier va nous sortir toute la panoplie offensive du joueur inarrêtable. Un match exceptionnel qui se traduit par une ligne de stats qui l’est tout autant, puisque le gars de Charenton fait péter ce soir-là plusieurs records en carrière : plus grand nombre de points marqués (41), de shoots réussis (15/25) et de paniers inscrits du parking (10/14) dans le même match. En plus d’avoir bien cuisiné ses défenseurs , le chef Evan a ajouté la cerise sur son gros gâteau en allant chercher la win, bien aidé par le shoot assassin de son coéquipier R.J. Barrett au buzzer. Deuxième victoire dans la même saison pour les Knicks contre Boston, un événement pas si fréquent ces dernières années.

Même si les Celtics se vengeront deux jours plus tard (avec le Français en civil), un constat assez fou s’impose donc à nous cette saison : Evan Fournier était tout simplement intouchable lorsqu’il jouait face à Boston. Trois matchs durant lesquels le Français s’est imposé comme le leader offensif de son équipe avec un gros poids au scoring et des pourcentages au shoot à en rendre jaloux Monsieur Propre. Avec 35 points par match contre les C’s, le Francilien était donc bien au-dessus de sa moyenne annuelle de 14 points. Dommage pour lui, le calendrier NBA de 82 matchs ne permet pas de jouer à chaque fois contre la même équipe. Mais rien que pour nous avoir fait saliver à chaque fois qu’un Knicks – Celtics était programmé, Vavane méritait tout de même d’être mentionné dans notre liste des moments marquants de la saison.

Cette saison, Evan Fournier était décidé à faire du sale contre son ancienne franchise. Avec trois excellents matchs, deux victoires et plusieurs records personnels battus, on peut dire que le Français a assuré. On ne sait pas ce que les Celtics ont bien pu lui faire, mais voir le numéro 13 jouer les Verts était toujours synonyme de grand spectacle cette saison. Sûrement pas suffisant pour rentrer au Hall of Fame, mais nous, on s’en souviendra. 

Source : ZH Highlights

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top