Rockets

John Wall et les Rockets se sont enfin mis d’accord : buy-out pour le meneur, direction… les Clippers ?

John Wall Rockets

John Wall avec un maillot des Rockets, une image désormais vintage.

Source image : Youtube

C’était la rumeur qui enflait dans les couloirs de la Ligue et c’est désormais acté : John Wall va quitter les Rockets. Le meneur All-Star s’est mis d’accord avec la franchise autour d’un buy-out et il peut désormais rejoindre l’équipe de son choix. 

23 avril 2021, voilà la date de la dernière apparition de John Wall sur un parquet NBA. Depuis ce match en 27 points et 13 passes face aux Clippers, le meneur prend la poussière dans le placard du Toyota Center. Pourquoi ? Car il y a une classe biberon à développer dans le Texas et le joueur de 31 ans ne représente pas vraiment l’avenir. En accord avec sa direction, l’ancien chouchou de Washington s’est donc mis sur le côté en attendant le bon moment pour reprendre son sport favori et le grand jour semble bien arrivé. À un an de la fin de son contrat et avec une valeur très faible sur le marché, Houston a bien compris qu’il n’y avait pas grand intérêt à conserver Wall dans ses rangs plus longtemps. La franchise et le guard se sont donc mis d’accord autour d’un buy-out. Selon Tim MacMahon de ESPN, John Wall a renoncé à 6,5 millions sur sa dernière année pour pouvoir mettre les voiles. Ce qui lui laisse quand même un chèque de presque 41 millions dans la poche, on va pas le plaindre.

Ce dossier enfin refermé, chacun va pouvoir faire son chemin. Houston a économisé quelques sous et peut enfin être pleinement focus sur ses jeunes tandis que Wall va pouvoir retrouver les parquets au sein d’une équipe ambitieuse. On annonçait les Lakers, les Clippers et le Heat à ses basques et, selon Adrian Wojnarowski, ce sont les copains de Kawhi Leonard qui devraient remporter la mise.

On le savait, les Angelinos sont à la recherche d’un profil de meneur gestionnaire depuis un moment, histoire de retirer une partie des responsabilités de création au duo Leonard-George. Avec John Wall, capable de scorer mais aussi de gérer le tempo et faire profiter les copains, ils trouvent le profil idéal pour combler ce manque. Mister Mur est aussi un bon défenseur et avec ceux qui sont déjà présents sur place, on connaît des extérieurs qui vont suer fort à chaque visite des Clippers. La grosse question qui demeure est l’état de forme et le niveau du joueur. Avant sa mise au placard, il tournait encore en 20 points et presque 7 passes de moyenne. Avec seulement quarante matchs joués en trois saisons, Wall n’arrive clairement pas au summum de sa gloire mais vu ce qu’il coûtera (probablement le minimum), le risque devrait être léger pour la bande à Tyronn Lue. Si par contre il commence à nous ressortir des perfs vintages, L.A pourrait bien faire des gros dégâts à l’Ouest.

Libéré, délivré, John Wall va enfin pouvoir se barrer de Houston ! Le meneur va entrer comme les autres dans la Free Agency mais le suspense devrait être de courte durée puisque les Clippers sont chauds bouillant sur son cas. L’une des bonnes affaires du marché a peut-être déjà trouvé preneur. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top