Summer League

NBA Summer League 2022 : Blazers et Knicks s’affronteront pour le titre, on vous laisse écrire la chute

Summer League

La Summer League de Las Vegas va bientôt baisser le rideau.

Source image : NBA

Avec la révélation des matchs qui seront au menu ce dimanche, les noms des deux finalistes de cette Summer League 2022 ont également été dévoilés puisque Blazers et Knicks s’affronteront dans l’espoir de décrocher une bague de champion. Quelqu’un leur a dit qu’elle ne vaut rien celle-ci ?

Le programme de ce dimanche :

  • 21h : Blazers-Knicks (finale)
  • 22h : Bucks-Raptors
  • 23h30 : Suns-Pacers
  • 0h : Thunder-Pelicans
  • 1h30 : Wizards-Warriors
  • 2h : Nuggets-Jazz

On en arriverait presque à croire que tout a été fait pour que ces deux équipes puissent accéder à cette finale. Il y a une semaine, à l’annonce de la remise de bagues aux champions de la Summer League, nous avions décidé avec facilité, mais surtout plaisir, de vanner Chris Paul. Mais c’était oublié que la Ligue est en réalité peuplée de ring chasers en puissance, et ce quelque soit la compétition en jeu. Oui, après tant d’attentes, les fans de New York et Portland n’ont jamais été aussi proches de voir leur franchise décrocher une nouvelle bagouze, puisque ces dernières s’affronteront ce dimanche à 21 heures (heure française) pour le titre de champion de la Summer League 2022, succédant ainsi aux Kings qui n’auront donc pas pu défendre leur couronne. Faudrait pas trop en demander non plus. Quelle ironie tout de même d’avoir une affiche opposant deux des équipes qui galèrent le plus dans leur quête de titre de champions NBA. Alors oui, certes, vous nous direz que les deux franchises l’ont été dans les années 70, m’enfin nous faites pas croire que vous étiez tous là pour y assister en direct. La question qui nous brûle donc tous les lèvres est celle-ci : en cas de victoire des Blazers, Damian Lillard aura-t-il droit lui aussi à une bague ? Non pas qu’on s’inquiète des capacités du bonhomme à l’obtenir par lui-même, mais c’est toujours bien d’avoir une solution de repli.

Toujours est-il que cette rencontre est malgré tout plutôt alléchante sur le papier ! Côté Knicks, bien qu’il ne fasse pas rêver comme ça, le trio McBride-Grimes-Sims était clairement surdimensionné pour cette Summer League, et a donc tout naturellement porté l’équipe new-yorkaise durant les quatre matchs avec 51,6 points de moyenne avec près de 53% au shoot. Ajoutez à cela un Feron Hunt plutôt à l’aise durant l’exercice (11,8 points à 51%) et vous obtenez tout simplement l’une des meilleures équipes sur le plan offensif de cette ligue d’été. Côté Blazers, on pensait qu’après la perte sur blessure du phénomène Shaedon Sharpe, numéro 7 de la Draft 2022, Portland se contenterait de regarder le temps passer. Que nenni. Dans le sillage d’une défense solide, la meilleure du championnat en termes de points encaissés (75,8 de moyenne), les vainqueurs de la compétition en 2018 ont pu compter sur leurs NBAers comme Greg Brown III, Lukas Garza, Trenton Watford mais aussi et surtout Keon Johnson. Drafté par… les Knicks en 2021, le meneur a notamment planté 25 points sur la tronche des Rockets il y a deux nuits. Deux équipes aux profils plutôt différents donc, et qui nous ont offert sur leurs quatre matchs un spectacle plus honorable qu’en moyenne. Si la compétition ressemble plus souvent au tournoi de playground du coin qu’à des Finales NBA, cette confrontation entre Knicks et Blazers pour le titre de champion devrait néanmoins tenir toutes ses promesses, alors on ira bien sûr se foutre devant notre écran ce dimanche soir.

Si on a souvent tendance à se moquer du niveau de jeu proposé en Summer League, force est de reconnaître qu’il s’agit d’un moment important pour tous les jeunots qui y participent, et qu’il y a une raison très précise au fait que nous ne soyons pas à leurs places. Avec une bague à aller chercher au bout, ces derniers vont sans aucun doute nous offrir un affrontement ultra-compétitif pour boucler ce mois de juillet à Vegas. Finalement, on ne demande rien de plus.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top