Lakers

Thomas Bryant s’engage pour un an avec les Lakers : ça tombe bien, les deux doivent se relancer

Thomas Bryant 6 juillet 2022

Thomas Bryant de retour aux Lakers.

Source image : YouTube

Absent des parquets pendant près d’un an à cause d’une grave blessure au genou et désormais troisième choix dans la hiérarchie au poste 5 derrière Kristaps Porzingis et Daniel Gafford, Thomas Bryant savait qu’il était dans l’impasse aux Wizards. Arrivé au terme de son contrat avec Washington, l’intérieur va tenter de se relancer aux Lakers. Il a signé pour une année. 

La vie n’est qu’un éternel recommencement non ? Alors quoi de plus logique pour Thomas Bryant que de revenir dans sa première franchise, celle qui l’avait drafté en 42ème position en 2017 ? Le choix du cœur, sans doute, puisque d’autres GM étaient pourtant sur le pont dans le but d’acquérir l’intérieur de 24 ans. Mais Raptors, Jazz, Bucks ou Celtics n’auront pas réussi à convaincre Bryant qui, selon Chris Haynes de Yahoo Sports, a signé un contrat d’un an aux Lakers. Aucun montant n’a pour le moment été communiqué. Dans la Cité des Anges, Thomas Bryant pourrait bien venir récupérer la place de pivot titulaire. On sait que Anthony Davis y jouera par séquences mais il ne souhaite pas s’y installer à plein temps et vu qu’il n’y a que Damian Jones en autre choix dans la rotation, cela ouvre une belle opportunité pour Bryant. Avant sa blessure, en tant que starter dans la capitale, Thomas Bryant voyait sa production statistique augmenter chaque saison, devenant un rouage essentiel de l’effectif des Wizards. Sur le début de l’exercice 2020-21, l’ex-coéquipier de Bradley Beal compilait 14,3 points, 6,1 rebonds, 1,5 passe et presque 1 contre de moyenne à 65% au tir dont 43% du parking en 27 minutes de jeu ! Facteur X ? Monsieur Propre ? L’avenir semblait radieux pour l’ancien joueur de la fac d’Indiana. Depuis son retour, Bryant n’a débuté qu’à neuf reprises pour 27 matchs joués, avec « seulement » 7,4 points, 4 rebonds, 0,9 passe à 52% au tir dont 29% de loin en 16 minutes. Ce nouveau passage aux Lakers pourrait donc lui permettre de se relancer complètement.

Coupé en 2018 par la franchise californienne après une saison en 35 victoires pour 47 défaites et où il n’aura joué qu’à quinze reprises, Thomas Bryant retrouvera des Lakers sortant d’une saison en… 33 victoires pour 49 défaites. Pourtant, la situation est loin d’être similaire. Après une saison catastrophique à tous les points de vue, L.A. voudra se racheter auprès de ses fans. Menée par un Thanos LeBron James sur qui le temps n’a de toute façon aucune foutue emprise, l’équipe pourrait potentiellement être renforcée par l’arrivée d’un certain Kyrie Irving, tout en continuant de compter sur un Anthony Davis qu’on espère comme toujours le moins blessé possible. Après Lonnie Walker IV, Juan Toscano-Anderson, Troy Brown Jr et Damian Jones, c’est un nouveau joueur dans la force de l’âge qui débarque à Los Angeles et la politique de joueurs en maison de retraite semble bien mise au placard par Rob Pelinka. Que nous réserve le GM pour la suite ?

Revenu en cours de saison, Thomas Bryant n’a pour le moment pas réussi à s’approcher du niveau très prometteur auquel il évoluait avant sa blessure. Un an, c’est donc le temps que lui laissent les Angelinos pour à nouveau faire ses preuves. Nul doute que si cela venait à arriver, Bryant deviendrait un agent libre très convoité en 2023.

Source texte : Chris Haynes / Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top